RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

« Briser le siège » : Annonce d’une flotte internationale d’aide civile pour défier le blocus israélien de la bande de Gaza

Alors que la tension diplomatique monte, la coalition internationale de la flottille de la liberté (Freedom Flotilla Coalition [1]) prendra la mer ce mois-ci, en avril, avec plusieurs navires, transportant 5 500 tonnes d’aide humanitaire et des centaines d’observateurs internationaux des droits humains afin de défier le blocus israélien illégal de la bande de Gaza.

Depuis 2008, la coalition Freedom Flotilla a mené plusieurs opérations pour tenter de briser le siège - aussi maritime !- qu’impose Israël. Notamment en 2010 où une flottille internationale de 700 activistes, dont 5 belges, se dirigeant vers Gaza avec des vivres a été piratée en eaux internationales par les forces israéliennes.

Cette expédition d’avril 2024 consiste à nouveau en une mission d’urgence, car la situation à Gaza est désastreuse. La famine s’est installée dans le nord de la bande de Gaza, conséquence d’une politique délibérée du gouvernement israélien visant à affamer le peuple palestinien. Le temps presse, en effet, les experts prévoient que la famine et la maladie pourraient faire encore plus de victimes que les bombardements.

Une activiste de Belgique, venant du mouvement No Border, participera à cette action humanitaire non-partisane. Rejoindre la coalition en tant que personne vivant en Europe, c’est aussi appeler nos gouvernements à réagir et surtout une tentative de toucher la population pour éveiller à plus de solidarité envers le peuple de Palestine.

« Les luttes contres les violences faites aux frontières européennes sont étroitement liées à la lutte pour la libération du peuple de Palestine : Israël et Frontex font le business morbidement lucratif des géants de l’industrie de l’armement. Je participe à cette opération en solidarité avec la population de Palestine. Nous allons apporter une aide humanitaire nécessaire et ce n’est que la base de ce que nous devrions être capable de faire. Cette action est une chaude invitation à la fois à nos politiques - qui se préparent aux élections - pour qu’ils prennent leurs responsabilités en terme de sanctions envers Israël, et à la fois envers la population de Belgique et de partout dans le monde à s’engager contre les politiques coloniales et pour la libération de la Palestine » explique l’activiste belge participant à la flottille.

L’acheminement de l’aide humanitaire aux Palestiniens de Gaza est urgent, mais il n’est pas suffisant. Il faut mettre fin au blocus illégal et meurtrier d’Israël, ainsi qu’au contrôle général de Gaza par Israël. Permettre à Israël de contrôler la nature et la quantité de l’aide humanitaire qui peut parvenir aux Palestiniens de Gaza c’est cautionner le pouvoir d’un État fasciste et colonial. Et pourtant, c’est ce que la communauté internationale des États autorise en refusant de sanctionner Israël et de défier ses politiques génocidaires afin de garantir qu’une aide suffisante parvienne à la population civile piégée, assiégée et bombardée.

Plus d’informations : freedomflotilla.org

Contact presse : media@freedomflotilla.org

Relais en Belgique : palestine-action-belgium@riseup.net

Un contact direct avec la participante de Belgique est possible sur demande.

[1] https://freedomflotilla.org/2024/04/04/civilian-aid-flotilla/

URL de cet article 39532
  

Même Thème
Israël, Les 100 pires citations
Jean-Pierre Bouché, Michel Collon
Ce livre contient 100 citations de dirigeants, stratèges et penseurs sionistes, des origines du mouvement jusqu’à aujourd’hui. À partir de ces citations, il s’agit pour les auteurs de faire une analyse à la fois documentée et ludique de la pensée sioniste à travers les années. Les auteurs montrent ainsi qu’il y a bien une pensée sioniste cohérente qui se perpétue à travers le temps. Le conflit israélo-palestinien ne vient pas de nulle part : il prend sa source au moment même où le projet sioniste s’est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Aucune femme en burka (ou en hijab ou en burkini) ne m’a jamais fait le moindre mal. Mais j’ai été viré (sans explications) par un homme en costume. Un homme en costume m’a vendu abusivement des investissements et une assurance retraite, me faisant perdre des milliers d’euros. Un homme en costume nous a précipités dans une guerre désastreuse et illégale. Des hommes en costume dirigent les banques et ont fait sombrer l’économie mondiale. D’autres hommes en costume en ont profité pour augmenter la misère de millions de personnes par des politiques d’austérité. Si on commence à dire aux gens la façon dont ils doivent s’habiller, alors peut être qu’on devrait commencer par interdire les costumes."

Henry Stewart, Londres

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.