Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


L’hologramme ou la multiplication des forces !

Dans quatre jours les résultats du premier tour de la présidentielle marqueront les nouveaux rapports de force politiques dans notre pays. La recomposition en cours va s’accélérer. Notre bulletin de vote pèsera lourd. Trois grands courants apparaissent déjà : les libéraux extrémistes autour des candidatures Fillon/Lepen, les libéraux démocrates autour de celle de Macron et les partisans de la république sociale autour de la candidature Mélenchon. On critiquera mes définitions mais je n’ai pas le fétichisme des mots. Chacun choisit ses appellations mais les trois pôles politiques existent et vont marquer la vie politique française dans la durée.

Les électeurs en majorité refusent l’extrêmisme. Vont-ils le manifester clairement ? Je le crois. En attendant, la campagne bat son plein et contrairement à ce qui se raconte dans les médias, je trouve les débats intéressants, les évolutions de l’opinion passionnantes. Les Français se repolitisent tant et si bien que les étrangers scrutent avec ferveur nos événements, surpris de l’engouement provoqué par ces élections. Tant mieux. La politique reprend ses couleurs, l’oligarchie s’inquiète. L’espoir renaît parmi les couches populaires. Vu la participation dans les meetings, on sent monter la marée contestataire. Le dégagisme s’exprime ouvertement, c’est prometteur de l’ampleur du rejet de la caste au pouvoir, des profiteurs et des affairistes.

Dans ce combat, les initiatives de la France Insoumise interpellent.

Performance technologique et qualité idéologique, j’avoue être bluffé par le succès du meeting de Mélenchon à Dijon et simultanément tenu à Montpellier, Clermont-Ferrand, Nantes, Grenoble, Nancy et Le Port (ile de la Réunion). A quatre jours de l’élection, rassembler des dizaines de milliers d’insoumis est un formidable signal donné au peuple pour dégager les candidats partisans du libéralisme économique. Succès également des prises de parole de Mélenchon en péniche en Ile de France. Terminer en apothéose avec les "apéros insoumis" ce vendredi, quoi de mieux pour démontrer la force tranquille qui est en nous.

Le peuple en marche reprend ses droits. L’avenir est au commun ! Quoi qu’il se passe le 23 avril, La France Insoumise, ses militants, son programme deviennent le pivot autour duquel se rassembleront toutes celles et ceux qui souhaitent changer la société.

URL de cet article 31783
   
Même Thème
Michel Boujut : Le jour où Gary Cooper est mort.
Bernard GENSANE
Le jour de la mort de Gary Cooper, Michel Boujut est entré en insoumission comme il est entré dans les films, en devenant un cinéphile authentique, juste avant que naisse sa vocation de critique de cinéma. Chez qui d’autre que lui ces deux états ont-ils pu à ce point s’interpénétrer, se modeler de concert ? Cinéma et dissidence furent, dès lors, à jamais inséparables pour lui. Il s’abreuva d’images « libératrices », alors qu’on sait bien qu’aujourd’hui les images auraient plutôt tendance à nous « cerner ». (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasement.

H. Krazucki
ancien secrétaire général de la CGT


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
117 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.