Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

18 

Ne les regarde pas.

Tous ces gens, politiciens, journalistes vedettes, "penseurs" à deux sous, je me refuse de leur prêter attention. Pourquoi faire ? Ils n’ont aucun crédit, aucune légitimité, aucune intelligence à m’offrir. On aurait beau les presser, on n’arriverait pas à en retirer ne serait-ce qu’une goutte d’intelligence.

Quand j’en croise un, je sens comme une force noire aspirer toute mon énergie, me donner envie de m’assoir dans un coin et de pleurer.

Alors j’évite de les regarder. C’est dur, parce qu’ils font toujours des trucs pour attirer mon attention, pour troller mon esprit. Parler du voile, insulter les grévistes, justifier une guerre, que sais-je. Je perçois leurs faits et gestes à la périphérie de ma vision, mais je ne tourne pas la tête.

Vous voyez cette lueur là devant nous ? Certains l’appellent l’espoir, d’autres le bonheur... elle a autant de noms que de noms de Dieu. Mais c’est peut-être juste un bobo en trottinette qui roule vers moi la nuit sur un trottoir.

Quoi qu’il en soit, si j’arrive à me concentrer sur cette lueur, sans tourner la tête vers Léa Salamé, je suis sauvé.

Viktor DEDAJ
"parlons plus haut car ils pourraient bien nous entendre"

PS : Je constate, c’est tout :

URL de cet article 35598
   
Même Auteur
Cuba est une île
Danielle BLEITRACH, Jacques-François BONALDI, Viktor DEDAJ
Présentation de l’éditeur " Cuba est une île. Comment l’aborder ? S’agit-il de procéder à des sondages dans ses eaux alentours de La Havane, là où gisent toujours les épaves des galions naufragés ? Ou encore, aux côtés de l’apôtre José Marti, tirerons-nous une barque sur la petite plage d’Oriente, et de là le suivrons -nous dans la guerre d’indépendance ? Alors, est-ce qu’il l’a gagnée ? C’est compliqué ! L’écriture hésite, se veut pédagogique pour exposer les conséquences de la nomenclature sucrière. L’épopée (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce n’est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience.

Karl Marx


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
31 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.