RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le service "national" ou bourgeois de Macron

« Le moment que représentera ce service national universel, c’est un moment de rencontre entre la jeunesse de notre pays et la nation, et en partie son armée, mais ça peut être aussi un engagement civique, comment est-ce qu’on donne de son temps utilement à la nation »

Emmanuel Macron, Le Monde du 13/02/2018.

Cette courte citation de Macron est révélatrice. En effet, il veut faire rencontrer la jeunesse et la Nation comme s’il considérait la jeunesse comme un corps étranger à cette dernière. La jeunesse n’a pas à rencontrer la Nation, elle est, avec ses concitoyens plus âgés, la Nation.

Cette citation démontre, une fois de plus, que Macron ne sait pas ce qu’est la Nation, elle est pour lui un simple vocable à invoquer pour pousser le peuple à s’associer et se solidariser avec l’Etat bourgeois.

La JAPD actuelle

Ceux qui ont participé à la Journée d’Appel et de formation à la défense savent qu’elle n’est qu’une présentation des différents corps d’armée, accompagnée de vidéos cherchant à défendre les diverses interventions internationales généralement sous l’égide des Etats-Unis d’Amérique par le biais de l’OTAN, soi-disant au nom de la démocratie et des droits de l’Homme.

Le Service national de Macron semble n’être qu’une volonté de faire acquiescer davantage la jeunesse aux guerres impérialistes. Puisqu’il est bien évident qu’un mois, la durée proposée par le président, n’est pas suffisant pour apprendre à combattre.

Le rapport parlementaire LR, LREM sur le service national

Finalement, ambition revue à la baisse depuis un rapport parlementaire du 21 février 2018, on se dirigerait vers des sortes de SAPD (semaines d’appel de préparation à la défense) se déroulant dans les établissements d’enseignement et organisés par ceux-ci. A quoi servent alors les cours d’éducation civique, hautement critiquables eux aussi par ailleurs, faisant la part belle à l’apologie des interventions militaires françaises mais aussi à la construction européenne capitaliste.

Enfin, vers 18 ans, une semaine “en mixité sociale” seraient proposée, dont le programme n’est pas encore clairement défini. Puis une semaine d’engagement civique pour diverses associations oeuvrant pour l’intérêt général. On propose aux jeunes, d’aller accomplir œuvre charitable à la SPA ou à la Croix Rouge (associations respectables par ailleurs), mais cela n’a plus rien à voir avec un service national.

Mais, finalement mécontent du Rapport, Macron propose un mois aux contours flous, sinon qu’il sera civique et en “mixité sociale”.

L’objectif réel

Il semble que plus qu’un service national, il s’agisse d’un mois de propagande qu’on propose à la jeunesse. Le but est que la jeunesse française se solidarise avec les actions de l’armée française, quoi qu’elle fasse.

Et de se servir des jeunes les plus réceptifs comme vivier béni-oui-oui pour l’armée professionnelle et les missions impérialistes qu’on lui réserve. Caporalisation de la jeunesse et transformation de l’armée en armée “politique”. On y aura sélectionné les éléments les plus malléables et les plus à même d’accepter toute mission impérialiste pour le compte de l’Empire occidental plus global.

Quid d’un service national véritable

Le PRCF et les JRCF sont favorables à une déprofessionnalisation de l’Armée. En effet plus une armée est éloignée du peuple, plus elle est utilisée dans diverses aventures impérialistes. Une armée est légitime si elle est populaire. Dans ce cadre là, une armée largement populaire est préférable. Elle serait bien sûr entièrement réservée à la défense du territoire contre d’éventuelles attaques ou au sauvetage de populations contre les catastrophes industrielles ou naturelles. Avoir chaque génération préparée aux techniques de premiers secours et à un entraînement physique et militaire de base serait un avantage certain pour le peuple.

Le PRCF dans le cadre d’une sortie des instances impérialistes de l’UE, de l’OTAN et d’une sortie du capitalisme qui nous gouverne et pour résister aux tentatives de déstabilisations qu’un tel retour à une République sociale et internationaliste véritable nous feraient subir, propose un réel service national citoyen et populaire pour permettre au peuple de se défendre lui-même.

BORIS

»» http://jrcf.over-blog.org/2018/04/le-service-national-ou-bourgeois-de-...
URL de cet article 33235
  

La liberté contre le destin, discours de Thomas Sankara
Thomas Sankara reste une figure révolutionnaire de premier plan pour la jeunesse africaine en lutte. Durant son passage bref mais fulgurant à la tête du Burkina Faso, interrompu par son assassinat en 1987, le jeune officier a marqué l’histoire de son pays et de l’Afrique, ainsi que la mémoire des luttes anti-impérialistes. On trouvera dans ce recueil, outre les principaux discours de Thomas Sankara, des discours inédits. En plus de faire des bilans réguliers de la révolution, il aborde les thèmes (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux.

Karl Marx

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.