RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Grèves et manifestations : l’Algérie et le Maroc dans le collimateur du Canvas

Le symbole du Canvas dans une manifestation en Egypte.

Plusieurs organisations syndicales marocaines ont appelé à une grève nationale dans la fonction publique le 28 février prochain. Une action de protestation qui sera appuyée par une marche, le jour même, à Rabat. A l’initiative l’Union syndicale des fonctionnaires (USF-UMT), cette action de protestation a reçu l’adhésion d’autres organisations syndicales à l’instar de la Fédération nationale des ouvriers et fonctionnaires des Collectivités locales (FNOFCL) et la Fédération nationale de l’enseignement (FNE). L’USF justifie cet appel à la grève par la montée de la répression contre les syndicalistes, notamment en retranchant de leurs traitements les jours non travaillés à cause de la grève. Ce mouvement de grève vise également, d’après les organisateurs, à neutraliser les organisations syndicales pour les préparer à accueillir les réformes de la compensation du système des retraites et des textes de lois régissant l’activité syndicale et la grève, sans trop de résistance. Ces organisations syndicales veulent, par leur action, faire une démonstration de force et lancer un message aux autorités marocaines selon lequel rien ne sera fait sans elles.

Le symbole subliminal du Canvas

Ce mouvement de protestation au Maroc intervient quelques jours après le forum maghrébin organisé par le Snapap et empêché par les services de sécurité pour des raisons vraisemblablement liées aux activités extra-syndicales de certains participants. Les représentants de syndicats marocains, tunisiens et mauritaniens ont été renvoyés manu militari dans leurs pays respectifs après avoir été interpellés et interrogés par la police. Le lien entre les deux actions n’est pas clairement établi. Mais le Snapap, version Rachid Malaoui, entretient des relations étroites avec les syndicats marocains dont la FNE, marquée par son symbole du poing fermé de la fameuse ONG Canvas, une déclinaison du mouvement Optor, organisation politique, considérée comme l’un des acteurs majeurs de la chute du régime de Slobodan Milosevic. Canvas, financée par la CIA, s’est spécialisée dans l’exportation vers des pays du tiers-monde des nouvelles techniques de subversion basées sur des actions subtiles qui recourent à la manipulation et à la provocation. Elle est financée par des organisations occidentales dites de « soutien à la démocratie », à l’instar de National Endowment for Democracy, l’Open Society Institute du milliardaire américain George Soros ou encore Freedom House, ONG également proche de la CIA. Son rôle dans la révolution des Roses en Géorgie est avéré. En Ukraine aussi, elle a assisté l’organisation Pora durant la révolution orange de 2004. Présente dans tous les pays de l’ex-URSS, CANVAS a même tenté, en aidant l’opposition vénézuélienne à déposer Hugo Chavez. En vain. En janvier et février 2011, le symbole d’Optor devenu désormais celui de Canvas fait son apparition dans les rues du Caire, brandi par les membres du célèbre mouvement étudiant égyptien, le Mouvement du 6 avril, qui avaient été formés en Serbie pour organiser cette révolution. Son apparition au Maroc, à travers la FNE et en Algérie via des organisations caritatives, dont Nass El-Khir, qui l’adoptent (nous y reviendrons), suscite des interrogations. Ces actions de protestation de grande envergure sont-elles téléguidées de Belgrade ? Après l’Egypte et la Tunisie, le Canvas ne perd pas espoir d’étendre son action subversive au Maroc et à l’Algérie, deux pays épargnés par le pseudo-printemps arabe. Des soupçons pèsent déjà sur le Canvas qui aurait pris en charge les initiateurs du fameux Mouvement de la jeunesse indépendante pour le changement (MJIC) qui a tenté de 2011 à 2012 plusieurs actions à Alger. Sans éclat. Ces soupçons ont été alimentés par le contenu de la plateforme de revendications du MJIC qui correspondait, au détail près, à un document de travail élaboré par cette ONG serbe pour former des « révolutionnaires » et les préparer à des actions subtiles visant à renverser des régimes dans le tiers-monde.

Sonia Baker

http://www.algeriepatriotique.com/article/greves-et-manifestations-lal...

URL de cet article 19476
  

Chroniques de GAZA 2001-2011
Christophe OBERLIN
L’auteur : Christophe OBERLIN est né en 1952. Chirurgien des hôpitaux et professeur à la faculté Denis Diderot à Paris, il enseigne l’anatomie, la chirurgie de la main et la microchirurgie en France et à l’étranger. Parallèlement à son travail hospitalier et universitaire, il participe depuis 30 ans à des activités de chirurgie humanitaire et d’enseignement en Afrique sub-saharienne, notamment dans le domaine de la chirurgie de la lèpre, au Maghreb et en Asie. Depuis 2001, il dirige régulièrement des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui croient connaître le monde à travers les médias connaissent en réalité un monde qui n’existe pas. D’où la difficulté de communiquer avec eux.

Viktor Dedaj

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.