Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


PALESTINE

La question palestinienne est représentative de ce qui ne tourne pas rond dans le monde. Le rôle des États occidentaux et l’accord tacite de diverses institutions en font un cas très particulier de la politique actuelle.

Les trois dernières offensives militaires d’envergure menées par Israël contre Gaza, entre 2008 et 2014, ont fait des milliers de morts du côté palestinien et donné lieu à de nouvelles expropriations de terres en Cisjordanie. Ces guerres de conquête israélienne ont ravivé, chez les militants de la justice sociale, le besoin d’exprimer leur solidarité avec le peuple palestinien et l’importance de renouveler le vocabulaire politique lié à cette question.

Dans cet ouvrage en partie rédigé dans le feu de l’action, à l’été 2014, Noam Chomsky et Ilan Pappé, deux ardents défenseurs de la cause palestinienne, mènent une longue conversation dirigée par Frank Barat. Pour eux, le problème palestinien est depuis le début un cas évident de colonialisme et de dépossession, même si on préfère le traiter comme une affaire complexe soi-disant difficile à comprendre et, plus encore, à résoudre.

Leurs échanges portent à la fois sur le sionisme en tant quephénomène historique, la pertinence d’analyser la situation en Palestine comme un apartheid, l’efficacité de la campagne Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) et la viabilité de la solution à un ou à deux États...

Tour d’horizon de la question palestinienne, ce livre a le mérite d’envisager la situation en Palestine comme un baromètre de la répression politique. Car l’injustice qui accable le peuple palestinien a des ramifications partout dans le monde. « De Ferguson à Barcelone, en passant par Mexico, nombreux sont les gouvernements qui calquent les méthodes employées par Israël pour opprimer les Palestiniens. Leur recours aux mêmes tactiques et, souvent, aux mêmes armes démontre que les Palestiniens servent maintenant de cobayes – et que la Palestine est devenue un grand laboratoire », écrit Frank Barat.

EN LIBRAIRIE LE 11 AVRIL 2016

Noam Chomsky est linguiste, analyste des médias et professeur au Massachusetts Institute of Technology.

Il est célèbre dans le monde entier pour ses écrits, notamment pour ses nombreux livres traduits aux Éditions Écosociété : L’an 501 ; Les dessous de la politique de l’Oncle Sam ; Propagandes, médias et démocratie ; Quel rôle pour l’État ? ; Israël, Palestine, États-Unis : le triangle fatidique ; La poudrière du Moyen-Orient ; Le bien commun et L’Occident terroriste.

Ilan Pappé est professeur d’histoire à l’université d’Exeter, au Royaume-Uni, et directeur du Centre européen d’études sur la Palestine et fut directeur de l’Institut d’études sur la Palestine Emil Touma à l’université de Haïfa, en Israël. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Le nettoyage ethnique de la Palestine (Fayard), Une terre pour deux peuples (Fayard), et La guerre de 1948 en Palestine (La Fabrique).

Sous la direction de Frank Barat

Traduit de l’anglais par Nicolas Calvé

184 pages ● 978-2-89719-245-7 ● 19 €

Frank Barat est un militant des droits de l’homme et coordinateur du Tribunal Russell sur la Palestine. Il est co-auteur de Palestine l’état de siège (Galaade, 2013) avec Noam Chomsky et Ilan Pappé et Défier le récit des puissants (Indigène, 2014) avec Ken Loach.

Frank Barat est francophone et vit à Bruxelles. Il est disponible pour toute entrevue

ÉDITIONS ÉCOSOCIÉTÉ www.ecosociete.org
Contact presse : Sylvain Neault ● +33 (0) 6 77 31 41 08 ● pressefr@ecosociete.org
Distribution France et Belgique : DG DIFFUSION et Suisse : SERVIDIS

URL de cet article 30385
   
Même Thème
Une histoire populaire de la Résistance palestinienne.
Mazin QUMSIYEH
20 ans après la signature des Accords d’Oslo, découvrez l’Histoire de la Résistance palestinienne depuis le commencement, avec la lutte contre la domination ottomane, jusqu’à nos jours avec la campagne BDS (Boycotts, Désinvestissements et Sanctions)... Chercheur en génétique et professeur aux Universités de Bethléem et de Birzeit, après avoir enseigné aux États-Unis, le docteur Mazin QUMSIYEH est président du Centre palestinien pour le rapprochement entre les peuples. Figure importante de la résistance (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Partout où règne la civilisation occidentale toutes attaches humaines ont cessé à l’exception de celles qui avaient pour raison d’être l’intérêt.

Attribuée à Louis Aragon, 1925.


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
39 
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.