RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

La famille de Karl Marx et Luchon

Après la défaite du mouvement ouvrier lors de la Commune de Paris, les trois filles de Karl Marx et son gendre Paul Lafargue, époux de Laura et futur auteur du Droit à la paresse, tentent de trouver refuge à Luchon. Thiers envoie sa police à leur trousse pour les arrêter.

Ils sont six à tenter de s’échapper : Jenny, Laura et Eleanor, Paul Lafargue et les enfants du couple Charles et Laurent.

Le 26 juillet 1871, le jeune Laurent, âgé de quatre mois, meurt. Il est enterré au cimetière de Luchon. Le préfet de Toulouse Keratry et le procureur Delpech déboulent à Luchon pour se saisir de Lafargue qui parvient à leur échapper et à se réfugier en Espagne. Il est rejoint le 6 août par le reste de la famille. Le soir, Jenny et Eleanor rentrent en France et sont arrêtées et privées de leur passeport. Le préfet Keratry mène alors une expédition en territoire espagnol qui échoue. Lafargue, Laura et Charles échappent aux policiers.

Lafargue est arrêté à Huesca par la police espagnole, et rapidement libéré. Toute la famille rejoint Londres.

Il existe une rue Thiers à Luchon. Et si la municipalité soférinienne la débaptisait pour la renommer rue Paul-Lafargue ?

Source : Bruno Vincens, in Repères d’histoire sociale en Midi-Pyrénées (Bulletin trimestriel de l’Institut Régional CGT d’Histoire Sociale de Midi-Pyrénées).

URL de cet article 30712
  

Même Auteur
Hélène Berr. Journal. Paris, Tallandier, 2008.
Bernard GENSANE
Sur la couverture, un très beau visage. Des yeux intenses et doux qui vont voir l’horreur de Bergen-Belsen avant de se fermer. Une expression de profonde paix intérieure, de volonté, mais aussi de résignation. Le manuscrit de ce Journal a été retrouvé par la nièce d’Hélène Berr. A l’initiative de Jean Morawiecki, le fiancé d’Hélène, ce document a été remis au mémorial de la Shoah à Paris. Patrick Modiano, qui a écrit une superbe préface à ce texte, s’est dit « frappé par le sens quasi météorologique des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

J’ai vu des démocraties intervenir contre à peu près tout, sauf contre les fascismes.

L’Espoir (1937) - Citations de André Malraux

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.