Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le Venezuela est reconnu comme pays leader en matière de justice de genre au sein du Mercosur (AVN)

Le Venezuela a été reconnu comme la nation leader au sein du Marché Commun du Sud (Mercosur) en termes d’application de justice du genre, lors du séminaire hémisphérique des Droits des Femmes : bonnes pratiques de justice de genre, qui a eu lieu à Buenos Aires en Argentine.

L’évènement a compté avec la participation de membres de la Cour Suprême d’Argentine et de la Commission Interaméricaine de Femmes, le siège en matière de genre de l’Organisation des États Américains (OEA), ainsi que d’autres spécialistes des pays du Mercosur.

Le magistrat de la salle constitutionnelle et coordinatrice de la Commission Nationale de Justice de Genre du pouvoir judiciaire du Venezuela, Carmen Zuleta Merchán, a manifesté sa satisfaction suite à la désignation unanime du Venezuela comme pays leader du Mercosur en matière de justice de genre par le comité organisateur de l’évènement.
De la sorte, le Venezuela a été choisi comme organisateur et pays d’accueil de la Convention Belém Do Pará 2014, la rencontre hémisphérique qui fêtera ses 20 ans. [1]

Zuleta a souligné que le Venezuela peut démontrer avec des faits que le pays est dans l’avant-garde en matière de justice de genre.
« Dans notre pays les tribunaux de violence contre les femmes présentent une grande productivité ; nous avons étudié les statistiques sur leurs activités et de 180.000 plaintes introduites devant les juges, 96.000 ont connu des suites positives, ce qui démontre la productivité de ces instances » a précisé le magistrat.

Également, Zuleta a rappelé que le Venezuela a été le seul pays dans l’hémisphère qui a mis en place les tribunaux de violence envers les femmes, suivi par le Guatemala qui vient de les installer récemment.

AVN le 11/10/2013 12:24

Traduction de Victoria Valdez pour Le Grand Soir.

»» http://www.avn.info.ve/contenido/reconocen-venezuela-como-pa%C3%ADs-l%...

[1il s’agit de la Convention Interaméricaine pour la prévention, la sanction et l’élimination des violences contre les femmes, adoptée en juin 1994, ndlt


URL de cet article 22923
   

Etat de siège. Les sanctions économiques des Etats-Unis contre Cuba
Salim LAMRANI
Début du chapitre IV Les citoyens étasuniens sont autorisés à se rendre à Cuba mais il leur est strictement interdit d’y dépenser le moindre centime, ce qui rend quasiment impossible tout séjour dans l’île. Le Département du Trésor considère donc tout voyage dans l’île comme une violation de la législation sur les sanctions économiques, à moins que les personnes ayant visité Cuba puissent démontrer qu’elles n’y ont effectué aucun achat. La justice étasunienne poursuit sans relâche les contrevenants à la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La gauche n’a pas la moindre putain d’idée du monde dans lequel elle vit.

José Saramago

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube (...)
22 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.