RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

L’oligarchie censure l’alternative pour mieux museler le Peuple.

Que retenir de cette « campagne » de la primaire de la droite... Voyons, alors Juppé, Fillon, bonnet blanc et blanc bonnet. Pendant ce temps le FN écume les plateaux...En gros, pour les médias vendus à l’oligarchie et au capital, pas de place pour une moindre alternative...

On gave les téléspectateurs, auditeurs et lecteurs de breuvage ultra-libéral et pour mieux légitimer de telles visions archaïques, on fait appel à l’extrême droite, agitée telle une menace si on n’écoute pas le diktat voulu par les puissants. Et surtout on ne parle pas de l’alternative crédible qui est proposée : elle dérange trop l’ordre établi. }

L’indépendance de la presse, établie par le programme du Conseil National de la Résistance, n’est plus qu’un lointain souvenir. Les milliardaires s’en frottent les mains. Les gros titres sont sur leur programme préétabli de longue date, pas de place pour l’alternative et le peuple.

Qu’en est-il de la démocratie, dès lors que la censure médiatique efface de ses écrans, de ses ondes et de ses journaux la voix de ceux qui portent cette alternative ? Elle s’estompe peu à peu. Et la monarchie élective grandit, car elle promeut ses « champions » et oriente le choix des citoyens. Pauvre, pauvre République ! Regarde ceux qu’ils font de toi ! Tous complices d’un crime d’autoritarisme.

Ces oligarques parlent d’une démocratie délaissée par les citoyens. Se rendent-ils compte que c’est eux qui n’en respectent pas les règles en voulant rester entre eux qui déçoivent la grande majorité silencieuse et grossissante : les abstentionnistes ? Bref il est temps que tout ceci prenne fin pour qu’enfin vienne l’Ere du Peuple.

Il est temps qu’ils acceptent le débat, le vrai en laissant la parole à ceux qui portent l’alternative à leur système. La France Insoumise a aussi droit à la parole, car au travers des syndicalistes, lanceurs d’alertes, associatifs, chercheurs, militants et surtout citoyens qui la composent, elle a des choses à dire, un programme à développer. Et oui, messieurs les puissants, il est temps d’accepter le jeu démocratique, le vrai ! Et de laisser la parole à tous ! Pas seulement à ceux qui vous arrangent !

Il est temps qu’ils acceptent d’écouter le Peuple qui en a marre de leurs magouilles et de leur jeu de dupe. Le « Si ce n’est pas nous, vous aurez le F-Haine » n’a que trop duré ! Et ne prendra plus. Le Peuple doit avoir son mot à dire et pour ça il doit être conscient de l’ensemble du choix qu’il a pour 2017, y compris la chance de reprendre son destin en main. La révolte qui gronde en son sein, a le droit de s’exprimer. Laissez ce peuple libre de son choix dans les urnes !

Personnellement, je ne suis qu’un petit militant syndical et politique, et je crois en l’alternative que nous portons, comme y croient mes amis syndicalistes comme Karine, Catherine, Lionel, Mehdi, Laurent, Philippe et tant d’autres, ou la lanceuse d’alerte Céline. Nous croyons tous que cette campagne peut être celle de l’alternative et du Peuple, au travers de notre candidat, Jean-Luc Mélenchon, du programme « L’avenir en Commun » et ceux qui seront les candidats aux législatives.

Mesdames et Messieurs des médias, arrêtez d’étouffer la parole de ceux qui dérangent l’oligarchie et jouez réellement le jeu de la Démocratie. Quant à ceux qui croient en cette alternative, leur heure est venue, ils ne veulent pas porter notre parole, soyons nos propres médias ! Par le bouche à oreilles, nous grossissons nos rangs !

Continuons, luttons, exprimons-nous ! La victoire se joue dès maintenant ! La 6ème République que nous défendons est a portée de main !

Kevin KIJKO

»» https://kevinkijko.wordpress.com/2016/11/25/loligarchie-censure-lalter...
URL de cet article 31200
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

La face cachée de Reporters sans frontières - de la CIA aux faucons du Pentagone.
Maxime VIVAS
Des années de travail et d’investigations (menées ici et sur le continent américain) portant sur 5 ans de fonctionnement de RSF (2002 à novembre 2007) et le livre est là . Le 6 avril 2006, parce que j’avais, au détour d’une phrase, évoqué ses sources de financements US, RSF m’avait menacé dans le journal Métro : " Reporters sans frontières se réserve le droit de poursuivre Maxime Vivas en justice". Au nom de la liberté d’expression ? m’étonné-je. Quoi qu’il en soit, j’offre aujourd’hui au libre débat (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Bon, j’imagine que vous ne pouvez tout de même pas tuer vos subordonnés"

seule réponse fournie par les élèves d’une école de commerce de Philadelphie
lorsque le professeur demanda à ses élèves de lui donner un exemple de
comportement repréhensible dans une entreprise.

Cité par Serge Halimi, dans le Monde Diplomatique de février 2005, page 2

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
45 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.