Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Société inclusive et diversité textile – hypertextile à hypotextile – contre société bridée, oppressive !

Sur la question textile j’ai surtout mobilisé, à ce jour (texte publié en 2015), les arguments de l’égalité et de la réciprocité (si on a l’hypertextile alors on doit avoir l’hypotextile) et ce en lien avec la liberté (pas d'hypertextile imposé par sexyphobie ). Là je vais compléter le propos avec les idées d’inclusivité et de diversité.

On ne saurait parler de multiculturel notamment en matière textile (enjeu du vêtement ) sans voir ce que ce mot recouvre dans la société . Oser parler de multiculturel pour favoriser de fait l’hypertextile est un mensonge. Et c’est surtout inacceptable ! Avec pareil discours, certains vont s’étonner que l’on parle d’emprise culturelle ou d’islamisation par le voile ou d’autres critiques de ce type. Cessons donc l’hypocrisie.

Je pense avoir exprimé il y a deux ans en 2015 un texte (ci-dessous) plus proche de la vérité sur le réel et sur une possible ouverture émancipatrice.

http://amitie-entre-les-peuples.org/Societe-inclusive-et-diversite

XX

Société inclusive et diversité textile - hypertextile à hypotextile - contre société bridée, oppressive !

Sur la question textile j’ai surtout mobilisé, à ce jour (texte publié en 2015), les arguments de l’égalité et de la réciprocité (si on a l’hypertextile alors on doit avoir l’hypotextile) et ce en lien avec la liberté (pas d’hypertextile imposé par sexyphobie ). Là je vais compléter le propos avec les idées d’inclusivité et de diversité.

Une société inclusive et de réelle diversité textile donc multiculturelle autorise légalement quasiment tout le spectre du textile, aussi bien les habits très couvrants que le quasi nudisme, soit le string seins nus (puisqu’il faut cacher les caractères sexuels primaires : son organe sexuel féminin ou masculin partout).

Or dans de nombreux pays le string seins nus n’est autorisé légalement que sur les plages et pas ailleurs, ce qui fait problème en terme d’inclusivité et de diversité. La question n’est pas que légale et théorique car il y a des moments et des lieux ou certains et certaines aimeraient avoir plus de liberté soit une libération d’une oppression patriarcale.

On ne saurait parler sérieusement d’inclusivité si c’est uniquement pour favoriser l’hypertextile et notamment – de nos jours (mais ce pourrait être pareillement d’autres consciences ) – les musulmanes voilées et en jupes ultra-longues. Car, en France, il n’y a que les femmes qui se cachent entièrement le visage qui sont sanctionnées (loi de 2011), ce qui signifie que toutes les autres femmes – musulmanes ou juives haredim souvent – ont le droit de se promener en hypertextile quasiment partout, sauf à l’école (loi de 2004) ou dans l’appareil d’Etat (laïcité). L’hypertextile est donc bien autorisé en France et dans de nombreux pays. On le voit même sur les gamines de 5 ans, ce qui est problématique !

Par contre, là où les intégrismes religieux, notamment musulmans et juifs haredim, sont largement actifs et dominants on est face à des sociétés avec des populations ultra-couvertes au plan vestimentaire, des sociétés très largement hypertextiles. En fait les femmes y subissent, de façon variable, le sexoséparatisme « hard » (réclusion à la maison) ou « soft » (hypertextile obligé) des intégristes. Et « cela fait culture » avec le temps mais c’est une culture lourde et oppressive ou de nombreux membres tentent de se libérer, d’échapper de la chape de plombs sexoséparatiste. Evidemment, le nudisme – une tare occidentale – y est interdit sur toute plage y compris celles à l’écart des autres et les femmes jugées trop peu vêtues – en string et plus – sont agressées de ce fait.

Quasiment partout, en France comme ailleurs, les femmes peuvent être agressées pour des motifs divers et variés et on nomme « harcèlement de rue » (soit des remarques désagréables ou et des injures sexistes adressées aux femmes dans la rue). Mais dans les sociétes sexoséparatistes et donc largement hypertextiles elles le sont tout particulièrement dès qu’elles sont sexy, en mini-jupe et avec des décolletés. Ce mode de vie n’est absolument pas tolérées sauf en de rares quartiers touristiques. Il y a là une forte dictature sexiste et hyper-patriarcale qui déploie sa violence contre les femmes.

Christian DELARUE

La notion de "réciprocité multiculturelle textile" est explicitée sur Mediapart

Lire aussi pour application en équilibration :

CONTRE LES SIGNES OSTENSIBLES DE RELIGION EN RECEPTION CLIENT DES ENTREPRISES PRIVEES et

CONTRE LES SIGNES OSTENSIBLES DE RELIGION EN MILIEU CONTRAINT, DURABLE, ET PROXIMAL (au travail)

http://amitie-entre-les-peuples.org/CONTRE-LES-SIGNES-OSTENSIBLES-SO-D...

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/231117/contre-les-si...

https://altermd.blogspot.fr/2017/11/contre-les-signes-ostensibles-so-de.html

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article158514

URL de cet article 32644
   
DETTE INDIGNE ! QUI SONT LES COUPABLES ? QUELLES SONT LES SOLUTIONS ?
Jean-Jacques CHAVIGNE, Gérard FILOCHE
« Euro-obligations », « règle d’or », « gouvernance européenne », « fédéralisme budgétaire »… la crise de la dette qui ébranle la France et l’Europe donne lieu à une inflation sans précédent de termes économico-financiers dans les médias et dans les discours des dirigeants politiques. Pour les citoyens, ce vocabulaire, souvent obscur, dissimule une seule et même réalité : un gigantesque mouvement de transfert des dettes privées (en particulier celles des banques) vers les dettes publiques pour essayer de faire (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce n’est pas nous qui aidons Cuba mais Cuba qui nous aide. A comprendre, à rêver, à espérer, à tout ce que vous voulez. Nous, nous ne sommes que solidaires.

Viktor Dedaj


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
39 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.