Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Le nouveau premier ministre libyen Made in USA !

Le régime libyen renversé par les armes et Kadhafi assassiné, l’OTAN a considéré que sa mission était terminée.

Les bombardiers et les drones occidentaux retirés, le ciel libyen s’ouvre à nouveau aux avions civils.

Les uns transportent des « hommes d’affaires » venus signer les contrats pour reconstruire ce que l’OTAN a détruit ou au moins dans l’immédiat ce qui concerne l’appareil productif libyen c’est-à -dire les infrastructures utiles au redéploiement de l’industrie pétrolière. Dans ce domaine les entreprises qataries se montrent particulièrement actives, l’émirat voulant usufruiter sans attendre son engagement militaire aux côtés de l’OTAN en en soulignant publiquement l’importance. Son savoir-faire pétrolier lui facilitera la tâche. Dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, les entreprises turques seront certainement très bien placées et la commission spéciale mise en place par le MEDEF pour la reconstruction de la Libye animée par un dirigeant du groupe Vinci aura fort à faire pour obtenir des résultats tangibles.

D’autres sont utilisés pour l’importation de personnel politique de rechange , les dirigeants « rebelles » n’étant pas tous très présentables. Ceux-ci seront donc écartés par tous moyens et disparaitront des feux de la rampe médiatique aussi vite qu’ils y sont apparus, la population libyenne n’ayant de toute manière pas voix au chapitre.

L’émigrant le plus notable est le nouveau premier ministre arrivé directement des Etats-Unis. Il s’agit d’Abdurrahim El Keib. Ce libyen, ayant la double nationalité, né à Tripoli a quitté son pays en 1973. Il a complété sa formation de base aux Etats-Unis à l’Université de Caroline du Nord. Il est ingénieur mécanicien, spécialiste des installations pétrolières, et a longtemps enseigné à l’Université d’Alabama.

Ses compétences ont été reconnues puisqu’il a travaillé, prononcé des conférences et conduit des sessions de formation au PETROLEUM INSTITUTE d’Abu Dhabi. Cet organisme fondé en 2001 par l’émirat est soutenu par BP, Shell Total et la société japonaise de développement pétrolier.

Avec pareille carte de visite le nouveau premier ministre ne saurait être un défenseur d’une politique de nationalisation mais son choix celui d’un citoyen étasunien fait par les Etats-Unis montre que les gouvernements européens n’auront pas le champ libre pour imposer leurs hommes et leurs intérêts. Les rodomontades actuelles de l’équipe BHL-SARKOZY sont une pitoyable réponse à cette nouvelle donne qui était évidemment prévisible : l’impérialisme est un système mais dans tout systéme existe une hiérarchie et l’impérialisme principal impose ses choix aux impérialismes secondaires. Il en va de même dans le « milieu ». Chaque « coup » est organisé collectivement, mais au moment du partage du butin, c’est le chef qui décide des parts des uns et des autres et il s’attribue toujours la plus grosse.

COMAGUER

http://comaguer.over-blog.com

URL de cet article 15128
   
Même Thème
Libye, OTAN et médiamensonges
Michel COLLON
Les « armes de destruction massive », ça n’a pas suffi ? Le martyre de l’Irak, frappé d’abord par les médiamensonges et ensuite par les bombes, on n’en a pas tiré les leçons ? Non, on n’en a pas tiré les leçons. On sait que les Etats-Unis ont menti sur le Vietnam, l’Irak, la Yougoslavie, l’Afghanistan et Gaza, mais on croit que cette fois-ci, sur la Libye, ils disent la vérité. Etrange. La majorité de nos concitoyens croient encore ce que l’Otan a raconté sur la Libye. Y compris les Arabes car cette fois, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Un conspirationniste est quelqu’un qui regarde moins la télévision que vous.

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
50 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
96 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
115 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.