RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Vent mauvais sur l’information en Europe

Le Parlement européen vient de rendre public un rapport alarmant (« Analyse comparée de la liberté de la presse et du pluralisme dans les Etats membres de l’UE ») sur l’état de l’information dans le vieux continent. Ses mots sont particulièrement sévères en ce qui concerne la France.

Tous les pays sont touchés par cette vague de concentrations et de censure, de la France à la Turquie. Chaque jour, la désinformation gagne du terrain ; on relève des atteintes à la liberté d’information au quotidien, mais aussi des intimidations de journalistes, des restrictions aux lois et à la protection des sources, etc. En Turquie, des journaux sont fermés et des journalistes emprisonnés.

A son tour, la Hongrie se distingue : le quotidien hongrois Nepszabadsag a arrêté brutalement sa parution et les journalistes interdits d’entrer dans leurs locaux. Nepszabadsag est un quotidien d’opposition à la politique du premier ministre Viktor Orban. Propriété du groupe suisse Ringier, il a été cédé avec deux autres titres nationaux, Vilaggazdasag et Nemzeti Sport, et huit quotidiens régionaux à un fonds d’investissement autrichien, Vienna Capital Partners et à sa filiale de Budapest Mediaworks en janvier 2014.

Vienna Capital Partners, qui possède de nombreux actifs industriels en Hongrie et en Pologne, prétexte d’arguments économiques pour suspendre un quotidien dont les commentaires ne sont pas du goût de M. Orban. Les journalistes du quotidien réfutent ces arguments et dénoncent la politique d’Orban qui organise la pénurie de publicité dans les titres de ses détracteurs.

Décidément un vent mauvais souffle sur l’information en Europe, où les médias sont de plus en plus contrôlés, comme en France, par les plus grandes fortunes et les fonds d’investissement, étroitement liés aux appareils d’état.

Pour le SNJ-CGT, le Parlement européen ne peut plus se contenter de multiplier les rapports sur la concentration des médias et sur les atteintes au pluralisme ; il est urgent, aujourd’hui, de légiférer pour libérer l’information.

Montreuil le 10/10/2016
SNJ-CGT

URL de cet article 31001
  

Maurice Tournier. Les mots de mai 68.
Bernard GENSANE
« Les révolutionnaires de Mai ont pris la parole comme on a pris la Bastille en 1789 » (Michel de Certeau). A la base, la génération de mai 68 est peut-être la première génération qui, en masse, a pris conscience du pouvoir des mots, a senti que les mots n’étaient jamais neutres, qu’ils n’avaient pas forcément le même sens selon l’endroit géographique, social ou métaphorique où ils étaient prononcés, que nommer c’était tenir le monde dans sa main. Une chanson d’amour des Beatles, en fin de compte très (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Être un ennemi des États-Unis peut être dangereux, mais en être un ami est fatal" - Henry Kissinger

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.