Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 

Macron perd son crédit !

L’acte 8 se termine et contredit la pensée macronienne. Le pacifisme du mouvement "Gilets Jaunes" apparaît clairement.

Les médias, le gouvernement prédisaient la fin de la mobilisation. La réplique n’a pas tardé : le 5 janvier fut jaune de monde. Dans les villages et les villes de notre pays, par dizaines et dizaines de milliers, les "gilets" ont défilé, chanté, crié, dansé leurs revendications. Fallait avoir l’oreille dure pour ne pas les entendre. Mais les Macron, Philippe, Griveaux, Berger et les autres n’écoutent plus. Déconnectés des réalités, ils s’enferment dans leur palais et papotent en rond, ignorant le bouillonnement de la vie autour d’eux. Le président semble ne rien présider, le gouvernement est incapable de réagir aux problèmes posés par le peuple, les 313 élus de la majorité macroniste sont figés comme des statues de sel, incapables d’émettre une idée originale si elle n’a pas l’aval de Jupiter. Ainsi va la France sous la risée du monde entier. Le discrédit de Macron est à son comble.

Et qu’en est-il du mouvement, me direz-vous ? Il s’ancre profondément dans le pays. Le soutien virtuel populaire demeure à un niveau élevé (près de 70%) depuis le début. Notre problème : créer les conditions de passer de la virtualité à l’action concrète. Que les spectateurs deviennent acteurs, question centrale du moment pour isoler le pouvoir et l’acculer à céder sur nos revendications. Je rappelle que les policiers ont obtenu en 6h 130€ d’augmentation des salaires et que nous,en 8 semaines, n’avons presque rien obtenu si ce n’est les quelques miettes accordées et payées par la classe moyenne et non par les financiers. La lutte continue pour augmenter le pouvoir d’achat en priorité, des mesures fiscales touchant les plus aisés, des choix environnementaux, des moyens démocratiques nouveaux.

L’intelligence du mouvement consiste à refuser d’entrer dans le cycle répression/violence/répression. Nous éviterons ainsi la mise à l’index, l’accusation de sabotage, de factieux, de séditieux, d’anti républicains. Conserver le mouvement pacifique permet le rassemblement le plus large, le plus massif pour battre la politique de Macron.

Dans les villages et les villes, d’autres catégories s’agrègent ou vont nous rejoindre. Les "stylos rouges" (enseignants), les gilets rouges (syndicalistes), les gilets blancs (syndicalistes dans le Lot), des paysans en difficultés et en colère. Le peuple français dans sa diversité et ses contradictions s’insurge. Il réclame plus de justice, d’égalité, de liberté. Fraternellement unis, les Français écrivent chaque jour la grande histoire de la France. Les électeurs de Macron commencent à douter. Certains manifestent sur les ronds-points, d’autres le lâchent, beaucoup s’interrogent. Sa base sociale s’effrite. Au sein de l’Élysée, ça branle dans le manche comme le dit la fameuse chanson qui se conclue sur "quand tous les pauvres s’y mettront" ! Peut-être vivons-nous ce moment, je l’espère. En attendant, préparons l’acte 9 !

Jose ESPINOSA

URL de cet article 34348
   
Une histoire populaire des États-Unis - De 1492 à nos jours
Howard ZINN
Cette histoire des États-Unis présente le point de vue de ceux dont les manuels d’histoire parlent habituellement peu. L’auteur confronte avec minutie la version officielle et héroïque (de Christophe Colomb à George Walker Bush) aux témoignages des acteurs les plus modestes. Les Indiens, les esclaves en fuite, les soldats déserteurs, les jeunes ouvrières du textile, les syndicalistes, les GI du Vietnam, les activistes des années 1980-1990, tous, jusqu’aux victimes contemporaines de la politique (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Personnellement, je n’ai jamais très bien compris ce qu’est le féminisme. Je sais par contre que les gens me qualifient de féministe chaque fois que j’exprime une idée qui me différencie d’un paillasson ou d’une prostituée.

Rebecca West


CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.