RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Syrie : l’ONU va enquêter sur l’eventuel emploi d’armes chimiques... et que font les états comme la France lorsqu’ils utilisent les armes à l’uranium "appauvri" ?

Les Nations Unies vont enquêter à la demande des autorités syriennes sur des soupçons d’utilisation d’armes chimiques dans la ville de Khan al Assal, près d’Alep, a annoncé jeudi 21 mars 2013 Ban Ki-moon. Cette enquête sera lancée « dès que possible en pratique », a déclaré le diplomate sud-coréen.

M. Ban a réaffirmé que l’emploi d’armes chimiques par l’un ou l’autre camp en Syrie, quelles que soient les circonstances, serait « un crime monstrueux » ainsi qu’un « crime contre l’humanité ». Il a estimé que « la pleine coopération de toutes les parties sera essentielle » pour l’enquête, y compris un « accès sans entrave » au territoire syrien.

Le secrétaire général de l’ONU a précisé que la mission d’enquête serait préparée par ses services en coopération avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC). Les préparatifs porteront sur le « mandat global » de la mission, sa composition et les conditions de sécurité.

Le gouvernement syrien et l’opposition armée s’accusent mutuellement d’avoir employé des armes chimiques dans les régions d’Alep (nord) et de Damas. Le gouvernement syrien a déposé mercredi 20 mars 2013 une requête officielle pour une enquête de l’ONU. Paris, Londres et Washington ont annoncé mercredi leur intention de demander aussi une enquête de l’ONU qui porterait sur « toutes les allégations » d’emploi d’armes chimiques en Syrie, venant des deux camps.

Ligne rouge

La Russie a quant à elle soutenu la demande formulée par le régime de Damas d’une enquête sur la seule attaque de Khan al-Assal, près d’Alep, survenue mardi. Vingt-six personnes sont mortes dans l’incident et des rescapés ont dit souffrir de problèmes respiratoires et sentir une forte odeur de chlore après le tir.

Des diplomates occidentaux restent prudents sur la véracité des accusations lancées de part et d’autre. L’utilisation à très faibles doses de substances chimiques toxiques par le régime, qui dispose de stocks de divers gaz comme le sarin, est possible « dans le cadre d’une stratégie de la terreur », explique l’un d’eux, mais Bachar al-Assad n’est pas assez aux abois pour « faire n’importe quoi ».

Les Occidentaux ont à plusieurs reprises affirmé que l’entrée en jeu des armes chimiques dans le conflit syrien était une ligne rouge, mais sans jamais préciser ce qu’il en coûterait aux coupables ni confirmer que ces armes ont bien été employées.

ats

COMMENTAIRE : (Le Souffle c’est ma Vie / Thierry LAMIREAU)

QUE FONT LES ETATS COMME LES ETATS-UNIS OU LA FRANCE ORSQU’ILS UTILISENT LES ARMES A L’URANIUM « APPAUVRI » ?

Constater que l’ONU s’insurge contre les éventuelles actions du régime Syrien ou d’opposants au régime serait assez risible si le sujet n’était pas aussi grave !

Que font tous les Etats, sous couvert de l’ONU, de l’OTAN, de l’AIEA, de l’OMS, lorsqu’ils utilisent des armes à l’uranium « appauvri » ?

Les armes à l’uranium « appauvri » sont à la fois CHIMIQUES ET RADIOACTIVES…ce qui est pire dans ce domaine de l’horreur !

Ces armes CONDAMNENT les générations actuelles ET futures parce qu’elles induisent une morbidité et une mortalité très importantes. Ces armes atteignent l’ADN des individus donc pour l’éternité !

Que font tous les organismes internationaux pour condamner cela ?…RIEN !

PIRE :

Ils considèrent que ce sont des armes « normales » si l’on peut dire…alors qu’il y a une violation des règles Internationales de Radioprotection.

Selon le Droit International sur le contrôle des armements, les armes à l’uranium « appauvri » sont illégales !

L’utilisation de telles armes est un CRIME CONTRE L’HUMANITE.

OBAMA, HOLLANDE et compagnie feraient bien de balayer devant leur porte avant de critiquer les autres car ce sont les premiers fossoyeurs de l’Humanité !

Thierry LAMIREAU
Réalisateur du film "URANIUM EN LIMOUSIN"
lesoufflecestmavie.unblog.fr

URL de cet article 19863
  

Harald Welzer : Les Guerres du climat. Pourquoi on tue au XXIe siècle
Bernard GENSANE
Il s’agit là d’un ouvrage aussi important que passionnant. Les conclusions politiques laissent parfois un peu à désirer, mais la démarche sociologique est de premier plan. Et puis, disposer d’un point de vue d’outre-Rhin, en la matière, permet de réfléchir à partir d’autres référents, d’autres hiérarchies aussi. Ce livre répond brillamment à la question cruciale : pourquoi fait-on la guerre aujourd’hui, et qui la fait ? L’auteur articule, de manière puissante et subtile, les questions écologiques, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Aucune femme en burka (ou en hijab ou en burkini) ne m’a jamais fait le moindre mal. Mais j’ai été viré (sans explications) par un homme en costume. Un homme en costume m’a vendu abusivement des investissements et une assurance retraite, me faisant perdre des milliers d’euros. Un homme en costume nous a précipités dans une guerre désastreuse et illégale. Des hommes en costume dirigent les banques et ont fait sombrer l’économie mondiale. D’autres hommes en costume en ont profité pour augmenter la misère de millions de personnes par des politiques d’austérité. Si on commence à dire aux gens la façon dont ils doivent s’habiller, alors peut être qu’on devrait commencer par interdire les costumes."

Henry Stewart, Londres

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.