RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Paraguay : la droite dure au pouvoir

Avec 50% se participation, le Paraguay s’est doté d’un nouveau président, Mario Abdo Benitez. Le vainqueur n’est ni plus ni moins que le fils du secrétaire privé d’Alfredo Stroessner, sinistre dictateur de 1954 à 1989. Petit-fils d’un puissant entrepreneur, études militaires dans les parachutistes, licencié en marketing politique aux EU, ex-sénateur et président du sénat, il a effectué sa carrière politique au sein du parti Colorado au pouvoir presque sans interruption depuis plus de 70 ans. Ce n’est qu’en 2008 qu’un évêque progressiste, Fernando Lugo, a assumé la présidence avant d’être renversé par un coup d’Etat.

Donné largement vainqueur avec plus de 30% de différence il y a encore quelques semaines, il ne bat finalement son concurrent progressiste, Efraín Alegre que de 3,7%. Il ne fait pas de doute que la très influente agence de sondages Capli, qui travaille pour ABC, a joué un rôle déterminant sur le taux d’abstention, très supérieur à l’habitude.

Son programme : réduction des impôts pour les entreprises pour favoriser l’investissement, coopération avec le secteur privé de l’éducation, refus du mariage pour tous et contre l’avortement.

C’est donc la droite la plus conservatrice, réactionnaire et héritière de la dictature qui dirigera le Paraguay, qui vient de quitter l’UNASUR, pour les 5 prochaines années.

URL de cet article 33269
   

Comment la mondialisation a tué l’écologie
Aurélien BERNIER
Le débat scientifique sur la réalité du changement climatique a ses imposteurs. Mais, en matière d’environnement, les plus grandes impostures se situent dans le champ politique. Lorsque l’écologie émerge dans le débat public au début des années 1970, les grandes puissances économiques comprennent qu’un danger se profile. Alors que la mondialisation du capitalisme se met en place grâce à la stratégie du libre échange, l’écologie politique pourrait remettre en cause le productivisme, l’intensification du (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’histoire de toute société jusqu’à nos jours n’a été que l’histoire de luttes de classes.

Karl Marx

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.