RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Pourquoi je suis antisioniste

Texte écrit avant la publication par Le Grand Soir (le 19 février 2019) de la déclaration de l’UJFP.

Je suis antisioniste parce la Nakba, le nettoyage ethnique prémédité de la majorité des Palestiniens en 1948-49 est un crime qu’il faut réparer.

Je suis antisioniste parce que je suis anticolonialiste et que je suis humaniste.

Je suis antisioniste parce que je refuse l’apartheid qui vient d’être officialisé en Israël et parce que je suis antiraciste (parler de races humaines est le fondement du racisme).

Je suis antisioniste parce que nous devons défendre partout le « vivre ensemble dans l’égalité des droits ».

Je suis antisioniste à cause de l’occupation, de la colonisation, de la spoliation, du blocus de Gaza, des humiliations subies au quotidien par les Palestiniens, à cause aussi de la répression, des arrestations d’enfants, des emprisonnements massifs, de la torture officialisée dans la loi...

Je suis antisioniste et je suis outré par les soutiens inconditionnels de l’État français à la politique de l’État sioniste. Je suis outré que l’on puisse réhabiliter Pétain et que l’on puisse préparer une loi liberticide, une loi scélérate assimilant allégrement l’antisionisme à l’antisémitisme. Nous avons le devoir de lutter contre ces manipulations en particulier, et contre « la fabrique du consentement » en général.

Je suis antisioniste et je n’oublie pas que l’antisémitisme a engendré les pogroms, les rafles et le génocide des Juifs : je sais que « le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde » (*).

Je suis antisioniste et je ne peux me taire car je ne veux pas être complice des crimes présents et futurs : être juste, c’est se trouver toujours, en tout lieu, en tout temps, du côté des opprimés.

Que je sois Juif ou non, je soutiens donc la déclaration, la démarche, les engagements de L’UJFP (l’Union Juive Française pour la Paix).

PERSONNE

D’après «  Nous sommes Juifs et nous sommes antisionistes  », http://ujfp.org/spip.php?article6938

(*) Épilogue de La Résistible Ascension d’Arturo Ui, Bertolt Brecht

URL de cet article 34593
  

Même Thème
Israël/Palestine - Du refus d’être complice à l’engagement
Pierre STAMBUL
Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et sa société est détruite. L’inégalité est flagrante et institutionnelle. Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’oeuvre : occupation, colonisation, apartheid, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. La majorité des Israéliens espèrent qu’à terme, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si la liberté a un sens, c’est celui d’avoir le droit de dire à quelqu’un ce qu’il n’a pas envie d’entendre.

George Orwell

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.