Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

17 
Jamais nous n’avons eu une information mensongère aussi soutenue et aussi organisée.

2012, vers où allons-nous ?

Doit-on recourir à la « boule de cristal » ? Généralement, bien malin celui ou celle qui peut dire où nous allons. Cependant au tournant de 2012, le jeu de la boule de cristal devient presque déplacé et même gênant.

Gênant tellement cette vision du futur possiblement probable (oui, pléonasme voulu) semble se voir avec une quasi-clarté ! Comme si le futur était la continuité sans surprises possibles du terrible présent dans lequel nous sommes.

Gênant le jeu de la boule de cristal tellement celle-ci ne nous livre que des nuages sombres ! Des nuages qui nous disent que leur obscurité vue de loin sera encore pire lorsqu’ils se rapprocheront.

Comme une impression que nous avons un avenir terriblement sombre. Comme un des pires creux de nos valeurs humaines.

Les valeurs humaines !

Humaines ? Bof, les valeurs tout simplement. Les valeurs élémentaires !

Ces valeurs, comme bafouées, comme piétinées par la botte militaire belliqueuse comme bombardées par la force militaire au service de la cupidité et du pouvoir absolu !

L’an passé, on pouvait dire qu’il y avait comme un vent d’espoir [1], mais c’était faire fi de cette force obscure qui dirige même le vent (l’opinion).

Cette année, le pessimisme s’impose. Comme un terrible pessimisme !

« Vers où allons-nous ? »

Ce n’est même pas une question. C’est une terrible réflexion.

Oui, « terrible », ce mot qui revient et qui revient dans ce texte et aussi dans les coeurs encore sensibles lorsque qu’on lève les yeux sur la terrible année 2011. Une année atroce.

Une année où on a littéralement tué l’espoir d’un monde meilleur pour l’Afrique. Pauvre Afrique !

La marche vers l’inhumanité.

2011, bombardements inhumains. Massacres. Des mois et des mois de massacres. Des rivières de sang.

Des cadavres, au moins 30 000 en Libye. Combien en Côte-d’Ivoire ?

On a sabré le champagne sur des cadavres [2] On a torturé et sodomisé un chef d’État avant de l’assassiner [3] et de l’exposer lui et son fils dans un frigidaire à viande. [4]

Ces images ont réjoui l’Occident ! http://www.linternaute.com/video/217696/les-corps-de-kadhafi-et-de-son-fils-a-misrata/

Ces images nous (!) ont réjouis !?

On a fait disparaître leur corps. On a fait disparaître sa résidence. On a fait disparaître sa ville. On a fait disparaître ses amis. On a fait disparaître sa famille. On a fait disparaître son Pays. L’ONU a même fait disparaître pendant quelques mois son discours mémorable à l’Assemblée générale de 2009. Il a été remis en ligne [5]

Et tout ça pour conserver le contrôle de ce continent débordant d’immenses richesses : l’Afrique. Un continent ayant des richesses incroyables et paradoxalement, une pauvreté honteuse.

Cette pauvreté et cette exploitation !

Pauvreté et exploitation savamment maintenues par ceux qui ont bombardé ces deux Pays. Ces Pays « souverains » qui affirmaient un peu trop (sic) leur souveraineté.

2011 est à pleurer.

En 2012 on continuera de nous cacher le désastre fait dans ces Pays trop souverains. Ces Pays ayant trop voulu mettre enfin leurs richesses au service de leurs citoyens, de leur Pays et même de leur pauvre continent.

Les exploiteurs mondiaux, ceux qui creusent avec le plus beau des sourires ce fossé entre les nantis et les exploités, n’ont pas toléré cet affront qu’on leur faisait de refuser leur scélératesse.

En Côte-d’Ivoire, on a mis un pion docile et servile à la présidence. En Libye, on a éliminé complètement le dangereux (sic) gouvernement qui menaçait de plus en plus de rendre l’Afrique à l’image de l’Amérique latine, c’est-à -dire, solidaire, autonome et surtout uni. Une Afrique Uni ! Ce rêve de Sankara, de Lumumba, de Kadhafi et de tous ces autres Africains assassinés. Assassiner pour les empêcher de réaliser ce rêve d’union (l’union fait la force).

L’Amérique latine, là où les présidents sont de plus en plus sujets au cancer (Lula, Dilma Roussef, Fernando Lugo, Hugo Chávez, Cristina Fernández) [6] nous a démontré la force que peuvent avoir des Pays pauvres qui s’unissent et surtout qui s’épaulent « s’entraident » !

La Libye a été détruite parce que ses dirigeants étaient ceux qui pouvaient guider toute l’Afrique vers cet affranchissement. La Libye par sa force économique (pétrole comme le Venezuela) et son leadership africain pouvait unir l’Afrique et l’Afrique pouvait aussi s’unir à l’Amérique latine. Une véritable menace pour les exploiteurs qui depuis des siècles se servent dans ces territoires sans le moindre égard pour les populations y vivant.

Oui, 2011 nous a fait faire un grand pas vers l’inhumanité. Et le plus choquant, c’est que c’est en enfourchant le cheval de Troie des droits humains. Le cheval de Troie de la ’démocratie’ et celui de la ’liberté’.

Droits Humains, Démocratie et Liberté.

Des valeurs trahies, des valeurs souillées, des valeurs dénaturées.

La guerre est devenue « humanitaire » (SIC). La liberté est maintenant garantie par des fanatiques religieux. La démocratie se base sur la « charia » devenue ’modérée’. Et la Paix est assurée par des bombes qui sont lancées !

Les « Droits Humains »

Les organismes des fameux droits humains pullulent et sont présents partout dans le discours politique belliqueux. Pensons au fameux observatoire syrien des « droits de l’homme » (OSDH). Cet organisme de propagande auquel s’abreuvent les médias occidentaux. Ces médias honteusement propagandistes. Ces médias perroquets et sans jugement qui sont au service de cette clique qui contrôle et exploite presqu’entièrement le monde.

On peut reprendre mot à mot le constat de l’an dernier [1] Et cette année, ce constat est encore plus frappant :

On disait :

« L’an dernier (2009) [7] ma boule de cristal me faisait dire :

« On continuera en 2010 d’avoir les deux mondes médiatiques, celui de la presse ’officielle’ qui nous conditionne selon la ’bonne parole officielle’ et celui de la presse ’alternative’ qui ’flirte’ avec le ’conspirationnisme’ parce qu’elle pose des questions et réfléchit.

Il faudrait qu’en 2010, les gens découvrent de plus en plus la libre pensée des médias alternatifs et se soustraient par le fait même au conditionnement médiatique que leur fait subir la presse ’officielle’. »

En 2009

Force est de constater que le quatrième pouvoir a continué de servir les intérêts d’une clique idéologique et que l’Information objective en souffre. Le 4e pouvoir ne sert plus les citoyens et encore moins la démocratie. En 2010, l’information de masse s’est apparentée à la propagande. En 2011 nous risquons de devoir nous débrouiller avec les salutaires médias ’alternatifs’ et les « Wikileaks » que nous offre encore, pour un temps, ’Internet’.

En 2011, les médias officiels continueront sûrement à servir le pouvoir plutôt que de servir la population et la démocratie. Il est clair que ce défunt 4e pouvoir sert le secret et l’hypocrisie. Les médias ’officiels’ se sont appliqués à faire le procès de Wikileaks en oubliant de scruter les documents que cette organisation nous a offerts. Quelle tristesse médiatique !

La grande victime de cette idéologie médiatique, c’est notre démocratie. »

En effet, d’année en année ce discours est de plus en plus pertinent.

Nous avons vécu en 2011 une des pires, sinon « LA pire » année de toute notre Histoire médiatique. Jamais nous n’avons eu une information mensongère aussi soutenue et aussi organisée.

Une réelle campagne d’endoctrinement. Un lavage de cerveau fulgurant. Un conditionnement psychologique foudroyant pour dénaturer nos valeurs, nous insensibiliser aux atrocités et nous faire accepter et même souhaiter des massacres.

Avec des mois de conditionnement médiatiques, les images nous faisant voir des sauvages sabrer le champagne français sur des cadavres encore chaud nous sont apparues presque anodines. Idem pour la torture et l’assassinat du chef d’État libyen.

Les cadavres et les rivières de sang ne choquent plus. Elles sont désormais vues comme étant un mal (!) ’nécessaire’ (sic). Nos valeurs humaines ont complètement été anesthésiées.

2012, vers où allons-nous ?

Vers la guerre. Vers des guerres encore pires.

On finira par avoir des rivières de sang dans nos rues. Les généraux Bouchard et Cie sont aux ordres du pouvoir absolu et ils n’ont aucun remords à commettre des assassinats massifs. On les décore et on les célèbre [8]

L’an passé nous pouvions parler du climat. Cette année, bien que ce point soit toujours chaud et continue de se réchauffer, ce thème en comparaison avec les atrocités qui se sont vécues et qui sont sur le point de se continuer, tombe en désuétude.

En 2012, nous allons vers la guerre. Qu’il fasse chaud, que la banquise disparaisse que les phoques et les ours perdent leurs repères, que les inondations et les tempêtes battent de nouveaux records, peu importe il y aura probablement des dizaines de milliers de personnes qu’on tuera pour sauver des vies.

En 2012, nous allons vers la guerre.

Vous vous dites que ma boule de cristal est défectueuse ? Vous savez, jamais je n’ai tant souhaité me tromper.

Du fond du coeur, pour 2012, je vous souhaite la meilleure année possible.

Serge Charbonneau

Québec

Illustration :peinture de Hubert-klein. Avec son aimable autorisation.

[1] « 2010, un espoir est né… »
http://www.legrandsoir.info/2010-finit-2011-commence.html

[2] http://www.youtube.com/watch?v=FD1OUGk7LHQ

[3] http://blog.sami-aldeeb.com/2011/10/24/video-kadhafi-ensanglante-a-ete-sodomise-par-les-rebelles-lybiens-apres-sa-capture/

http://24heuresactu.com/2011/10/26/mouammar-kadhafi-sodomise-avant-detre-execute-video/

[4] http://www.lepost.fr/article/2011/10/22/2620175_le-corps-de-kadhafi-exhibe-dans-la-chambre-froide-d-un-magasin-de-viande-a-misrata.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111022.AFP6505/les-libyens-defilent-devant-le-corps-de-kadhafi-la-liberation-pour-dimanche.html

http://www.linternaute.com/video/217696/les-corps-de-kadhafi-et-de-son-fils-a-misrata/

[5] http://www.un.org/en/ga/64/generaldebate/LY.shtml [6] http://www.vigile.net/Des-Presidents-et-Presidentes [7] L’heure des boules de cristal (2010) (Les prédictions… mais surtout un regard sur le passé)

http://www.legrandsoir.info/L-heure-des-boules-de-cristal-Les-predictions-mais-surtout-un-regard-sur-le-passe.html

[8] http://www.legrandsoir.info/aujourd-hui-c-est-le-bal-des-assassins.html


URL de cet article 15496
   
Même Thème
Les éditocrates - Mona Chollet, Olivier Cyran, Sébastien Fontenelle, Aude Langelin
Vous les connaissez bien. Leur visage et leur voix vous sont familiers. Ils signent tous les jours un éditorial dans la presse écrite ; ils livrent une chronique chaque matin sur une antenne de radio ; ils occupent les plateaux des grandes - et des petites - chaînes de télévision ; chaque année, voire plusieurs fois par an, leur nouveau livre envahit les tables des librairies. « Ils », ce sont les « éditocrates ». Ils ne sont experts de rien mais ils ont des choses à dire sur (presque) tout et, à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Il faut prendre à César tout ce qui ne lui appartient pas. »

Paul Eluard, Notes sur la poésie, GLM, 1936


Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
118 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.