RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

45 

Ouïghours, pour en finir avec les fake news

Le manuscrit de mon livre « Ouïghours, pour en finir avec les fake news » est déjà à l’imprimerie quand je découvre un nouvel enfumage : des photos par satellite de « camps de concentration », dits aussi (mon livre vous en contera plus) « camps d’extermination, voire camps de crémation » et les photos de ces mêmes bâtiments, prises du sol.

Voir l’article qui suit, avec photos, de Global times, un tabloïd indépendant chinois publié en mandarin et en anglais.
Les photos vues du ciel sont diffusées par un pseudo think tank, ASPI (Australian Strategic Policy Institute) (1).
Les autres photos des mêmes bâtiments, prises in situ par les Chinois, montrent qu’il s’agit de tout autre chose. Coincés, les menteurs ergotent : « Ce ne sont pas les photos des bâtiments prises par satellite ».

Or, les photos satellite donnent imprudemment les coordonnées géographiques précises des lieux incriminés (par exemple : 38.8367N, 77.7056E pour la première photo).

La Chine, qui a déjà accepté que des centaines de journalistes (dont moi : deux fois), des organismes internationaux comme la Banque mondiale, des sommités de l’Organisation Mondiale de la Santé viennent voir, a lancé de nouvelles invitations pour qui veut enquêter. En effet, Eljan Anayt, porte-parole du gouvernement régional du Xinjiang, a déclaré lors d’une conférence de presse, que « le Xinjiang est une région ouverte et qu’il n’est pas nécessaire de s’en informer par le biais d’images satellite. Tous les amis étrangers ayant une position objective, sans préjugés sont les bienvenus s’ils veulent venir sur place connaître le vrai Xinjiang ».

Il suffit donc aux prochains observateurs objectifs d’aller sur tous les lieux repérés au mètre près et de nous dire qui ment.
Pour les Français, je propose deux élus, fers de lance de l’offensive antichinoise : Clémentine Autain (Assemblée nationale) et Raphaël Glucksmann (parlement européen).
Ils sont tellement passionnés par le sujet, tellement bouleversés par le martyr infligé aux Ouïghours par les « Faces de citron » (cf. le compte Facebook de Mme Autain où l’injure raciste est restée des semaines malgré mes demandes de l’enlever) qu’ils vont foncer là-bas et revenir nous raconter ce qu’ils ont vu.

Je suis tranquille : ces deux élus du peuple français, une fois leurs yeux décillés, nous diront la vérité. Ils ne sont pas de nature à mentir pour surfer sur une vague antichinoise électoralement porteuse et susceptible de servir un ambitieux plan de carrière.

N’oublions pas d’envoyer aussi au Xinjiang un journaliste dun site Brut (2), Rémy Buisine, qui a réussi à faire parler Emmanuel Macron pendant plus de 3 minutes sur les Ouïghours dans son interview (à/c de 2h12mn34s) du 4 décembre 2020. Le pauvre jeune homme a bien été obligé de poser la question, l’air éploré. Dame, il a reçu a-t-il dit, « des milliers de messages » sur le sujet (pas des dizaines de milliers ?) ! Et pas un seul message sur les 10 millions d’enfants esclaves en Inde ou sur les femmes encagées sous des burqas dans les pays amis (parce que démocratiques).

Maxime VIVAS

Source : https://www.globaltimes.cn/content/1208288.shtml

Pour commander mon livre : https://www.laroutedelasoie-editions.com/notre-catalogue/essais/ouigho...

Notes  :

(1) ASPI (Australian Strategic Policy Institute) est un think tank qu’un sénateur australien a accusé d’avoir reçu 450 000 dollars du Département d’État américain. ASPI jure que le vrai chiffre est inférieur à la moitié de ce montant. Ha ! Ha !
Un ancien ambassadeur australien révèle qu’ASPI est également subventionné par le gouvernement australien et qu’il est «  lié au complexe américain de défense, d’armement et renseignement et qu’il est un partisan enthousiaste de presque tout ce qui est américain. Il est hostile à la Chine et il est devenu l’organisation de référence antichinoise ».

(2) Pour découvrir Brut, voir notamment Wikipedia : En septembre 2019, Brut signe un partenariat rémunéré avec Facebook pour produire des vidéos quotidiennes d’actualité ….Brut a également réalisé une levée de fonds de 10 millions d’euros en 2018 auprès notamment de Xavier Niel, de la Banque publique d’investissement, du fonds NextWorld de Sébastien Lépinard et du fonds Cassius d’Emmanuel Seugé….
Le média est notamment financé par la production de contenus publicitaires pour des marques (Netflix, Société générale, Leboncoin, etc.) ou pour le gouvernement français, qui reprennent les codes des vidéos réalisées par Brut…et par une activité de publicité classique assurée en totalité par France Télévisions.

URL de cet article 36729
   

Même Auteur
Victor Hugo à La Havane
Maxime VIVAS
Victor Hugo a pris parti pour Cuba, dans des textes admirables en faveur des femmes cubaines et pour fustiger l’armée d’occupation espagnole pendant qu’en Europe il portait le fer rouge de ses vers au front de l’injustice. Le poète a su associer son talent d’écriture, ses dons de visionnaire et ses penchants humanistes pour bâtir, dans cette complétude humaine, une oeuvre par cela frappée du sceau du génie. On découvrira ici qu’avec lui, des dizaines d’autres Français glorieux ont tissé des liens (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Puisque le commerce ignore les frontières nationales, et que le fabricant insiste pour avoir le monde comme marché, le drapeau de son pays doit le suivre, et les portes des nations qui lui sont fermées doivent être enfoncées. Les concessions obtenues par les financiers doivent être protégées par les ministres de l’Etat, même si la souveraineté des nations réticentes est violée dans le processus. Les colonies doivent être obtenues ou plantées afin que pas un coin du monde n’en réchappe ou reste inutilisé.

Woodrow Wilson
Président des Etats-Unis de 1913 à 1921

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.