RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Mélenchon, l’humaniste qui voulut amorcer l’affranchissement des opprimés de France, d’Afrique et du monde

Depuis quelques années les manifestations des Africains de France n’ont cessé de croître en fréquence, en nombre de manifestants et en termes de revendications. Elles visent essentiellement à conscientiser l’opinion publique française sur la situation des pays et des peuples africains. Les thématiques abordées sont récurrentes :

- le non respect des résultats des urnes,
- l’instabilité institutionnelle et les violations de droits divers,
- l’absence de souveraineté monétaire due au franc de la Communauté financière en Afrique (ex franc des Colonies Françaises d’Afrique),
- la présence de bases militaires françaises sur les territoires africains
- le pillage des ressources naturelles,
- la mainmise des multinationales.

A l’occasion de la campagne pour les élections présidentielles dont le premier tour a eu lieu le dimanche 23 avril 2017, le candidat Jean-Luc Mélenchon s’est impliqué avec abnégation et sincérité pour parler au cœur des Français et des binationaux de France. Comme un prophète des temps modernes, il leur a prêché :

- les conditions pour cultiver et instaurer la paix tant en France que dans le monde ;
- la nécessité de s’attaquer aux causes des guerres et de l’exploitation des peuples pour arrêter les vagues migratoires qui s’abattent sur la France et l’Europe ;
- la nécessité de redonner le pouvoir au peuple en ayant recours à des instruments de démocratie directe et participative (référendum révocatoire en est un exemple).

A plusieurs reprises, sous différentes formes, Jean-Luc Mélenchon a tiré plusieurs fois la sonnette d’alarme en insistant sur deux urgences impérieuses :

- l’urgence d’une VIe République. Une nouvelle Constitution mettrait fin à un la constitution de la Ve République qui consacre la toute puissance d’un monarque républicain. Elle orienterait la gouvernance de la France vers un régime parlementaire. Une forme d’intelligence collective dont les représentants du peuple en seraient l’émanation ;

- l’urgence écologique. Le but est de stopper le saccage des ressources de la planète et de notre cadre de vie commun. Une révolution écologique freinerait l’usage des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon, uranium...) pour se tourner vers de nouvelles façons de produire et de consommer par le développement notamment des énergies renouvelables.

En résumé, le projet politique de Jean-Luc Mélenchon est celui par lequel le peuple français devait acquérir les leviers pour peser dans les décisions politiques à l’intérieur comme à l’extérieur de la France. La principale retombée positive serait un monde de partage. Un monde plus pacifique, plus sobre et plus écologique.

Si on essaie d’imaginer les conséquences du projet de Mélenchon sur les revendications des africains de France, on arrive aux deux bilans suivants :

- La VIe République demandée par la France insoumise et son candidat Mélenchon, étant la voie pour redonner le pouvoir d’action et de décision au peuple français, elle aurait été le levier que le peuple français aurait pu actionner pour soutenir les peuples africains dans leur désir d’émancipation.

- De même, à travers la révolution écologique, Jean-Luc Mélenchon enclenchait indirectement la révolution énergétique qui aurait engendré le desserrage de l’étau qui enserre les pays africains producteurs des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon, uranium).

Mais, le premier tour des élections présidentielles du 23 avril 2017 s’est soldé par les résultats très serrés mettant Mélenchon en 4e position et le disqualifiant pour le second tour.

Le plus triste dans cette affaire, c’est que nous connaissons autour de nous et dans les réseaux sociaux, des binationaux français-africains ou autres, qui se réjouissent de ne pas avoir voté Jean-Luc Mélenchon. Aveuglés par l’espoir de devenir les nouveaux gagnants d’une France transformée en "start-up nation", ils osent s’affirmer désormais comme étant des des "libéraux". D’autres, plus conservateurs, affirment être restés fidèles à "leur" parti politique (de la gauche, ou de la droite). Tout cela n’a rien de nouveau. Certains livres de référence nous rappellent que les esclaves hébreux d’Egypte ont eu du mal à suivre Moïse. Et pourtant celui-ci avait été investi de la divine mission de libérer ces esclaves pour les conduire vers Canaan, la terre promise.

Au vu de ces éléments, et comme il est dit que "vous apprendrez avec les coups ce que vous n’avez pas appris avec la sagesse", il y a de quoi s’interroger sur la cohérence et le bien fondé des manifestations de rues de certains binationaux français-africains ou autres... A défaut d’être capables d’utiliser leur bulletin de vote pour se projeter sur le long terme, les partisans de la vision à court-terme condamnent leurs peuples, c’est-à-dire eux-mêmes aussi, à continuer à battre les pavés de France et de Navarre comme des damnés.

En cette période qui précède le deuxième tour des élections le 7 mai 2017, le seul espoir qui subsiste en ceux qui se considèrent comme des amis de la paix et de la justice, c’est de savoir que tout ce qui existe porte en lui les germes de sa fin. Autrement dit, toute chose a une fin. La fin de la fascination des masses des pays dits "développés" viendra peut-être le jour où ceux qui mènent ce monde vers le gouffre se décideront à trouver eux-mêmes, la solution pour cantonner les africains et autres ressortissants du monde à vivre chez eux. Cela viendra à coup sûr car... un jour, ces "étrangers" chassés de leurs terres d’origine seront si nombreux en Europe et en Amérique que ces terres industrialisées et actuellement prospères auront du mal à éviter le destin que connut l’Empire Romain il y a plus d’un siècle et demi.

Quant à moi, je lève mon chapeau bien haut au capitaine Jean-Luc Mélenchon. Vous avez su porter dignement et fièrement les idéaux de la France insoumise. Un jour, le temps fera parler de vous comme d’un visionnaire. En réécoutant vos vidéos ou lisant vos livres, beaucoup réaliseront qu’aucun homme politique n’a porté aussi haut les couleurs de l’humanisme et de la paix depuis le début de ce 21e siècle et peut-être même depuis la chute du "Mur de la honte" le 9 novembre 1989.

Allez, les gens, du courage ! La graine est plantée !

José Mene Berre
Initiateur de la Fédéralitude
Blog : http://federalitude.wordpress.com

URL de cet article 31813
  

Julian Assange parle
Karen SHARPE
200 citations qui reprennent les mots d’Assange, privé de la parole depuis si longtemps maintenant. A travers différentes thématiques, on comprend l’homme et les raisons qui ont poussé les États-Unis à le poursuivre sans raison. APPEL POUR JULIAN ASSANGE De Julian Assange vous avez beaucoup entendu parler. Souvent en mal. Mais lui-même, l’avez-vous entendu ? Savez-vous ce qu’il a vraiment dit et fait, pourquoi il a fondé Wikileaks, ce qu’il pense de la guerre, d’Internet, du journalisme et de bien (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Aussi longtemps qu’on ne le prend pas au sérieux, celui qui dit la vérité peut survivre dans une démocratie.

Nicolás Gómez Dávila
philosophe colombien

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.