RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
152 

Alerte à l’escalade vers la guerre

L’assassinat du général iranien Soleimani engage une escalade irresponsable. Car la réplique viendra inéluctablement. Quand et jusqu’où ? Trump a ouvert un bras de fer dans lequel il engage sans concertation tous les pays impliqués dans l’OTAN. Et pour quels motifs ? Avec quels buts ?

Nous sommes une Nation indépendante. Pas une boîte de Smarties. Nous avons le droit de savoir où vont nos alliés et ce qu’ils veulent. C’est décidément impossible avec les gouvernements des États-Unis. Il est donc décidément urgent de sortir de l’engagement dans l’OTAN. La France doit retrouver sa liberté de décision et de refus des aventures guerrières que l’Empire nord-américain déchaîne pour ses propres raisons électorales ou autres.

Il ne peut pas être question de s’en tenir aux phrases creuses sur la « priorité à la stabilité » qui sert de prétexte à toutes les capitulations. Qu’est-ce que « la stabilité » dans un conflit ouvert ? Ou bien cette phrase ne veut rien dire, et c’est un très mauvais signal d’impuissance. Ou bien elle veut dire que la France renonce à la critique du régime théocratique de l’Iran ou au retour à l’accord sur le nucléaire dénoncé unilatéralement par les EU. Dans les deux cas, la parole de notre pays s’abîme dans un suivisme qui ne sert aucun objectif. Aucune stabilité n’est possible sans le retour aux accords qui garantissait la paix dans la région avec le respect du traité sur le nucléaire.

On voit de nouveau à quel néant nous ont conduit les gesticulations de Macron qui prétendait avoir recollé les relations entre l’Iran et les États-Unis. On voit quelle aberration a été pour la France d’accepter la rupture de l’accord sur le nucléaire avec l’Iran. Un accord dans lequel la diplomatie française avait joué un rôle déterminant. La meilleure contribution de la France à la protection de la paix dans cette zone est qu’elle cesse d’être le bagage accompagné de l’un ou de l’autre et qu’elle joue un rôle propre.

Le 3 janvier 2020

»» https://melenchon.fr/2020/01/03/alerte-a-lescalade-vers-la-guerre/
URL de cet article 35585
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Hillary Clinton, la « Reine du Chaos »
Diana JOHNSTONE
1. Dans votre dernier livre, vous appelez Hillary Clinton la « Reine du Chaos. » Pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez choisi ce sobriquet péjoratif pour décrire Hillary ? En un mot, la Libye. Hillary Clinton était si fière de son rôle majeur dans le déclenchement de la guerre contre la Libye qu’elle et ses conseillers avaient initialement prévu de l’utiliser comme base d’une « doctrine Clinton », ce qui signifie une stratégie de changement de régime façon « smart power » , comme un slogan de la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Même les morts ne peuvent reposer en paix dans un pays opprimé.

Fidel Castro

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.