RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

La Croix Rouge et le Vatican "ont aidé à fuir des milliers de Nazis"

Un livre récent a révélé comment la Croix Rouge et le Vatican ont aidé des milliers de criminels de guerre nazis, dont Adolf Eichmann et Josef Mengele, à échapper à la justice après la guerre.

28 Mai 2011 - Dans son livre Nazis on the Run : How Hitler’s Henchmen Fled Justice soit "Nazis en fuite : comment les Hitlériens ont échappé à la justice", Gerald Steinacher, chercheur à l’Université de Harvard, comment des milliers de nazis ont réussi à éviter d’être reconnus et à commencer un nouvelle vie.

Steinacher appuie une grande partie de son livre sur des documents non publiés, gardés par la Croix Rouge, révélant un organisme qui luttait pour faire front à des millions de personnes déplacées après la guerre en Europe et qui a pu être exploité par les nazis en fuite.

L’historien estime que 8 000 hommes de la SS ont réussi à fuir en Angleterre et au Canada rien qu’en utilisant des papiers qui leur avaient été envoyés par la Croix Rouge "par erreur".

Mais, la majorité des criminels de guerre qui s’enfuirent se sont dirigés vers l’Espagne franquiste ou l’Amérique Latine
Tandis que la Croix Rouge fournissait une aide involontaire, le Vatican, affirme le livre, peut avoir fourni une aide supplémentaire en respectant l’affolement des nazis qui souhaitaient éviter la prison ou l’exécution.

Dans le désir de faire revivre une Europe Chrétienne aux temps maudits de l’Union Soviétique, le Vatican, au moyen de son comité de réfugiés, a fourni de faux papiers d’identité à d’importants criminels de guerre, a dit Steinacher.

La Croix Rouge dépendait aussi des données du Vatican d’où partaient les papiers pour le voyage.

Le Vatican a toujours refusé de commenter ses activités en temps de guerre et a maintenu ses archives fermées au public.

Source : http://www.aporrea.org/internacionales/n181805.html

Le livre en allemand : http://www.perlentaucher.de/buch/30754.html
Video de Steinacher en anglais : http://www.youtube.com/watch?v=i_GcT4En78U

Cette étude historique universitaire n’est publiée pour l’instant qu’en anglais et en allemand

URL de cet article 13837
  

Même Thème
Le choix de la défaite - Les élites françaises dans les années 1930
Annie LACROIX-RIZ
Comment, pour préserver leur domination sociale, les élites économiques et politiques françaises firent le choix de la défaite. Un grand livre d’histoire se définit premièrement par la découverte et l’exploitation méthodique de documents assez nombreux pour permettre des recoupements, deuxièmement, par un point de vue qui structure l’enquête sur le passé (Annie Lacroix-Riz répond à Marc Bloch qui, avant d’être fusillé en 1944, s’interrogeait sur les intrigues menées entre 1933 et 1939 qui conduisirent à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre.

Karl Marx

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.