Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Qui aime bien, châtie bien.

« La France du 21ème siècle porte le métissage en son coeur ». Jeudi 24 octobre Raffarin a installé le haut conseil à l’intégration et a dit publiquement : « La France du 21ème siècle porte le métissage en son coeur ». Et là on peut le dire, Raffarin vient d’inventer une nouvelle technique de torture mentale. Faites attention camarades, après 6 mois d’état policier médiatisé à supporter la gueule des flics dans la rue et celle de Raffarin et de Sarkosy à la télé, on a contracté des réactions de rejet épidermiques assez violentes. Personnellement, dès que j’ai vu Raffarin faire l’apologie du métissage en France, je me suis mis à hurler que le métissage n’était pas une fatalité et que je me métisserais si je veux.

C’est quand j’ai réalisé que j’était d’accord avec lui que j’ai commencé à prendre peur.
Et je n’en étais qu’au début. Cette semaine Yves Jego, député UMP de Seine et Marne, bon gestionnaire, sécuritaire sous tout rapports, a demandé le droit de vote pour les étrangers. Au début je me suis dit : « Jego est un pervers ». Si, il faut être un peu pervers pour exiger des expulsés de squatts, des retenus des camps de rétention, des gens du voyage qui voyagent d’une expulsion à l’autre et d’autres étrangers de foyer d’aller voter pour faire barrage au front national pour défendre une France métissée et fraternelle.
Et bien une fois de plus Raffarin était d’accord avec moi : « Le débat sur le droit de vote ne doit pas occulter celui plus essentiel sur l’acquisition de la nationalité ». j’ai même pas eu le temps de chercher pourquoi Raffarin et moi défendions les mêmes valeurs, Sarkosy en à profité pour s’indigner de l’injustice de la double peine et demande la régularisation des sans-papiers. Et, dans cette déferlante humaniste Raffarin explose, splotch : "Nous défendons le modèle d’une société de tolérance qui privilégie le respect de l’autre(…)Nous refusons la ségrégation communautariste". Et là paf, il roule une pelle à Bertrand Tavernier. Enfin la pelle, je suis pas sûr…Mais c’est un fait camarade, et je préfère que ce soit moi qui te prévienne, le gouvernement Raffarin nous aime. Il aime les étrangers, il aime les pauvres et il aimes les jeunes. D’ailleurs il les aime tellement que lorsque Sarkosy rencontre un étranger pauvre, son amour déborde un peu. Ainsi, un jeune adolescent de 17 ans est mort noyé en tentant d’échapper à la police dans la banlieue de Strasbourg. Pour se venger les jeunes brûlent des voitures. Sarkosy va à Strasbourg, : « la vérité c’est que la lutte de la police contre les trafics de drogue est en train de porter ses fruits ».
Et oui, grâce à la police, Prosper ne pourra plus mourir d’une overdose !

En défendant les jeunes, c’est le peuple français que défend Sarkosy : « Combien faudra-t-il de millions de français qui votent pour les extrêmes pour que tous ceux qui se refusent à comprendre la désespérance de nos compatriotes acceptent de les entendre…simplement les entendre ».
Et si vous saviez tout ce que les compatriotes ont à nous dire lorsqu’ils sont attachés sur une chaise, une lampe devant les yeux.
Interrogé sur la prostitution dans le monde du 24 octobre, Sarkosy s’indigne à nouveau sur « tous les droits de l’hommistes qui passent devant la porte de Saint-Ouen en disant « mon dieu les pauvres ! » puis s’en vont pour aller dîner en ville ». Alors que Sarkosy, lui, il s’arrête, il maltraite la prostituée, il fait un fichier ADN du client, il appelle TF1 et quand le droit de l’hommiste repasse, il est bien forcé de constater qu’il n’y à plus de pauvres devant la porte de Saint-Ouen.
Voilà camarade, je voulais juste vous prévenir, le gouvernement Raffarin vous aime et qui aime bien châtie bien.

Ronan est chroniqueur sur FPP http://rfpp.net/

URL de cet article 363
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI
Le Grand Marché Transatlantique : La menace sur les peuples d’Europe
Raoul Marc JENNAR
« Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire. » Ces mots confiés par David Rockefeller au magazine américain Newsweek, le 1 février 1999, fournissent la clé pour comprendre ce qui se passe depuis une trentaine d’années et qu’on appelle « mondialisation néolibérale ». Déléguer au secteur privé la maîtrise des choix ou, pour l’exprimer à la manière pudique de journaux comme Le Monde ou Les Echos, « redéfinir le périmètre de l’Etat », c’est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je pense que nous risquons de devenir la société la mieux informée à mourir par ignorance.

Reuben Blades


Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.