RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Après l’acte 5, préparons l’acte 6 !

Ce soir, l’acte 5 s’achève sur un mouvement le plus important depuis le début. Plusieurs centaines de milliers de gens, jeunes ou moins jeunes, salariés ou pas, auto entrepreneurs ou artisans, commerçants ou professions libérales, tous unis pour dire non aux propositions mensongères de Macron. Chacun a réfléchi après le discours du Président. Chacun a calculé, chacun a bien compris. Le Président a biaisé, enfumé, trompé.

La prime de 1000€ sera au bon vouloir des patrons. Comme ils ne sont pas philanthropes, les salariés n’auront rien. Les 100€ pour les smicards ne sont en rien une augmentation du SMIC. Il s’agit d’une prime pour l’année non reconductible et payée par les allocations familiales ce qui est proprement scandaleux. La CSG ne sera pas retirée aux retraités. Simplement 300 000 retraites sur des millions se verront enlever les 2,8% d’augmentation. Les autres paieront. Quant aux heures supplémentaires défiscalisées, ce sont les salariés qui se les paieront par les cotisations salariales et patronales qui servent à remplir les caisses de la sécurité sociale et des retraites.

Le président des riches n’a pris aucune mesure pour frapper les grosses fortunes. Pas de rétablissement de l’impôt sur les fortunes, pas de taxes sur la fraude fiscale, pas de mesures pour récupérer les 40 milliards de CICE. Les hyper riches vont encore gagner de l’argent qui nous sera pris par la TVA, les taxes immobilières, les impôts locaux, les impôts directs et les augmentations des prix. La fracture sociale va s’agraver et les inégalités se creuser. Le contraire de ce qu’ont besoin les populations. Explosion sociale garantie !

Ce soir, les gilets jaunes se préparent pour l’acte 6 et ce ne sont pas les manipulations de certains qui les en empêcheront. Le mouvement enraciné dans les villages et les villes de France va aller crescendo. Le gouvernement et son patron devront céder des revendications sociales, des mesures environnementales, des exigences politiques comme le référendum ou la dissolution. La politique doit d’urgence retrouver son dynamisme républicain. Liberté, égalité et fraternité doivent retrouver une nouvelle jeunesse. Le mouvement des gilets jaunes y contribue puissamment.

Partout dans le pays, on entend un cri qui se répercute de ville en ville : Macron ,démission ! Ce cri en dit beaucoup sur l’état d’esprit des citoyens. Une volonté de changements profonds, une exigence démocratique sans précédent. Macron divise le pays, les gilets jaunes le rassemble. Tel est le paradoxe que nous vivons. L’issue sera démocratique si le mouvement reste uni, actif et pacifique. Tel est l’enjeu de la période.

URL de cet article 34249
  

Michel Boujut : Le jour où Gary Cooper est mort.
Bernard GENSANE
Le jour de la mort de Gary Cooper, Michel Boujut est entré en insoumission comme il est entré dans les films, en devenant un cinéphile authentique, juste avant que naisse sa vocation de critique de cinéma. Chez qui d’autre que lui ces deux états ont-ils pu à ce point s’interpénétrer, se modeler de concert ? Cinéma et dissidence furent, dès lors, à jamais inséparables pour lui. Il s’abreuva d’images « libératrices », alors qu’on sait bien qu’aujourd’hui les images auraient plutôt tendance à nous « cerner ». (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Un conspirationniste est quelqu’un qui regarde moins la télévision que vous.

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
122 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.