RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Miscellanées au beurre (ou florilège de "l’Assiette au beurre")

29 juillet 1911, « Le ministère », par Jankowski

Voici quelques illustrations tirées de numéros de ’’l’Assiette au beurre’’, datées de 1901 à 1912, accompagnées de leur légende originelle ( publications numérisées par la B.N.F., disponibles sur : http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/cb327033728/date&rk=85837 ;2 ).

Chacun a toute latitude pour établir certains parallèles, pour déceler certaines similitudes avec ce que nous connaissons, ici, ou avec ce que subissent d’autres, ailleurs.

Les grillages d’hier sont devenus des murs qui protègent certaines forteresses ou qui empiètent sur le territoire d’Autrui...

La République a révélé son vrai visage avec le fossoyeur Thiers...

Le Droit des Affaires prime en toute circonstance...

Les lois emmurent, chaque jour un peu plus, les Grands Principes...

La libre pensée, le libre arbitre...

’’Les camps de reconcentration au Transvaal’’, numéro du 28 septembre 1901, par Jean Veber
’’Toute ferme confisquée est immédiatement vendue et trouve facilement un nouveau propriétaire qui s’empresse de prendre possession de sa nouvelle propriété’’ (rapport au War Office)
’’… les prisonniers Boers ont été réunis en de grands enclos où depuis 18 mois ils trouvent le repos et le calme. Un treillage de fer traversé par un courant électrique est la plus saine et la plus sûre des clôtures. Elle permet aux prisonniers de jouir de la vue du dehors et d’avoir ainsi l’illusion de la liberté...’’ (rapport officiel au War Office)
’’… Je dois reconnaître la galanterie proverbiale du soldat anglais et lui rendre hommage. Chaque jour j’en ai sous les yeux de nombreux et naïfs exemples. Il est touchant de voir avec quels égards, quels soins les femmes Boers sont traitées...’’ (rapport officiel du lord Roberts)
La fête du 14 juillet à Brazzaville (dessin de B.N.)
- C’qu’on rigole aux colonies ! Vive la République !
Le châtiment (dessin de Sottloc).
Le ministre, indigné, à Gaud - Il y a deux manières de tuer les gens, monsieur : à la guerre ou après une sentence de justice. Les tuer autrement, c’est commettre un assassinat.
’La République’’, 15 juillet 1905, par Geoffroy
La naissance
L’idylle
- Vous croyez, mon brave homme, que nous nous sommes rencontrés autrefois ?... Je ne vous reconnais pas du tout !
Au « mur »
’’Les morts sont des vivants mêlés à nos combats.’’ (Hugo)
’Le drapeau’’, 27 janvier 1912, par M. Savignol
Actions – Il est le pavillon qui couvre la marchandise
’Les opinions’’, 27 avril 1907, par Savignol
L’ordre social repose sur l’intelligence - le patron gagne cent francs, l’ouvrier cinq. Le gendarme maintient l’ordre pour vingt-cinq sous par jour, quand ils se querellent.
’’Les travaux parlementaires’’, 28 novembre 1908
Dessin de Chapuis : - Continuez, messieurs, à fabriquer des lois ! Quoi qu’en disent les anarchistes, il n’y a pas de lois inutiles. La Déclaration des Droits de l’Homme a dit que « tout ce qui n’était pas défendu par une loi était permis ». L’idéal de notre République est de modifier ainsi la formule : « Tout ce qui n’est pas permis par une loi est défendu ! »
Dessin d’Édouard Bernard
[’arbitraire’, ’iniquité’, ’corruptions’, ’égoïsme’, ’préjugés’, ’pots de vin’, ’MADE IN FRANCE’]
’Le socialisme allemand’’, 10 juin 1911, par Andriser
L’unique moyen pour les politiciens pour s’emparer de la masse ouvrière est de lui bourrer la tête avec des brochures !
Leur syndicalisme :

- Viens, chéri, dans mon p’tit syndicat ; tu y jouiras d’une existence heureuse.

- Et que faut-il faire pour cela ?

- Payer quelques oboles... et surtout, rester sage et tranquille.
Dernières manœuvres :

- Annonçons qu’on vient de surprendre dans les remparts le candidat socialiste avec un petit marchand de journaux...

- Pas moyen... On a affiché hier qu’il était impuissant !
’Candidatures’’, 5 mai 1905, par Jean Villemot
C’est égal, des journées comme celle-là... c’est bien inventé tout de même qu’on ait quatre ans pour s’en remettre !...
’La corruption électorale’’, 23 avril 1910, par Radiguet
Le candidat – Ça, ce n’est pas de la corruption électorale... Les professions de foi, tout le monde sait que cela ne compte pas !
’’L’administration’’, 19 octobre 1901, par Paul Ralluriau
’’Évitez les contrefaçons’’, 23 octobre 1909
Dessin de Bernard

- Bah ! Est-ce que La République ne nous donne pas l’exemple de la fraude, avec la Liberté frelatée, la Fraternité de contrebande et l’Égalité illusoire qu’elle nous offre ?
’La bourse’’, 11 octobre 1902, par Em. Barcet
Le miroir aux alouettes. - Elles y viendront toujours !
’Les opinions’’, 27 avril 1907, par Savignol
Héros et malfaiteurs
- On arrête celui qui porte une bombe, on acclame celui qui tire un canon.
’La liberté’’, 14 avril 1906
Dessin de Ricardo Florès
Ma conscience me défend de tirer contre les grévistes, comme la vôtre de forcer la porte des églises...
Un soldat n’a pas le droit d’avoir une conscience... la conscience ne commence qu’au grade de lieutenant.
’Les éteignoirs de la pensée’’, 2 décembre 1905
Dessin de Grandjouan
La Pensée libre
D’abord elle est indécente !
Et dangereuse !
Elle débauche la jeunesse.
Étranglez-la !
URL de cet article 31749
  

Le Joueur. Jérôme Kerviel seul contre tous
Paul-Eric BLANRUE
Chris Laffaille, journaliste à Paris-Match, et moi venons d’écrire un livre consacré à Jérôme Kerviel : Le Joueur, Jérôme Kerviel seul contre tous (Scali, 2008). Il s’agit de la première enquête de l’intérieur sur cette incroyable gabegie, qui coûté 5 milliards d’euros à la Société générale (Socgen). Pourquoi un livre sur cette affaire ? Parce que les grands médias ne sont pas parvenus à faire leur job, et notamment à interviewer certaines personnes dont nous avons réussi à obtenir le témoignage. Qui donc ? Des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« les Afghans (...) auraient brûlé eux-mêmes leurs enfants pour exagérer le nombre de victimes civiles. »

Général Petraeus, commandant des forces US en Afghanistan lors d’une réunion avec de hauts responsables afghans,
propos rapportés par le Washington Post, 19 février 2011

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.