Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

99 

Dernière minute : Manuel Valls lance Opération Plomb Endurci contre Dieudonné.

Le rédac’ chef a été formel : "faut causer de Dieudonné".
Moi : De qui ?
Lui : Fais pas ton mariole, et ponds nous un article homérique.
Moi : Mais on n’a jamais parlé de lui.
Lui : Y’a un commencement à tout.
Moi : Et je dis quoi ?
Lui : On s’en fout. Du moment que tu mets son nom dans le titre, c’est bon pour notre référencement sur Google. Essaie de trouver un titre rigolo.
Moi : Tu veux que je parle de liberté d’expression ?
Lui : Ta gueule.
Moi : De l’antisémitisme, alors ? Parce que j’ai un truc là, sur l’antisémitisme et son instrumentalisation à la fois par le système et certains de ses adversaires et je pourrais...
Lui : Stop. Je m’emmerde déjà. Je veux un truc léger, aérien, pour bien commencer l’année.
Moi : Oui.
Lui : Oui, qui ?
Moi : Oui, Chef.
Lui : Tu vois que tu peux quand je veux ?

Dernière minute : Manuel Valls lance Opération Plomb Endurci contre Dieudonné.

Hé, Dédé, c’est ma tournée !

Manuel Valls n’est pas un homme en colère, mais un homme de colère. La colère, la détermination, c’est son truc, sa marque déposée. Ne dites plus « je suis en colère », parce qu’il risque de vous demander des droits d’auteur. Ne conjuguez plus un verbe suivi de « avec détermination », parce que là, il vous enverra ses avocats. Manuel Valls ne rigole pas : sur pratiquement toutes les photos de lui, il a un regard semi-halluciné, les mâchoires serrées et la tempe légèrement perlée de sueur, genre la solitude du torero au moment de l’estoc final.

De Dieudonné, on dit qu’il est le plus grand humoriste français. Bon, être le plus grand des humoristes français, c’est quand même être le meilleur joueur d’une équipe de foot qui se trouve tout en bas du classement, en dernière division. Je ne critique pas, je dis simplement que les « humoristes français », c’est pas mon truc. Bref, il ne me fait pas rire. Ce dont tout le monde se fiche, moi en premier.

Manuel Valls, ministre de l’Intérieur (détail important), veut interdire les spectacles de Dieudonné pour troubles à l’ordre public et a donc lancé des appels à peine voilés à la provocation de troubles à l’ordre public devant les salles de spectacle. Ben oui, quoi de plus hypnotisant pour un pompier monté sur ressorts qu’un incendie ?

Manuel Valls, ministre de l’Intérieur de la République française (détail important) a récemment affirmé son lien indéfectible avec Israël qui, contrairement aux apparences, n’est pas un DOM-TOM français. Comment un ministre en exercice de la République en arrive-t-il à clamer son attachement pour un pays tiers ? Par un extraordinaire raisonnement politique qui va vous renverser : parce que sa femme est d’origine juive. Et du coup, je me dis que nous avons sacrément de la chance que sa femme ne soit pas nord-Coréenne.

Manuel Valls accuse (il n’est pas le seul) Dieudonné d’être antisémite, ou plutôt de tenir des propos antisémites. Faute impardonnable de la part de Dieudonné qui n’a apparemment pas compris que les propos sur les Roms, le bruit et les odeurs, et les condamnations pour propos racistes sont réservés aux ministres en exercice (même pas démissionnés), pas aux guignols. Ce que Dieudonné a pris pour un exemple venant de haut n’était en réalité qu’une prérogative réservée aux dignitaires du régime.

Hé, Dédé ! Tu nous remets ça ?

Mais il y a plus : Dieudonné a des fréquentations douteuses. Mais là encore, faute impardonnable. Pousser la chansonnette, se taper un gueuleton, verser une petite larme d’émotion, clamer tout son amour pour le chef de l’extrême-droite raciste et ségrégationniste israélienne est une activité réservée aux Présidents de la République, soi-disant de gauche, pas à un comique troupier. Ce que Dieudonné a pris pour un exemple venant de haut n’était en réalité qu’une prérogative réservée au Capo di tutti capi.

Mais il y a plus : Dieudonné est dangereux. Oui, mais dangereux, comment ? Et comment mesurer cette dangerosité ? Par le nombre de ratonnades effectuées contre des militants de la cause palestinienne ? Par le nombre de descentes musclées dans des librairies ? Par la publication de listes de noms et de données privées - comme au bon vieux temps ? Ah non, ça c’est les autres.

Bon, ok, je reformule la chose : Dieudonné est potentiellement dangereux. Aaaah... c’est beaucoup mieux.

Hé, Dédé, à ton avis, Dieudonné, il est plus ou moins dangereux que, disons, BHL, ou les apologistes de crimes de guerre du CRIF ? Hein, qu’esse tu dis ? Ouais !!! tournée générale !

J’écris "Manuel Valls", mais je pourrais aussi bien écrire un truc du genre "la classe médiatico-politique actuelle", sauf que "Manuel Valls", c’est plus court et que je ne suis pas payé au mot.

J’écris "Dieudonné", mais je pourrais aussi bien écrire "le miroir dans lequel s’observe la classe médiatico-politique actuelle" mais là, j’ai déjà des crampes aux doigts.

En résumé : en ce début d’année 2014 et à quelques mois d’élections, Manuel Valls veut la peau de Dieudonné. Il parait que c’est pour en faire une descente de lit, mais j’attends la confirmation d’une source sûre. Il paraît aussi que le porte-avion Charles de Gaulle serait en route.

Faut-il condamner Dieudonné ? Evidemment. Et à la hauteur précise de sa culpabilité. Comme pour tout un chacun. Ne serait-ce que pour ne pas donner cette pénible impression de faire semblant de parler d’une chose tout en disant en réalité autre chose - car n’oublions pas qu’il y a des yeux qui nous observent et qui voient, et des oreilles qui nous écoutent et qui entendent.

Bref, vous l’aurez compris : en ce début d’année 2014, il est question de Dieudonné (encore), d’antisémitisme (encore), de Manuel Valls (encore), de météo (comme d’hab’) et d’accidents de ski (’tention, ça glisse).

Bonne année et surtout bonne santé à tous.

(« Bonne santé », tiens, ça me fait penser que...)

Allez, Dédé ! Une dernière pour la déroute !

Viktor Dedaj
« J’ai de plus en plus de mal à comprendre (hips) ce qui se passe dans ce pays d’ivrognes »

URL de cet article 23957
   
Communication aux lecteurs
Libérez Assange avant qu’il ne soit trop tard

Julian Assange est un citoyen australien qui a été détenu "arbitrairement" pendant plus de 6,5 ans et qui plus récemment a subi à ce jour plus de 231 jours de torture sous la forme d’un isolement continu. Privé de soleil, de contact avec le monde extérieur et de soins de santé adéquats. Le 5 février 2016, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a déterminé que la "détention arbitraire" de Julian Assange devait cesser et que M. Assange devait avoir droit à une indemnisation".

Lire la suite : https://www.legrandsoir.info/liberez-assange-avant-qu-il-ne-soit-trop-...


Vous avez une minute ?

Même Auteur
200 citations pour comprendre le monde - passé présent et à venir.
Maxime VIVAS, Viktor DEDAJ
Viktor Dedaj et Maxime Vivas présentent 200 citations pour comprendre le monde passé, présent et à venir suivies du programme du Conseil National de la Résistance préface de Jean-Luc Mélenchon Voici un petit livre de 75 pages avec en complément le programme du CNR. Un exercice qui réactive nos méninges, Jean-Luc Mélenchon apportant sa plume afin d’interroger dans la préface, et de belle manière, la fonction des citations. Si votre libraire a la négligence de ne pas disposer de cet ouvrage et la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’avenir appartient à ceux qui ont des ouvriers qui se lèvent tôt.


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.