RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Chili : retour de la droite ultralibérale au pouvoir

Depuis hier, Piñera a pris ses fonctions à la suite de Bachelet. Avec lui, c’est le retour aux affaires d’anciens compagnons de Pinochet qui vont continuer à accroître la pauvreté et la souffrance. Ils vont pouvoir poursuivre leur entreprise de spoliation en vendant ce qu’il reste à vendre. Mais quel est le bilan de Bachelet après quatre années ?

Elle avait promis trois réformes majeures : éducation, réforme fiscale et constitution.

La gratuité de l’éducation ne concerne qu’une partie infime des étudiants. La plus grande partie de l’argent versée par l’État va directement au privé. C’est un marché très lucratif. Au Chili, on n’étudie pas par vocation mais en fonction de ses moyens. Les biens familiaux sont inclus dans les garanties exigées par les banques pour s’assurer que les emprunts étudiants seront bien remboursés. Il ne faut pas compter sur le nouveau président pour améliorer les choses, bien au contraire.

Actuellement, le PIB se répartit entre 30-35% pour la rémunération du travail et 65-70% pour la rémunération du capital. Rien n’a changé avec Bachelet. Au cours des 6 derniers mois, 30 000 femmes ont pris leur retraite. La moitié perçoit une pension inférieure à 35€ par mois ! Un député touche 14 000€ par mois ! La réforme fiscale rapporte moins d’argent à l’État qu’avant. La grande industrie minière ne paie pas d’impôts. Par conséquent, le déficit budgétaire a augmenté. La dette souveraine n’atteint pas 20% du PIB et l’État n’investit pas dans les services publics. Tout est privatisé : éducation, santé, transports, énergie, etc.

Bachelet avait promis une réforme constitutionnelle. Elle n’a finalement fait qu’organiser quelques "conseils citoyens". Le reste n’est que comédie et elle a repoussé une véritable réforme aux calendes grecques car elle a remis un projet au Congrès, rédigé en catimini, 6 jours après l’élection. Piñera a immédiatement déclaré que le programme législatif était fixé par lui.

Sur le plan économique, la dette du secteur privé est de 200% du PIB contre 30% pour les ménages. Les prélèvements fiscaux représentent moins de 20% du PIB. Ils sont de 33% en moyenne dans l’UE et de 53% en France. L’État donne tout au privé, jusqu’aux cimetières... Le réseau ferroviaire de 3700 km a été détruit depuis sa privatisation.

Ces chiffres montrent que le modèle ultralibéral est une catastrophe pour le pays et la population et que le nouveau président ne fera que l’accentuer.

C’est un peu comme le Beaujolais nouveau, ça a un goût fruité mais on a des maux de tête le lendemain.

URL de cet article 33046
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Manifeste du Parti Communiste
Karl MARX
Présentation de l’éditeur " On ne peut prétendre que quelques belles pages peuvent à elles seules changer la face du monde. L’oeuvre de Dante tout entière n’a pas suffi à rendre un saint empereur romain aux Communes italiennes. Toutefois, lorsque l’on parle de ce texte que fut le Manifeste du parti communiste publié par Marx et Engels en 1848 et qui a, indéniablement, exercé une influence considérable sur deux siècles d’histoire, je pense qu’il faut le relire du point de vue de sa qualité littéraire ou, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Nous pouvons faire sauter un navire américain et en rejeter la faute sur les Cubains. La publication des listes des victimes dans les journaux américains accroîtrait encore l’indignation. Nous pouvons aussi détourner des avions. Dans des endroits bien choisis où l’impact serait énorme, nous pourrions poser des charges de plastic. Nous pourrions également repeindre des B26 ou C46 de nos forces aériennes aux couleurs cubaines et nous en servir pour abattre un avion de la République dominicaine. Nous pourrions faire en sorte qu’un prétendu appareil de combat cubain abatte un avion de ligne américain. Les passagers pourraient être un groupe de jeunes étudiants ou de vacanciers. »

Général Lyman LEMNITZER (1899 – 1988)
Chef d’état-major des armées (1960-62) et Supreme Allied Commander de l’Otan (1963-1969)

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.