RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
20 

J’ai pissé sur les cadavres... et alors ?

Photo : "Discours du Caire ? Quel discours du Caire ?"

Il avait gloussé de joie, frappé le haut du bar en faisant vibrer sa bière, ce soir où CBS News avait diffusé la vidéo… " J’y étais, putain… Là , le deuxième c’est moi ! ..."

Il avait gloussé de joie, frappé le haut du bar en faisant vibrer sa bière, ce soir où CBS News avait diffusé la vidéo… « J’y étais, putain… Là , le deuxième c’est moi ! Qui pisse sur cet enculé… » Le tourbillon remontait : On les avait bien eu. Ils avaient tenté de fuir lorsqu’on avait défoncé leur bourbier, bousculé leurs femmes qui hurlaient… Ils ne voulaient pas sortir dans la cour, alors on les a aidés un peu… Et "Blam, blam…’ deux rafales… C’est Walter qui le premier a ouvert sa braguette… En fixant la vidéo et sans entendre le commentaire, son bas ventre se souvenait de cette minute de jouissance…

Ca lui tournait un peu dans le crâne, le silence d’après… Dans ce bar du Sud… Son pote, avant ébloui et excité par les exploits un peu exagérés qu’il racontait depuis son retour au pays, s’était détourné doucement, écarté de lui en éloignant son verre du sien… Il ne voyait plus son visage que fixait une femme assise là , dont l’homme était encore "là bas’… Elle avait tout capté du pissage sur les terroristes… Ses yeux étaient grands ouverts, mais vides…

Putain ils ne comprendront jamais rien ces tarés de planqués. On en a chié quand même ! Roberto s’est fait refroidir et ils l’ont oublié, ça. Ils l’ont oublié le Roberto qui ne reviendra jamais à la station service au bout de la rue… Et Michaël aussi qui n’ose plus même venir au saloon et bouffe ses pilules. Ils l’ont oublié le Michaël devenu borgne et qui n’a plus que sa main gauche qui tremble pour se branler… Ils les ont oublié, ceux qui rechignent au fond de la salle des conneries, ceux qui ne me tendront plus jamais la main… Et moi j’ai pissé, oui j’ai pissé sur ces chiens morts… Où est le problème ? J’ai même rigolé quand le sergent a dit "Ca vaut bien une médaille, un moment pareil…’ Ils n’y étaient pas, putain ces connards… Font chier ! Pas étonnant avec un muslim à la maison Blanche qu’ils nous fassent chier avec ça !

La colère est montée encore quand le lendemain la fardée de Bill Clinton est venue protester contre "L’offense faite aux valeurs de l’Amérique "… Valeurs, mon cul ! Qu’est ce qu’elle en sait des valeurs de l’Amérique la bourge de Bill ? Pas plus que ce planqué de Bush qui n’a jamais porté les armes et ne connaissait de la mitraille que celle des flashes des photographes ! Ca ne l’empêchait pas de poser en uniforme de la Navy et avec un gilet pare balle … Le bâtard ! C’est pas lui qui risquait, pas elle non plus d’ailleurs, de rentrer au pays dans un sac en plastique ! Alors on ne peut plus pisser où on veut ?

Drôle quand même que sa bite fasse l’actualité… Avec son fusil d’assaut il avait fait bien pire ! On raconte pas tout sur CBS News… Et c’est le meilleur qu’on cache… Quand on fait exploser leurs maisons gavées de graines de talibans en bas age et de femmes geignardes… Ca c’est du spectacle… "USA ! USA !’ J’y étais moi sur les cendres du World Trade Center quand notre bouffon de Président a prêché la croisade … Je ne regrette rien ! Je l’ai faite moi la croisade, il fallait y aller ! Ce ne sont pas ces tapettes de journalistes ou ce traître de Bradley Manning qui vont nous dire ce qu’il ne fallait pas faire !... Fuck la presse ! A mort Bradley !... Sur eux aussi je pisse …

Un soir d’après il se surprit à parler à sa bite… Oui à lui parler avec le même ton de confidence grivoise que s’il s’adressait après un bon coup à son sergent… Celui qui pouffait de rire et disait ’Yeah’ en secouant sa dernière goutte avant de refermer sa braguette… Elle seule pouvait comprendre, sa bite…’On l’a fait putain, on l’a fait… Et vive l’Amérique ! Fuck l’Islam !... On est payé pour ça, non " ? Elle ne répondait pas… "Mal payé tu crois pas’ ? … "Si on y retourne je t’emmène avec les Blackwatters… Eux au moins ne risquent pas la cour martiale quand ils font leur boulot ou dégainent leur engin’…

Depuis le retour au pays, c’était dur avec Louisia… Elle l’avait attendu, un peu, c’est ce qu’elle disait… Mais ce n’était pas comme avant… Lui il bandait comme on arme avant la rafale ; mais elle, semblait lire en ses yeux quelque chose qu’elle n’aimait pas… "On dirait que tu as peur’ … Lui a-t-elle dit un jour… "Là bas, dis moi…’ Là il n’avait rien capté… La conne, moi peur ? Moi je n’ai peur de rien…’T’as vu ma médaille ? Et la photo de la compagnie ? Que des héros Louisia !... Allez suce ton héros, suce moi, tu te sentiras mieux…’ Elle n’avait plus voulu…

Ca ne marchait déjà plus comme avant, c’est sur… Et ces connards à la télé… Et la Louison qui avait vu les images… Et ce crétin de John qui lui avait raconté que je m’étais vanté d’y être… Pourtant sous le casque et derrière mes lunettes personne ne pouvait savoir… Elle ne voulait plus me sucer la salope… Putain, j’ai même débandé hier sans savoir pourquoi et elle a rigolé… A quoi pensait elle ?... Même en pissant, putain, me revient l’odeur de mort dés que je me touche, l’odeur de ce charnier… Il n’était pas sur la vidéo… Ils n’ont pas tout vu ces crétins… Derrière il y avait les femmes et les enfants de ces bâtards aussi… On a pissé que sur les hommes quand même ! Fallait leur réciter des prières ?... On ne les a pas jetés à la mer… Ils les auront eu leurs funérailles bien comme il faut, là bas… Avec cris, larmes et Allah Akbar… Non ?

Jacques Richaud

30 Janvier 2012 (A suivre)

Vidéo : Marines urinating on dead soldiers Taliban

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_TMq3m_Oli4 (0’39)

URL de cet article 15721
  

Même Thème
Les guerres scélérates : interventions de l’armée US et de la CIA depuis 1945
William BLUM
Le livre "KILLING HOPE - U.S. Military and CIA Interventions Since World War II" de William Blum vient ENFIN d’être traduit en français. Editions Parangon "Nous possédons environ 60% des richesses mondiales, mais seulement 6,3% de la population mondiale... Notre tâche dans l’avenir est...de maintenir cette situation de disparité." George KENNAN, responsable de la planification du département d’Etat, 1948 "Ce livre très documenté relate plus d’une cinquantaine d’interventions américaines de 1945 à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu’un objet n’est nôtre que lorsque nous le possédons.

Karl Marx

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.