Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Poutine "le Magnanime" surclasse le "Canard Boiteux" Obama

La mesquinerie et l’esprit de vengeance typiques de l’administration Obama se sont donné libre-cours avec l’expulsion, hier, de 35 diplomates russes et la fermeture de deux domaines russes à New York et au Maryland. Obama a également sanctionné le service de renseignement externe russe FSB et le service de renseignement militaire GRU, ainsi que certains de leurs dirigeants pour avoir fait leur travail.

La raison de ce geste était officiellement le soi-disant "hacking" russe pour influencer les élections étasuniennes qui n’a absolument pas été prouvé. Mais la vraie raison est probablement le fait qu’Obama a perdu la face quand il a été écarté des négociations concluantes pour un nouveau cessez-le-feu en Syrie.

Comme il nous y a habitués, le gouvernement russe a répondu avec une grande classe et une grande générosité.

La première réaction est venue de l’ambassade de Russie au Royaume-Uni. Son tweet portait sur le statut actuel de l’administration Obama :

Le tweet a été retweeté plus de 17 000 fois dans la journée et a reçu plus de 19 000 j’aime – ce qui en a certainement fait un bon candidat pour le concours du "meilleur tweet de l’année".

En réponse, il y a eu des fuites et des spéculations, dans les médias alignés sur les États-Unis, sur les probables mauvaises, très mauvaises réponses russes à la décision d’Obama.

CNN a affirmé que la Russie allait fermer l’école anglo-américaine de Moscou :

L’école à but non lucratif, qui accueille des étudiants internationaux, de la maternelle à la 12e année, sera fermée ainsi que la dacha de vacances de l’ambassade des Etats-Unis à Serebryany Bor, à la périphérie de Moscou, selon un rapport de CNN.

La BBC et d’autres ont dit que la Russie allait expulser 35 diplomates et espions étasuniens.

Mais rendre coup pour coup n’est pas montrer une vraie grandeur. Le président russe Poutine a (à nouveau) surclassé Obama par sa réponse :

Poutine décide de ne pas expulser de Russie les diplomates américains

MOSCOU, le 30 décembre. / TASS. Le président russe Vladimir Poutine a pris la décision de ne pas expulser de Russie les diplomates étasuniens en représailles aux dernières sanctions de Washington contre Moscou.

Poutine a également déclaré que la Russie n’empêcherait pas les familles et les enfants (des diplomates) d’utiliser les installations de repos et de loisirs où ils ont l’habitude d’aller pendant les vacances du Nouvel An.

"De plus, j’invite tous les enfants des diplomates étasuniens accrédités en Russie aux fêtes de Noël et de la Nouvelle Année du Kremlin", a déclaré M. Poutine.

Les installations russes du Maryland et de New York qu’Obama a fermées accueillaient des enfants russes en vacances aux États-Unis.

Poutine profite d’un moment d’inertie de son adversaire pour le faire tomber. Une prise de judo classique réalisée par un maître de l’art.

"Nous nous réservons le droit de prendre des mesures de rétorsion, mais nous ne nous abaisserons pas au niveau de la diplomatie de comptoir, nous allons donc prendre des mesures supplémentaires pour rétablir les relations entre la Russie et les États-Unis en tenant compte de la politique de l’administration Trump" a dit Poutine.

Aïe, Aïe, Aïe ! Le tweet du "canard boiteux" a déjà dû atteindre Obama en plein cœur, mais la réponse de Poutine est si loin devant qu’Obama n’a aucune chance de rattraper son retard.

La politique étrangère des deux administrations Obama a été un terrible désastre. Pensez à ses grandes initiatives et aux résultats à la fin de son règne :

  • "Reprise des relations " avec la Russie : ECHEC
  • Négociations avec l’Iran : Relativement réussies mais pas institutionnalisées et en grand danger d’être inversées
  • "Pivot" vers l’Asie : ECHEC
  • Les pactes commerciaux TTP et TTIP : ECHEC
  • Nouvelle initiative de paix au Moyen-Orient : ECHEC
  • Changement de régime en Ukraine : relativement réussi mais a généré un gros problème fasciste
  • Changement de régime en Libye : Relativement réussi mais a généré un gros problème de refuges de terroristes
  • Changement de régime en Syrie : ECHEC

À peu près la seule chose qu’Obama ait réussi à faire en politique étrangère a été de garder ses caniches européens en ordre de marche. Une tâche facile du fait de la nullité des politiciens européens. Il n’avait aucune chance, cependant, contre le grand et magnanime adversaire que Poutine peut être.

La grande classe du geste de Poutine aujourd’hui a posé la pierre tombale sur une présidence que l’histoire jugera bien plus durement que ne laissent penser les médias contemporains.

Moon of Alabama

Note :
*Lame : boiteux.

Traduction : Dominique Muselet

»» http://www.moonofalabama.org/2016/12/master-judoka-putin-outclasses-la...
URL de cet article 31382
   
Même Thème
Hillary Clinton, la « Reine du Chaos »
Diana JOHNSTONE
1. Dans votre dernier livre, vous appelez Hillary Clinton la « Reine du Chaos. » Pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez choisi ce sobriquet péjoratif pour décrire Hillary ? En un mot, la Libye. Hillary Clinton était si fière de son rôle majeur dans le déclenchement de la guerre contre la Libye qu’elle et ses conseillers avaient initialement prévu de l’utiliser comme base d’une « doctrine Clinton », ce qui signifie une stratégie de changement de régime façon « smart power » , comme un slogan de la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si j’étais le président, je pourrais arrêter le terrorisme contre les Etats-Unis en quelques jours. Définitivement. D’abord je demanderais pardon - très publiquement et très sincèrement - à tous les veuves et orphelins, les victimes de tortures et les pauvres, et les millions et millions d’autres victimes de l’Impérialisme Américain. Puis j’annoncerais la fin des interventions des Etats-Unis à travers le monde et j’informerais Israël qu’il n’est plus le 51ème Etat de l’Union mais - bizarrement - un pays étranger. Je réduirais alors le budget militaire d’au moins 90% et consacrerais les économies réalisées à indemniser nos victimes et à réparer les dégâts provoqués par nos bombardements. Il y aurait suffisamment d’argent. Savez-vous à combien s’élève le budget militaire pour une année ? Une seule année. A plus de 20.000 dollars par heure depuis la naissance de Jésus Christ.

Voilà ce que je ferais au cours de mes trois premiers jours à la Maison Blanche.

Le quatrième jour, je serais assassiné.

William Blum


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.