RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

RÊVE, RÊVE-OLTE, RÊVE-OLUTION

Prenez un peuple en colère avec des revendications élémentaires, prenez un chef d’Etat sourd à la colère du peuple, prenez une répression de cette colère qui la fait grandir, prenez un peuple qui rapidement revendique un changement plus profond de la société et de son système politique.... cela ne vous rappelle rien ? Le terreau de toutes les révolutions.

Le peuple au travers des gilets jaunes en vient à réclamer une politique du peuple, par le peuple et pour le peuple, une réelle répartition des richesses, un impôt plus juste entre tous entre autre choses... Le peuple Français en revient à ses fondamentaux : « Liberté, Égalité, Fraternité »

Bien sûr on voit des scènes de dégradation de bien communs et historiques que le Peuple ne saurait voir ni entendre ni accepter, bien sur la violence monte. Et bien que toute violence est condamnable, il en est qui sont compréhensibles face à la violence des politiques d’un Gouvernement sourd et la répression voulue par le ministre de l’Interieur.

Mais à force de de rester sourd ce gouvernement pousse le peuple en colère à monter d’un ton et passer à l’insurrection. Et quand à cette insurrection on ajoute des idées d’émancipation politique, c’est une révolution qui naît !

Quand on entend beaucoup des revendications des gilets jaunes, c’est la France des Lumières qui se lève tel un phare éclairant le monde. C’est l’esprit de 1789, de la Première République, de 1830, de 1848, qui renaît ! Depuis 1871 et la Commune, un vent nouveau s’était levé en mai 1968, un vent de liberté. Et face à la politique d’asservissement du Peuple de Macron, du capital et des puissant, un vent d’hiver se lève mais peut réchauffer les cœurs ! Dans l’Histoire, il y aura indubitablement Novembre et Décembre 2018.

Macron n’a pas compris une chose, même si il va marquer l’Histoire comme il en rêve, si il continue sur sa sourde lancée, c’est par une issue inéluctable, sa déchéance, qu’il va le faire. Il oublie qu’un président de la Cinquième République est élu par le peuple mais aussi il doit des comptes au Peuple, et aujourd’hui, le compte n’y est plus pour le peuple.

Et bientôt, il n’aura plus d’autre choix que de remettre en cause sa majorité. Celle qui dévotement vote toutes ses lois anti-sociales.

La Fin de la Cinquième est proche. Elle s’éteint dans la couleur de la colère, et dans le feu de l’insurrection.

Macron, n’entends tu pas la fin de ton monde arriver ?

L’Ère du Peuple frappe aux portes de l’Histoire et tel Louis XVI tu ne l’entend pas ! Dans son carnet on pouvait lire « 14 Juillet : Rien » et dans le tien ? « 1er Décembre : des casseurs » ?

L’Histoire a toujours tendance à se répéter. Notre fier Peuple Républicain se lève à nouveau contre l’oppression et toi tu feins de ne point l’ouïe ? Ta politique qui,en supprimant l’ISF par exemple, va jusqu’à remettre en cause l’abolition des privilèges en est fortement responsable par son ignorance de notre héritage républicain.

Le règne du Président-Roi est à sa fin. Et avec elle, la Sixième République doit enfin se lever. Le peuple veut un référendum révocatoire, la répartition des richesses, l’égalité de tous face à l’impôt, la chasse à l’évasion Fiscal ? Il lui faut alors une nouvelle constitution et non un Règne de terreur de dédain et de répression !

Et n’oublions surtout pas qu’en toute Révolution, il y a une part de rêve ! Alors Rêve-olutionons la République !

Kevin Kijko

»» https://leschroniquesd1militant.fr/2018/12/02/reve-reve-olte-reve-olution/
URL de cet article 34173
  

Même Thème
Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary
Guy HOCQUENGHEM
Préface de Serge Halimi : Avant de mourir, à 41 ans, Guy Hocquenghem a tiré un coup de pistolet dans la messe des reniements. Il fut un des premiers à nous signifier que, derrière la reptation des « repentis » socialistes et gauchistes vers le sommet de la pyramide, il n’y avait pas méprise, mais accomplissement, qu’un exercice prolongé du pouvoir les avait révélés davantage qu’il les avait trahis. On sait désormais de quel prix - chômage, restructurations sauvages, argent fou, dithyrambe des patrons - (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si vous avez déjà accordé de l’importance à ce qui se diffuse pendant un journal télévisé, si vous vous êtes déjà intéressé à ça pendant, disons, plus de 30 secondes, c’est que vous êtes soit un de ces étudiants en comm’ qui y croit encore, soit un de ces journalistes qui voudrait nous y faire croire encore, soit vous étiez malade et alité devant la télé. Sinon, vous avez un sérieux problème de perception.

Viktor Dedaj

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.