RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le Tour, le Président, les producteurs et ma voisine

La politique présidentielle à l'égard des petits producteurs agricoles, de leurs revenus et des prix à la consommation a évolué au cours de ce samedi après-midi...

La conversation que j’ai entretenue avec ma voisine a eu lieu pendant la quatorzième étape du Tour de France, Rodez-Mende, alors que nous ne connaissions que la première version de cette politique ; celle que le Président a livrée à chaud face à la grogne des producteurs.

Or, ce soir, à suivre l’information édulcorée sur ce sujet, je me demande si je n’ai pas rêvé. Ses conseillers en communication ont dû lui donner quelques conseils dans l’oreillette quand il est remonté dans sa voiture.

- Qu’est-ce qu’il est dommage que notre voisin [un petit industriel ] ne soit pas notre maire ; il est très bien avec son personnel, vous savez ; et il ne se paye pas une voiture à 70 000 euros comme le maire actuel qui loue à la municipalité des locaux qui lui appartiennent.

Enfin... notre voisin qui ne veut rien savoir serait un bon maire... bien qu’il soit socialiste.

- Ce n’est pas forcément grave...et son affaire l’occupe sans doute suffisamment.

- De toutes façons aujourd’hui, les riches sont socialistes et ce sont les pauvres qui votent à droite. Vous avez entendu Hollande dans le Tour de France ?

Comme les producteurs se plaignent des marges des intermédiaires [quand les consommateurs payent cent euros les producteurs perçoivent huit euros], il a pour solution de demander aux distributeurs de faire payer davantage les consommateurs. Qu’il faut demander à ces derniers de faire des efforts.

Elle avait donc saisi la même chose que moi sortant de la bouche présidentielle..

- Oui, il est également diplômé de HEC, et il est sur la lancée du grand succès qu’il a remporté pour la cause européenne face à la Grèce : là-bas ce sont les petites retraites qui doivent être baissées.

Hochant la tête, et absorbée.

- Je me demande quand même si Strauss-Kahn n’aurait pas été meilleur....

Je me souviens alors que ma voisine qui se confie facilement racontait il y a quelques années à ma compagne qu’elle avait des fantasmes, Cependant elle se rattrape.

- ... Oui, mais c’est un obsédé sexuel... Vraiment je ne sais plus comment il va falloir voter.

Je la quitte sans pouvoir lui donner le moindre conseil puisque je ne suis pas plus renseigné qu’elle sur ce point, mais en imaginant l’Élysée en lupanar au lieu de garage à scooter, avec Dodo la Saumure en chef du protocole.

URL de cet article 29010
  

Les Chinois sont des hommes comme les autres
Maxime VIVAS
Zheng Ruolin (Ruolin est le prénom) publie chez Denoël un livre délicieux et malicieux : « Les Chinois sont des hommes comme les autres ». L’auteur vit en France depuis une vingtaine d’années. Son père, récemment décédé, était un intellectuel Chinois célèbre dans son pays et un traducteur d’auteurs français (dont Balzac). Il avait subi la rigueur de la terrible époque de la Révolution culturelle à l’époque de Mao. Voici ce que dit le quatrième de couverture du livre de ZhengRuolin : « La Chine se (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Aussi longtemps qu’on ne le prend pas au sérieux, celui qui dit la vérité peut survivre dans une démocratie.

Nicolás Gómez Dávila
philosophe colombien

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.