RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Monsieur Valls ? il nous en BUSH un coin !

En parlant des attaques du 11 septembre à New-York et Washington, le président Georges W. Bush a désigné les ennemis des États-Unis comme « ennemis de la liberté ». « Les Américains demandent pourquoi ils nous détestent », a-t-il dit. « Ils détestent nos libertés, notre liberté de religion, notre liberté de parole, notre liberté de vote, de nous rassembler ou de ne pas être d’accord les uns avec les autres ».

Bizarrement c’est en relisant cette déclaration que j’ai fortement pensé à vous, et je vais de ce pas m’en expliquer :

– d’abord vous nous détestez car vous ne supportez pas de ne pas être né français, c’est pour vous un handicap insurmontable, un peu comme votre envie hors du commun de vous identifier à l’Etat d’Israël tout en sachant que vous n’en serez jamais un citoyen à part entière ! Certaines choses et certains statuts « s’obtiennent » par la mère, d’autres par le droit du sol, d’autres par le droit du sang. Sur ces trois repères, mère, sol et sang vous êtes espagnol « pur jus », la totale !!!

– vous détestez nos libertés, c’est une évidence ! Le simple fait d’avoir livré à une puissance étrangère, l’Espagne, la française Aurore Martin au prétexte qu’elle était suspectée (entre autres) d’être membre du PCF en dit long sur votre « françitude ». Il est fort probable que ce vieil adage « vérité en deça, mensonge au-delà des Pyrénées », soit lu par vous à l’envers, non ? En 2015 par contre vous avez laissé revenir sur notre territoire, et suite à une évasion rocambolesque, deux français fortement soupçonnés de trafic de drogue, vous moquant du droit et des conventions internationales ... il faut dire que dans cette affaire « Air Cocaïne » on risquait de retrouver des noms de gens qui vous sont géographiquement proches ... des consommateurs, des bobos parisiens, ... concrètement, 2 poids et 2 mesures ; la 1ère décision prouve votre inféodation éternelle à votre pays d’origine, pour la seconde que dire si ce n’est rappeler vos périodes de tremblements lors de moments émotionnellement chargés et vos crises proches de l’hystérie quand un citoyen français refuse de vous serrer la main, ou pire, quand il vous fait une quenelle !!!

– Vous détestez bien évidemment notre liberté de religion ; je suis athée mais la liberté de culte me semble être un droit naturel et fondamental, et étant indéfectiblement attaché au droit d’expression, je ne peux que m’opposer à votre méthode vis-à-vis de la chrétienté et de l’islam ; quel intérêt espérez-vous retirer en montant ces deux religions, et les deux communautés qui les représentent, l’une contre l’autre ? Vous croyez que, évacuant du débat la troisième, le judaïsme, vous aurez à terme une statue à Jérusalem ? Vos positions sur ce sujet vous mettent au niveau de monsieur Sarkozy, courant de concert après une chose que vous n’atteindrez jamais ! Rouage vous êtes, rouage vous resterez. Même un président, dans l’Union Européenne actuelle, n’est plus qu’un simple rouage, un exécutant, un superintendant ou un Gauleiter ! Comme chantaient les Inconnus « c’est mon destin ! ».

– Vous détestez notre liberté de parole, sur ce registre vous vous en êtes pris personnellement à un autre citoyen français, Monsieur Dieudonné, l’humoriste rebaptisé polémiste par des médias aux ordres, quand il a commencé à émettre certaines critiques que votre presse appelle des dérapages. Je me dis finalement que Coluche et Desproges sont décédés à temps, ils auraient eux aussi été victimes de votre vindicte, de votre approche franquiste de la liberté d’expression ! Nul doute que l’œuvre que vous nous préparez en cette année 2016, (sous quel titre ? « Mon Combat  ? »), pourrait être un best seller étudié par Ordonnance (d’Etat) d’Urgence dès la Crèche, cette œuvre existant grâce à celui qui écrit vos discours (votre nègre ?) et apparemment grâce aux éditions du philosophe guerrier monsieur Bernard-Henri « Botul », personnage avec lequel vous semblez avoir une relation qui dépasse vos attributions et votre mandat de 1er ministre. La distantiation, Seňor Valls, la distantiation, une chose fondamentale quand on est en fonction de responsabilité !

– Vous détestez notre liberté de vote ; vous avez fait du Front National le 1er parti de France tout en le déclarant non républicain, voire source potentielle de guerre civile en France, et la presse subventionnée par vous (c’est-à-dire par nous, à grands coups de millions d’euros chaque année) continue à ânonner sur votre ordre que le FN a perdu les élections régionales ! Quelle défaite !!! 6.800.000 français ont voté Front National à une élection régionale, jamais un tel score n’avait été atteint par ce parti ; auparavant on expliquait son embellie simplement par les élections nationales, désormais il compte au plan local, que cela vous plaise ou pas. Bien entendu vous continuez à croire au « plafond de verre » et à la sainte alliance Sarkozy-Vals qui (en raisonnant bien) ne serait pas une hérésie, étant tous les deux nettement plus à droite et nettement plus xénophobes que Marine le Pen et son parti. A ce niveau il serait temps que vous preniez connaissance de l’article 3 des statuts du FN, le voici : « Article 3 – Objet : Le Front National est une formation politique qui concourt à l’expression du suffrage dans le cadre des institutions de la République et du pluralisme démocratique. Attaché à l’égalité devant la loi de tous les citoyens français sans distinction d’origine, de race ou de religion, le FN défend la souveraineté nationale et l’indépendance de la nation. ». Vous en êtes bien loin à titre personnel, n’est-ce pas ? Vous voulez désormais modifier l’élection présidentielle et la constitution, vous jouez sur du billard avec ces députés et sénateurs dont la soumission et l’attachement à leurs privilèges est de notoriété internationale, sans parler de ceux qui, bi-nationaux, se montrent bien peu intéressés à la situation de ceux qui les ont élus et aux intérêts du pays qu’ils sont censés représenter en priorité ; vous pensiez que ceux qui ne votaient plus ne se réveilleraient pas, quelle erreur et quelle suffisance ! Après avoir cru que les abstentionnistes n’étaient que de gauche et ne voteraient jamais FN, vous avez découvert que les choses sont bien plus conflictuelles, puisque le FN a gagné 800 000 voix entre les deux tours des régionales ; vous venez aussi de découvrir que l’électorat des campagnes vote de plus en plus FN, cet électorat qui était traditionnellement centriste, et vous n’en tirez pas même la conclusion que c’est parce que le FN est devenu plus fréquentable que vous et vos sbires, membres de ce qu’on peut désormais appeler LRPS (prononcer l’herpès). Vous semblez penser que « les cul-terreux sont des crétins, qu’ils ont peur des arabes alors qu’ils n’en ont pas chez eux ! ». Ils n’ont pas peur des arabes malgré la propagande honteuse menée par vos merdias, ils voient simplement comment s’est aggravée leur situation grâce à vous et la bande de copains et de coquins qui prétendent gouverner notre pays et défendre nos intérêts ; depuis Pompidou nous creusons, nous creusons, et arrivés à ce stade que découvrons-nous, Sarkozy, Hollande, Royal et vous qui nous expliquez comment creuser encore plus profond !

– Vous détestez notre liberté de nous rassembler dans les rues, dans les lieux de parole, dans les théâtres, ou dans des endroits où vous et vos acolytes avez décidé de faire mieux et sans nous. Un citoyen français, Rémi Fraisse, a été abattu dans le dos, et le barrage de Sivens ne se fera pas, quelle victoire à la Pyrrhus ! A part notre mépris, qu’avez-vous gagné en laissant le milicien de service à l’intérieur ordonner « la plus grande fermeté » contre des jeunes qui n’avaient ni ceinture d’explosifs, ni Coran, ni burqa, juste des jeunes emmerdeurs venus faire la fête et défendre leurs idées ? Suis-je bête, ce ne sont pas les djihadistes qui vous dérangent, bien au contraire ! Vos autres œuvres ? Vous pourriez en faire un livre, je vais n’en mentionner que deux qui vont faire l’actualité en ce début 2016 : les boues rouges qui vont continuer à se déverser dans le parc national des calanques entre Cassis et Marseille, et l’aéroport Notre Dame Du Gladu (*1) que vous voulez ouvrir sans fermer les autres existant aux alentours, vous avez dit bizarre ? Voyons donc les sociétés privées qui seront derrière ce cirque ! Sur cette liberté de se rassembler je dois avouer que le vendredi 13 novembre, quand j’ai vu, au Stade de France et relayé par des télés étrangères, que celui qui devrait être le 1er des français s’est barré comme un vulgaire roitelet fuyant vers Varennes mais sans son autrichienne, j’ai été estomaqué ! Le peuple est resté, lui ; les sans-dents peuvent saigner, eux !!! Et ce « père la pétoche » vient à la télé nous annoncer que sa priorité est de nous défendre, de nous protéger ? Sa déclaration du 15 janvier 2013 était prémonitoire, voir ce lien. Un individu qui rate tout mais persévère dans ses erreurs ne doit-il pas être remplacé de toute urgence, lui, son Premier ministre et le gouvernement qui continuent dans le mur. Nous allons détruire les terroristes ? Combien et quand ? Parce que pour les Français, nous avons les chiffres, près de 200 en deux ans, mais pour les terroristes votre score, après avoir contribué à leur armement, serait d’une grosse dizaine. Un peu court Seňor Valls !!!! Vous m’avez permis de retrouver une citation de Monsieur Pierre Desproges qui vous colle à merveille : « AUTORITE - Arrive après la bataille et prend en charge les blessés. » .

=Quand à la liberté de ne pas être d’accord entre nous, vous n’avez ni la taille, ni la carrure, ni le niveau intellectuel ou mental d’un De Gaulle ou d’un Jaurès pour la gérer, et encore moins notre passé de gaulois pour comprendre ce que cela signifie. Incapable de supporter la contradiction, donc incapable de soutenir un débat, votre seule issue est rester dans cette attitude de caractériel dont parfois les plombs sautent. Ce constat me permet toutefois de noter une chose fondamentale : en France pour accéder à certains postes, notamment de la fonction publique, on doit passer divers tests (intellectuels, stages pratiques ou probatoires, extrait de casier judiciaire, enquête de moralité et aussi tests de personnalité), il est désormais manifeste que ces séries de tests (notamment celui de personnalité) devraient être obligatoires pour tout individu se présentant à une élection ou proposé à une fonction ministérielle.

Donc la phrase de Georges Bush pourrait être réécrite ainsi : Le peuple de France a désigné le Seňor Valls comme ennemi de notre pays, « ennemi de la liberté ». « Les français se demandent pourquoi est-ce qu’il nous hait ? ». « il déteste nos libertés, notre liberté de religion, notre liberté de parole, notre liberté de vote, celle de nous rassembler ou de ne pas être d’accord les uns avec les autres ».

Seňor Valls ? FUERA !

(*1) pour les initiés ...

URL de cet article 29802
  

Impérialisme humanitaire. Droits de l’homme, droit d’ingérence, droit du plus fort ?
Jean BRICMONT
Jean Bricmont est professeur de physique théorique à l’Université de Louvain (Belgique). Il a notamment publié « Impostures intellectuelles », avec Alan Sokal, (Odile Jacob, 1997 / LGF, 1999) et « A l’ombre des Lumières », avec Régis Debray, (Odile Jacob, 2003). Présentation de l’ouvrage Une des caractéristiques du discours politique, de la droite à la gauche, est qu’il est aujourd’hui entièrement dominé par ce qu’on pourrait appeler l’impératif d’ingérence. Nous sommes constamment appelés à défendre les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

C’est seulement quand le nombre de cadavres de l’oppresseur est suffisamment grand qu’il commence à écouter.

Amilcar Cabral

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.