RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
19 

Afin de favoriser la réconciliation nationale, le président Maduro amnistie plusieurs putschistes de l’opposition

Ce lundi 31 août 2020, le ministre de la communication et de l’information, Jorge Rodriguez, a annoncé que le président vénézuélien Nicolas Maduro avait amnistié, par décret présidentiel plusieurs politiciens condamnés pour sédition ou pour avoir participer à des tentatives de coup d’État. Par ce geste, le président vénézuélien entend renforcer la démocratie dans le pays.

La grâce présidentielle touche 110 citoyens, acteurs politiques de la droite vénézuélienne, et vise à la réconciliation et à l’union nationale en vue des prochaines élections du 6 décembre 2020.

Ainsi, parmi les personnes graciées par le Président, on trouve Freddy Guevara, Mariela Magallanes, Américo De Grazia, Freddy Superlano, Carlos Loano, Jorge Millán, Tomás Guanipa, Luis Stefaneli, Carlos Paparoni, Juan Pablo García, José Simón Calzadilla, Renzo Prieto, Rosario León, Ángel Betacourt, et d’autres leaders de l’opposition liés à des tentatives de coup d’État.

En revanche, aucun des militaires ayant participé à des insurrections armées ou à la récente tentative d’invasion de mai 2020, ne font partie des amnistiés. Les condamnés pour corruption ne font pas non plus partie de cette liste de graciés.

L’action du président vénézuélien doit être comprise, non comme une faiblesse de l’État, mais comme une tentative d’inviter l’opposition à reprendre le chemin constitutionnel et de la démocratie. Cet acte politique, fruit des négociations en cours, ne manquera pas d’écarter un peu plus Juan Guaido et son gang de la vie politique vénézuélienne. Par ailleurs, de nombreux proches de Guaido figurent parmi les amnistiés, dont son ancien directeur de cabinet, Roberto Marrero, accusé d’être le lien entre le Gang de Guaido et le cartel narco-paramilitaire colombien Los Rastrojos. Pour ces personnes, le dilemme est rude. Accepter l’amnistie présidentielle revient à reconnaitre Nicolas Maduro comme président légitime. Dans le cas contraire, libre à eux de rester en prison ou en fuite. Il y a fort à parier qu’aucun amnistié résidant actuellement en centre pénitentiaire ne choisira cette option radicale. 

Le président Maduro coupe aussi l’herbe sous le pied de l’Union Européenne, pour qui cette libération était un préambule nécessaire à la reconnaissance des résultats des prochaines élections.

»» Les 2 Rives
URL de cet article 36414
  

Même Thème
Code Chavez - CIA contre Venezuela
Eva GOLINGER
Code Chavez présente des documents secrets de la CIA et d’autres organismes des Etats-Unis, obtenus par l’avocate Eva Golinger. Son investigation passionnante révèle le mode opératoire de la CIA pour déstabiliser et renverser un pouvoir trop indépendant. Là où le Chili d’Allende avait été assassiné, le Venezuela de Chavez a réussi à résister. Pourtant, Bush, par l’odeur du pétrole alléché, met le paquet : coup d’Etat militaire en 2002, coup d’Etat économique et sabotage en 2003, campagne (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Partout où règne la civilisation occidentale toutes attaches humaines ont cessé à l’exception de celles qui avaient pour raison d’être l’intérêt.

Attribuée à Louis Aragon, 1925.

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.