RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Membre de la présidence du conseil de surveillance d’Arte, BHL veille sur son impartialité depuis 21 ans

La chaîne ARTE où l’info… c’est RATÉ !

Mardi dernier 03 novembre, Arte annonçait la diffusion de reportages exceptionnels et exclusifs en soirée à propos de l’implantation calamiteuse de l’Etat d’Israël en Palestine.

L’extrême complexité du sujet ne semblait pas désorienter la présentatrice joyeuse, sémillante et même « fière » (sic) de cette « exclusivité » - l’un des reportages ayant été primé - comme si c’était-là le plus important à annoncer aux téléspectateurs.

Au-delà de commentaires contestables, les reportages en question se sont révélés évidemment orientés, évitant de soulever bien des questions – trop nombreuses à énumérer ici – mais chacun pourra revoir ces reportages sur le site de la chaîne Arte pour s’en faire une idée.

La ligne directrice de la chaîne a singulièrement évolué ces dernières années, et particulièrement depuis l’arrivée au sein de son Conseil d’Administration de LA lumière de St-Germain-des-Prés, LE philosophe B-H Lévy. Il ne se passe pas une semaine sans qu’un programme n’érige la Palestine en exemple de courageuse résistance à l’encontre de l’idéologie sioniste mortifère à l’œuvre sur ses terres à travers un film, un documentaire, un reportage, une fiction, … Et absolument tous les commentaires et analyses des journalistes de la chaîne au sujet de la situation au Proche-Orient, sont d’une critique objective, acerbe et déterminée à l’encontre de l’axe americano-sioniste…

Euh, … STOP !! Ne rêvons pas… l’émission d’Arte traitait de Daesh et était – une fois de plus – à charge. Comme la quasi-totalité des reportages et analyses dont la chaîne nous gratifie depuis l’arrivée du va-t’en guerre BHL dans son CA. Et en lisant le synopsis de l’émission annoncée, je me suis dit qu’il suffisait de remplacer certains termes par d’autres, pour révéler une étonnante similitude avec l’entité sioniste.
Je me suis donc « amusé » à mettre entre parenthèses et barrer le texte original et l’ai remplacé à ma façon en lettres italiques. Voyez donc ce que cela donne.

Dans le synopsis du 1er reportage intitulé « (Daesh) Israël, naissance d’un Etat terroriste » voici ce que l’on pourrait lire :

« L’État (Islamique en Irak et au Levant) hébreu en Palestine, (Daech en arabe) Israël, contrôle aujourd’hui un territoire (grand comme la moitié de la France) à cheval sur (deux) trois pays, la Palestine, la Syrie et (l’Irak) le Liban. Sa fortune est comparable à celle (d’un pays africain) de plusieurs pays africains. L’organisation sioniste est devenue une sorte d’État hors la loi qui attire militants et combattants du monde entier (…) Cette start-up du terrorisme, née en (Irak) Palestine sous (l’occupation américaine) mandat britannique, est devenue une multinationale de la terreur. Comment est apparue (Daech) Israël et quel est son modèle économique ? Peut-elle encore étendre son territoire ? (…)

À l’image des cartels du crime

À 60 km au sud de (Bagdad) Tel-Aviv, dans une région nommée (Jurf al-Sakhr) Ghaza, reprise à (Daech) Israël après de féroces combats (à l’automne dernier) ces dernières années, se dévoilent des paysages défigurés par la guerre : palmiers déchirés par les obus, carcasses de chars, maisons détruites ou désertées. Une guerre (de religion) se déroule ici, (qui oppose les sunnites, regroupés autour de Daech, aux chiites, au pouvoir à Bagdad, et aux Kurdes), et s’accompagne d’un nettoyage ethnique à grande échelle (…)

Le film donne la parole à ceux qui, de gré ou de force, travaillent sous la domination de cette organisation et décrit le fonctionnement de cet État autoproclamé. Les responsables actuels et passés du gouvernement (irakien) palestinien expliquent comment (Daech) Israël dépouille (l’Irak) la Palestine d’une partie de ses recettes. Par l’intermédiaire des établissements situés sur son territoire, l’organisation accède également aux réseaux bancaires internationaux. Cette enquête montre que, derrière ses succès militaires et sa puissance de feu, (Daech) Israël affiche le visage d’une vaste entreprise commerciale, fonctionnant un peu à l’image des cartels du crime. Enfin, plusieurs experts (…) analysent les conséquences géopolitiques de l’apparition de ce nouvel État terroriste. »

Evidemment, avant d’avoir une telle grille de lecture accompagnée des reportages appropriés, il faudra quelques sérieux changements de mentalités ainsi que quelques remplacements de têtes dans les sphères du PAF… et de bien des gouvernements, tant occidentaux qu’arabes, tant les collusions sont aussi nombreuses qu’abjectes…

Daniel Vanhove

04.11.2015

Observateur civil

Auteur

« Si vous détruisez nos maisons, vous ne détruirez pas nos âmes » - 2005 – Ed. M. Pietteur

« La Démocratie Mensonge » - 2008 – Ed. M. Pietteur

URL de cet article 29540
  

Même Auteur
Si vous détruisez nos maisons vous ne détruirez pas nos âmes
Daniel VANHOVE
D. Vanhove de formation en psycho-pédagogie, a été bénévole à l’ABP (Association Belgo-Palestinienne) de Bruxelles, où il a participé à la formation et à la coordination des candidats aux Missions Civiles d’Observation en Palestine. Il a encadré une soixantaine de Missions et en a accompagné huit sur le terrain, entre Novembre 2001 et Avril 2004. Auteur de plusieurs livres : co-auteur de « Retour de Palestine », 2002 – Ed. Vista ; « Si vous détruisez nos maisons, vous ne détruirez pas nos âmes », 2004 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le domaine de la liberté commence là où s’arrête le travail déterminé par la nécessité.

Karl Marx

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.