RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Services secrets et "loups solitaires"

Top secret ! Par définition, les services de renseignements ne communiquent pas. Moins ils font parler d’eux, plus ils sont efficaces.

Ce n’est plus le cas pour les services français, américains et britanniques. Une étrange épidémie semble les gagner depuis peu. Que ce soit dans l’affaire Merah en France où une relation des services spéciaux avec ce terroriste parait fortement établie, ou aux États-Unis où il apparaît que les deux frères terroristes de Boston n’étaient pas des inconnus pour le FBI jusqu’à l’attentat de Londres contre un militaire anglais où des liens supposés des terroristes avec les services de Sa Majesté ont été évoqués, le doute n’est plus permis, le « ver est dans le fruit ».

Surtout que nous avons affaire à un nouveau type de terrorisme inédit dit « du loup solitaire ». Du coup, des dysfonctionnements viennent porter un sérieux coup à cette thèse. Tout le monde a pu entendre les enregistrements audio du Français Merah tutoyer son contact de la Dcri (service de renseignement français). D’ailleurs, le ministre de l’Intérieur français, Manuel Valls, a reconnu « qu’il y a eu des dysfonctionnements » dans les rouages des services français. Ce qui est lourd de conséquences. Ce n’est guère mieux de l’autre côté de l’Atlantique où un agent du FBI a tué un suspect au cours de son interrogatoire dans l’affaire du double attentat de Boston.

On imagine ce qu’auraient été les réactions si un tel fait s’était passé dans un autre pays. Là, on s’est bien arrangé pour ne pas trop ébruiter la « bavure ». Dans cette affaire aussi, la thèse « des loups solitaires » avancée au tout début s’est effondrée. D’autant plus qu’il s’avère que les services russes avaient averti leurs collègues étatsuniens bien avant l’attentat. Idem pour le terroriste de Londres qui a tué un soldat, le 22 mai dernier. Le porte-parole du gouvernement kenyan (pays natal du terroriste), a affirmé que le terroriste avait été arrêté bien avant cet attentat, alors qu’il s’apprêtait à rejoindre les groupes terroristes en Somalie. Les autorités kenyanes l’ont alors mis dans le premier avion pour Londres, non sans avoir avisé leurs homologues britanniques. Encore un « solitaire » qui a beaucoup de points de chute dans des pays en proie avec des groupes armés terroristes. Encore un « solitaire » connu des services comme l’était Merah.

Si l’on poursuit l’énumération des actions de ces « solitaires » on peut y ajouter le soldat français qui a été la cible, il y a quelques jours, d’un terroriste, dans le quartier de la Défense à Paris. Un attentat qui rappelle, par son mode opératoire, celui de Londres. Conclusion, les services de renseignements occidentaux traversent de mauvais moments. Les indices ne manquent pas pour dire qu’ils sont eux-mêmes devenus des cibles. Par qui ? Avant d’y répondre, relevons qu’il semble évident que ces services de renseignements subissent le contrecoup de leur position avancée dans la lutte contre le terrorisme. Il n’est un secret pour personne que dans cette lutte c’est le renseignement qui est l’arme absolue. Rappelons simplement que sans le travail des services de renseignements américains, la liquidation de Oussama Ben Laden n’aurait pas été possible dans les circonstances que l’on connaît. Ce qui se passe présentement n’est rien d’autre que des tentatives de déstabilisation des services de renseignements occidentaux. L’introduction du moindre doute dans ces services peut avoir, pour eux, des proportions catastrophiques. Les « dysfonctionnements » dont ils font l’objet en sont la preuve. Et comme il s’agit de services de renseignements de trois pays parmi les plus puissants au monde, un tel « noyautage » n’est pas à la portée du premier venu. Des pros contre des pros à un niveau international. C’est la seule piste. Il n’y en a pas deux !

Zouhir MEBARKI

»» http://www.lexpressiondz.com/edito/174889-services-secrets-et-loups-so...
URL de cet article 20786
  

Même Thème
Propagande impériale & guerre financière contre le terrorisme
Ibrahim WARDE
« Après chaque attentat, des experts autoproclamés dénoncent les réseaux de financement du terrorisme. Les enquêtes ont beau démontrer que ces attentats nécessitent en réalité très peu de fonds, pour les idéologues endurcis qui forment les bataillons des "guerriers de la finance", l’absence de preuve ne signifie rien : il faut multiplier les attaques contre l’argent caché des terroristes. Or les frappes financières, si elles sont le plus souvent sans effets réels sur leurs cibles officielles, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Nos sociétés sont des taudis intellectuels. Nos croyances sur le monde et sur les autres ont été créées par le même système qui nous a entraînés dans des guerres répétées qui ont tué des millions de personnes. On ne peut pas construire une civilisation uniquement à partir de l’ignorance et du mensonge." - Julian Assange

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.