RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

L’extrême-droite au gouvernement belge - Prière au Premier Ministre

Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Président du Mouvement Réformateur,
Monsieur le Président du Groupe MR de la chambre,

Comme nombre de citoyens belges, je ne peux rester indifférent au séisme engendré par la formation du gouvernement fédéral.

Nul ne l’ignore plus, Jan Jambon, notre nouveau ministre de l’Intérieur, a fréquenté des milieux néo-nazis et relativise la collaboration. Nul ne l’ignore plus, Théo Francken, notre nouveau secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, est raciste, homophobe et a rendu hommage à un ancien collaborateur et acteur-fondateur majeur du néo-nazisme flamand d’après-guerre. Nul ne l’ignore plus, vous ne changerez pas d’avis : ces hommes sont pour vous les plus à même d’être en charge de la police, de la Sûreté de l’Etat et des décisions discrétionnaires quant aux dossiers des migrants et demandeurs d’asile. Vous nous l’avez affirmé : tout cela n’est que secondaire. Vous avez décidé de former un "gouvernement exclusivement économique". Vous auriez obtenu un statu-quo communautaire. Vous avez obtenu un programme économique d’orientation néo-libérale. C’est cela seul qui importe déclarez-vous.

Vous avez fait le choix de faire alliance avec la Nieuw-Vlaamse Alliantie, parti que vous considériez il y a peu comme ayant franchit les "frontières de l’extrême-droite" et distillant "des relents racistes". Parti dont de nombreux cadres sont liés à l’histoire du néo-nazisme belge et dont de nombreux élus ont débuté leur carrière au Vlaams Blok, parti condamné pour incitation à la haine raciale. Parti ayant mis en oeuvre diverses mesures discriminatoires à l’égard des étrangers et homosexuels à Anvers. Je ne reviendrai pas sur les déplorables jeux de pouvoir menés avec le Parti Socialiste vous y ayant conduit. Ni sur votre orgueil vous interdisant toute marche arrière et vous condamnant.

Car même au sein de votre parti émerge l’évidence. Lorsqu’un de vos élus, estimant ses "valeurs trahies" et considérant "le pire" comme étant arrivé, vous a présenté sa démission, il vous a rappelé que porter au plus haut niveau de l’Etat le racisme, l’homophobie et la compromission avec le passé le plus sombre de notre pays n’est pas "secondaire". Que cet enjeu dépasse de loin vos désaccords avec le Parti Socialiste et le centre des démocrates Humanistes ou les velléités indépendantistes flamandes.

Monsieur le Premier Ministre, vous évoquiez dans votre discours d’investiture à la Chambre la nécessité d’un gouvernement alliant "courage" et "rassemblement". Vous aviez raison. Le courage aujourd’hui consisterait à admettre l’erreur de la direction de votre parti. A présenter la démission de votre gouvernement. A négocier avec l’opposition la formation d’un gouvernement qui porterait moins votre marque économique mais vous réconcilierait avec nos valeurs communes.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, Messieurs les Présidents, l’expression de mes sentiments les meilleurs,

»» http://www.wikimedecine.fr/L%27extr%C3%AAme-droite_au_pouvoir_-_Lettre...
URL de cet article 27261
  

Même Thème
Meurtre au Burundi. La Belgique et l’assassinat de Rwagasore
Ludo de WITTE
En 1999, Ludo De Witte publie un livre-choc : L’Assassinat de Lumumba. Ses révélations sur le rôle du roi Baudouin, du gouvernement belge et de la CIA amèneront la Belgique à présenter des excuses officielles au Congo. En 2017, le sociologue belge sort chez Investig’Action L’Ascension de Mobutu. Salué par Jean Ziegler : « Un livre superbe d’érudition, de courage et d’intelligence analytique. Au magnifique peuple congolais, il contribue à restituer une mémoire claire… » En 2021, ce nouveau livre (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

’’Derrière chaque enfant qui meurt de faim se cache un assassin’’

Jean Ziegler ( Forum Social Mondial de Porto Alegre 2003)

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.