RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

En Tunisie, des châteaux d’eau en mer, ce n’est nullement une chimère !

Les besoins de l’agriculture Tunisienne en vu de nous assurer l’autosuffisance alimentaire, le plein emploi des facteurs de production et réaliser ainsi les objectifs de la Révolution, sont de l’ordre de 575 m3/s soit 50 millions de m3/j.

Nos centres de recherches en énergie solaire peuvent-t-ils nous concevoir un chaudron sans fond, tronconique, à arrimer aux hauts-fonds marins. Ce chaudron pourra être chauffé à blanc d’une part, par un apport d’énergie électrique (PV) émanant de l’exploitation de l’énergie solaire diffuse indirect (2000 kwh/an/m²), pour alimenter une résistance électrique tapissant ses parois internes, et d’autre part renfloué en air chaud à 250 °, libéré de sa base ouverte, immergé dans trois mètres d’eau de mer, cet air libérera ainsi sa chaleur- qu’il venait d’accumuler d’une centrale à concentrateur d’énergie solaire direct (2000 kwh/an/m²) de type CSP Fresnel !

L’effet cumulé des deux sources de chaleur – récoltées d’un champ solaire en mer ou sur la côte, récipiendaire de 4000 kWh/an/m² - pulvérisera ainsi la couche d’eau de mer dans des proportions à étudier. La vapeur d’eau distillée-à l’identique de l’eau de pluie pure- sera acheminée par un serpentin idoine surplombant et bouchant la marmite solaire dont-t-il s’agit, et se refroidira en cour de route, en se jetant, à l’interieur d’un pipe-line, en la mer nourricière, poussé par le flux continue de ladite vapeur, dont le moteur n’est rien d’autre que le chalumeau du ciel fonctionnant 3000 h/an, jusqu’à atteindre, dar dar , le réseau d’eau sur terre, le plus proche, alimentera la nappe phréatique ou bien les Sebkha côtiers réhabilités et aménagés à cet effet pour servir de réservoir d’eau déminéralisée .

Ces mêmes installations pourraient être utilisés pour la pulvérisation / purification des eaux usées des stations d’épuration de l’ONAS , afin de les rendre disponibles pour tout usage agricole et protéger la mer et la nature de leur pollution néfaste sur l’environnement et le biotope marin.

Nos chercheurs devraient se concentrer pour nous définir les éléments d’un chaudron et ses accessoires sous forme d’un Kit complet, basé sur un rendement d’un mètre cube par seconde. Il pourrait être monté en une unité ou groupe d’unité, capable de travailler 3000 heures par an avec une production de 10,8 millions de m3 par unité....
La pression au sein du chaudron, baissant au cours du processus, pourrait atteindre 0,7 bar, alors l’eau s’évaporerait à 70 °C...Un vertueux cycle de production s’il en est…

Chaque commune côtière pourrait être dotée d’un kit ou plus selon ses besoins en eau….

De l’eau, extirpée de la mer, par le chalumeau du ciel !

Ces châteaux d’eau en mer, ce n’est nullement une chimère et ce grâce à notre énergie poste-révolutionnaire !

Le recours à des entreprises maltaises pour le dessalement, tel que effectué par le Ministre de l’agriculture, moyennant un contrat de 300 millions d’Euro,n’est pas si opportune ; alors que son enveloppe financière serait à même de nous financer la technique écologique locale tel que préconisée par l’auteur de ses lignes !

Cheikhalifa Mohamed

URL de cet article 21395
  

En finir avec l’eurolibéralisme - Bernard Cassen (dir.) - Mille et Une Nuits, 2008.
Bernard GENSANE
Il s’agit là d’un court ouvrage collectif, très dense, publié suite à un colloque organisé par Mémoire des luttes et la revue Utopie critique à l’université Paris 8 en juin 2008, sous la direction de Bernard Cassen, fondateur et ancien président d’ATTAC, à qui, on s’en souvient, le "non" au référendum de 2005 doit beaucoup. La thèse centrale de cet ouvrage est que l’« Europe » est, et a toujours été, une machine à libéraliser, au-dessus des peuples, contre les peuples. Dans "La fracture démocratique", (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Quand les Etats-Unis sont venus chercher Cuba, nous n’avons rien dit, nous n’étions pas Cubains.

Viktor Dedaj

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.