RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

La chute de Fillon

Qui ne vaut pas « La chute » de Camus, on s’en doute, bien que le sujet de ces deux chutes puisse être comparé : dans les deux cas le héros, après avoir accusé les dieux de son malheur (Sarkozy), puis les hommes (Copé), s’aperçoit qu’il est le seul responsable de ses fautes. (Conduit comme une brêle !) !

Mais qu’allait-il faire sur cette Vespa !!!!

On veut lui confier le char de l’Etat, il ne sait même pas conduire un scooter !
Mais qu’est-ce qu’il va faire le beau !!

Il se prend pour Mastroianni ?

La dolce vita !

On aura tout vu !

A Capri, par-dessus le marché !

Plus ridicule, c’est difficile !

Qui va à Capri en juillet, mis à part les Belges et les Lituaniens ?

Pour circuler dans Capri, en juillet, même un drone ne passe pas ! Et lui, en scooter, les cheveux au vent, en short, sans garde du corps, évidemment. (Avec des gardes du corps en scooter, il nous aurait fait l’équipée des « Hells angels » version beauf ! ) Il venait d’où ? Où était Pénélope pendant qu’Ulysse broutait le macadam ???

On n’a pas de chance en France avec nos hommes politiques. Quel ridicule ! Les autres pays, c’est quand même autre chose.

Ainsi la Chine envoie trois destroyers en Méditerranée !

Voilà des nouvelles qui font classe ! Heureusement qu’il y a les Chinois pour montrer ce que c’est qu’une grande puissance ! Ils ne vont pas à Suez en Vespa, les Chinois !

Trois bâtiments de guerre chinois viennent de traverser le canal de Suez pour appareiller vers la Syrie selon le site d’information égyptien Al Bachaer al Vafd ! Il y a là deux destroyers transportant une charge de quatre tonnes et un navire waishqnhu, pour les spécialistes, avec à son bord 11000 tonnes de charge !!!
Un peu de grand spectacle, merci les Chinois !

Et nous pendant ce temps ?

Après M. Scooter, madame Pédalo qui nous jure qu’elle tournera au moins sept fois son doigt avant de faire un tweet. Faites le geste et voyez ce que ça donne. Maintenant elle masturbe son mobile avant de tweeter ! Elle nous aura tout fait !
Pendant ce temps qu’apprend-t-on à l’étranger ?

A la suite d’une coïncidence surprenante et non moins étrange, on apprend, dans la même semaine la mort du chef de sécurité intérieure syrien (attentat), du chef du renseignement égyptien (mort dans un hôpital américain), d’un haut responsable du Mossad (accident de la route) et enfin du chef nouvellement nommé du renseignement saoudien, le prince Bandar !!!
(Mmmmm…Que n’ai-je connu ce feu-prince….)

Voilà des évènements mystérieux qui appartiennent à la grande tradition d’OSS 117 ! Ils ne se moquent pas de nous les services secrets Zionists et Zuniens ! Pour de l’action, il y a de l’action ! Et nous pendant ce temps ?

Duflot porte une robe ! Incroyable ! Elle a donc dans sa garde robe un jean mal coupé et une robe à fleurs ! Dingue ! Et les mecs la sifflent ! Oh ! La ! La ! Ce qu’ils doivent s’emmerder à voter pour les lois qu’on leur dit de voter ! C’est vrai que ce n’est pas très créatif ! Ces pauvres députés, face à Duflot, sont tous à l’ouest, ce qui s’explique puisque, pour elle, le Japon est au sud, ce qui ne l’a pas empêchée d’être ministre. Mais pourquoi badent-ils Duflot alors que Pellerin, notre Fleur exotique, a carrément les jupes à mi-cuisses sans que peu en transpire. (Au figuré.) La dite Pellerin dont on nous dit qu’elle a eu le bac à seize ans mais dont on ne nous dit pas que son QI n’a pas évolué depuis. Elle est, en effet, restée très gamine. Il faut avoir un âge mental léger pour tenir dans « Elle » les propos suivants. 1-Son mari la compare à Jackie Kennedy. Bon. C’est son mari. Admettons.2-Elle nous apprend comment son équipe appelait Hollande :
Pendant la campagne, on disait Potus, comme dans "The West Wing" (Président of the United States dans la série « A la Maison Blanche ») pour se marrer, parce que PDR, président de la République, c’est pas terrible. »

C’est sûr que « président de la république » c’est pas terrible et que Potus c’est tordant. Et surtout américain ! Alors là , tout est dit ! Il faut dire à Madame Pellerin que les badineries entre collègues ont intérêt à rester des secrets entre collègues. Il y a ainsi un nouveau type de femme qui apparaît avec elle et Trierweiler : la femme qui agit et parle sans réfléchir. Bonjour les affaires de la France ! Autre détail susmentionné : arrivant au conseil des ministres, elle porte une jupe ultra-courte. Perso, elle a de belles jambes, je n’ai rien contre mais qu’elle assume ! Mais non ! Voilà ses commentaires :

« L’autre jour, je portais une robe qui remonte quand je marche. La cour de l’Elysée est super longue. J’ai compris qu’en entrant la robe serait au-dessus du genou mais qu’arrivée aux marches elle serait beaucoup plus haut.(Et où était-elle dans la salle du conseil des ministres ? ) Entre parenthèse je ne vois pas comment la robe de la photo peut être au-dessus du genou à un moment quelconque. Mais c’est tout de même une chose de constater que cette créature veut nous bobardiser même sur la longueur de ses jupes. Ca commence mal. « Et, de fait, on a cru que j’avais mis une mini-robe. Tant pis ! »

Non ce n’est pas une mini-robe, ni une mini-jupe, ce sont de maxi-sornettes. C’est elle qui s’occupe d’Hadopi et, sur Canal , elle a dit quelle en avait marre qu’on l’interroge sur Hadopi. Bien.

Autre gracieuse évaporée, notre ministre des sports, Valérie Fourneyron, pour qui Laura Flessel fait du judo. L’erreur se conçoit. il n’y a pas grande différence entre les deux sports qui se jouent avec des vêtements blancs. Et il est connu que parfois, quand les épéistes n’arrivent pas à toucher l’adversaire, ils lui sautent dessus pour lui faire un ippon ; c’est un nouveau sport inventé par notre ministre. Autrefois à la suite d’une erreur pareille, on se serait fait hara-kiri mais là on va déjeuner au Bristol !

Heureusement que l’actualité internationale nous rappelle pour nous émerveiller. Comme on le sait aux Etats-Unis, il y a deux partis adverses et acharnés qui s’affrontent afin de diriger le pays dans des voies opposées et néanmoins favorables au peuple. Ainsi, récemment Mitt Romney, candidat républicain, reçu par Israël, voyage indispensable pour être élu, soulignait la "menace" représentée par un Iran doté de l’arme nucléaire. Il alla même jusqu’à dire que Jérusalem était « la capitale « d’Israël, ce qui a fort chagriné les Palestiniens.

De son côté, Obama le démocrate, entouré de représentants du lobby pro-israélien AIPAC, a promulgué une loi renforçant la coopération en matière de sécurité et de défense avec l’Etat hébreu et réaffirmé le soutien "inaltérable" de Washington à ce pays.

En ce qui concerne Israël, du moins tout le monde est d’accord : Twelve points !
Et chez nous ? C’est un peu la même chose car Jospin, de gauche et Bachelot, de droite, participent à une commission qui étudie comment les hommes politiques essaient de s’en mettre plein les poches et entendent continuer, tout en faisant semblant, pour le bon peuple, de vouloir réduire leur train de vie. Notons tout d’abord que Hollande nous la joue « à la Sarko », celui-ci ayant débuté son mandat en appelant auprès de lui les Besson et autres Kouchner. Plus le grand DSK envoyé au FMI avec le bonheur que l’on sait. Là , on comprend soudain pourquoi Bachelot a détruit Sarko dans son dernier livre. C’était son « pass » pour se faire engager. Elle et Jospin sont remarquablement choisis pour ce travail. L’un est anosognosique, qui déclare qu’il ne fait plus de politique, oublie et revient, ce qui fait que tout ce qu’il décidera cette année il ne s’en souviendra pas l’an prochain. Et enfin Bachelot, qui après nous avoir ruinés avec une sombre histoire de vaccins, veut étudier comment ne pas faire dépenser de l’argent inutilement à l’Etat. Elle a l’expérience. Bon Choix.

Dernier exemple de ces rudes oppositions entre la gauche et la droite, ennemis jurés : Nous avons d’un côté Hollande qui déclare que la France est responsable de la rafle du Vel d’hiv alors que Sarkozy avait déclaré, lors du repas annuel du CRIF, que la France, avec l’Allemagne , avait été responsable de la Shoah . On reconnaît le style flamboyant de Sarkozy. Il n’y va pas par quatre chemins : c’est la SHOAH ! Tandis que Hollande, plus « normal » s’en tient au Vel d’hiv. Dans les deux cas, que ne dirait-on pas pour faire plaisir au CRIF et affidés ! Je propose une autre étape, une autre question : la France n’est -elle pas responsable, avec la Rome antique, de la crucifixion du Christ ???

Enfin, félicitons Hollande qui a remplacé la notion de grand homme par celle d’homme normal qui prend le TGV.

Non, toute notre vie politique est très provinciale !

Pour en revenir à Fillon, quelle différence entre lui et l’éblouissante Elisabeth II qui a sauté d’un avion en parachute pour arriver direct dans la loge des VIP sans qu’une mèche de ses cheveux aient bougé. (Ce qui est une façon de nous dire qu’on nous prend pour des billes et qu’on peut nous faire gober n’importe quoi. Message subliminal sous couvert d’humour anglais. )

Terminons sur un petit trait d’humour italien : pourquoi Fillon n’a-t-il pas écouté son mécène M. Montezemolo, le pdg de Ferrari, qui a dû pourtant lui dire au moment où il a chevauché son scooter : « Montezimolo ! » (hihihihihihihiii !)

Mais bon. Soyons logiques. Fillon vient de passer cinq ans à ne rien faire se contentant d’arriver, de s’asseoir et de se lever aux conseils des ministres. Pour sa reprise d’activité à Capri ne soyons pas étonné de ce petit patatras !

Certains disent que c’est un attentat. Je ne pense pas. Car, vu les choix que fait Bilderberg en matière d’incompétents pour diriger la France, après Hollande, Fillon me paraît excellent.

Que fait Mélenchon ?

Il est en Amérique du Sud où, d’après son dernier post, il ne trouve internet dans aucun café.

Hum….

Ca me rappelle les excuses bateau que l’on sort quand n’a pas envie de rentrer en classe…

Il fut un temps où il disait qu’il voulait abandonner la politique pour écrire un roman d’amour. Faire de la politique un roman d’amour entre les hommes, voilà qui serait un beau programme…Qui relève ? Avant la fin du monde s’il vous plaît…

Ariane Walter

URL de cet article 17365
  

Le choix de la défaite - Les élites françaises dans les années 1930
Annie LACROIX-RIZ
Comment, pour préserver leur domination sociale, les élites économiques et politiques françaises firent le choix de la défaite. Un grand livre d’histoire se définit premièrement par la découverte et l’exploitation méthodique de documents assez nombreux pour permettre des recoupements, deuxièmement, par un point de vue qui structure l’enquête sur le passé (Annie Lacroix-Riz répond à Marc Bloch qui, avant d’être fusillé en 1944, s’interrogeait sur les intrigues menées entre 1933 et 1939 qui conduisirent à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

J’ai vu des démocraties intervenir contre à peu près tout, sauf contre les fascismes.

L’Espoir (1937) - Citations de André Malraux

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.