RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Un silence complet qui tue des enfants au Yémen

« Quand la guerre commence c’est l’enfer qui s’ouvre »(proverbe).

Le Yémen est en guerre, elle est laissée et de coté par ceux qui normalement et moralement devront prendre en charge le coté de la concorde ONG et médias interposés et, dans un autre sens ou l’ONU, cette célèbre gardienne de la paix, elle ne sait pas du tout jouer son véritable rôle ou plutôt celui qui détient la force et le veto l’oblige de ne pas se mêler de tout ce qui se rapporte à la stratégie de l’impérialisme et du sionisme.

Le Yémen est ravagé par une guerre que l’on lui a imposé pour d’autres fins bien calculés et le chaos destructif cette fois ci faisant partie de cette tactique, cette ruse ou ce nouveau plan machiavélique.

Cette guerre a déjà fait des milliers de victimes civiles innocentes et, en plus de l’embargo qui le jugule et provoque des calamités certaines. La famine fait des ravages, des enfants meurent de faim et des écoliers sont massacrés et déchiquetés par des missiles étasuniens, français et anglais. Beaucoup d’enfants yéménites ne sont pas scolarisés, les infrastructures de l’éducation, de la santé, du commerce, de l’approvisionnement (ports) sont devenus des cibles à démolir pour mieux forcer à se résigner un peuple innocent.

Ce nouveau monde ingrat qui ne s’intéresse pas au Yémen, ou plutôt le regarde comme il regarde la Palestine ; les Yéménites sont devenus comme des Ghazaouis, en tant que peuple affamé, meurtris, blessé, déchiré, sans infrastructure de base de vie, ces pauvres yéménites subissent aux yeux du monde une guerre destructive qui ne dit pas son nom et qui anéantit toute vie humaine ; ou les médias et les ONG sont « petrodollarisé » pour ne rien voir.

Le Yémen est un pays très pauvre. Il est soumis malgré lui à une guerre atroce dans le silence, la population civile sous embargo souffre de carences alimentaires dont les échos sont ignorés par ces fausses ONG qui luttent contre la pauvreté et la misère humaine. Le peu de stocks en produits alimentaires est bombardé par l’aviation de l’armée des Ibn Saoud pour mieux affamer un peuple innocent, mais pas au point de se soumettre.

Ce conflit que l’ONU devrait solutionner par le dialogue semble acquiescer aux ordres du grand maître de cette planète.

Le problème étant interne, les Houthis et les partisans de l’ancien président du Yémen combattent l’actuel président déchu Rabbo Mansour Hadi ; les Houthis sont des yéménites et Rabbo Mansor Hadi est soutenu par une coalition dirigée par l’Arabie saoudite et soutenue par l’Occident sous la férule étasunienne. Cette coalition a déclenché en mars 2015 une agression sauvage sur le Yémen pour empêcher les Houthis de prendre le contrôle du territoire de leur pays, le Yémen. lLArabie Saoudite avait soupçonné une conjuration des Houthis avec l’Iran et le Hizb Allah Libanais. C’est pour cette unique raison que les EU ont soutenu et favorisé la constitution de cette coalition pour mettre fin à l’influence de l’Iran et s’il le faut anéantir tout un pays.

Le Yémen, actuellement le pays le plus pauvre de la planète, fait face a un conflit meurtrier ; la population du Yémen est prise au piège et en otage par une guerre qui lui a été imposée. Le peuple yéménite est en train de vivre une catastrophe humanitaire dans le silence hypocrite de l’Occident.

Cette guerre entre certainement dans le cadre de la stratégie impérialiste et sioniste prônée par les EU qui mènent une vision géopolitique chaotique propre à l’impérialisme et au sionisme pour qu’enfin Israël soit le premier gendarme de la région et dont les vassaux resteront de gentils larbins et feront le sale boulot ; le cote logistique technique et conceptuelle ( plan communication, information...) revient au maître.

Quand on voit la France, les Etats-Unis et l Angleterre signer des très gros contrats d’armement avec l’Arabie Saoudite, il est certain que l’argent prime sur toute autre considération. Ainsi prospère ce commerce indigne d’un Occident croyant détenir et défendre les valeurs universelles.

On vend des armes pour tuer des innocents et on oublie la misère et la violence véhiculée par ces armes dans une guerre qui ne finit pas et représente un profit certain pour l’Occident.

La France, l’Angleterre et les EU ont massacré des peaux rouges, ont colonisé des millions d’êtres humains. Ils sont bien les vrais terroriste de cette planète, ce que les médias se gardent bien de dire.

Le silence international sur cette guerre dans laquelle se trouve engagés l’Occident (EU, France, Royaume-Uni) et leurs larbins ( Roitelets du golfe), ce silence se traduit également par un non financement à personne en danger en réponse au cadre humanitaire. Aucune mobilisation n’est signalée pour apporter une aide significative à ce peuple meurtri.

Nos médias ne voient guère dans cette guerre dévastatrice une réponse de bon sens, elle semble pour eux oubliée et passée sous un silence complice par la force des pétrodollars des roitelets. Cette guerre risque de déboucher sur une catastrophe humanitaire dont l’occident se lave les mains sous la pression de l’ impérialisme et le sionisme.

URL de cet article 33853
  

Viêt Nam, voyages d’après-guerres
André BOUNY
Nul mieux qu’un écrivain ne peut faire découvrir un pays. Que saurions-nous de l’Écosse sans Boswell et Johnson et comment nous représenterions-nous la magnificence de l’Orient au XVIe siècle sans les Pérégrinations de Fernaõ Mendes Pinto ? André Bouny s’inscrit dans cette lignée de voyageurs. Sa plume trace avec précision ce que tous les sens perçoivent du Viêt Nam traversé. Elle le fait doublement en accompagnant son texte de ses prodigieux dessins à la mine de plomb qui emmènent le lecteur de Hanoi à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Tout le savoir-faire de la politique conservatrice du 20ème siècle est déployé pour permettre à la richesse de convaincre la pauvreté d’user de sa liberté politique pour maintenir la richesse au pouvoir."

Aneurin Bevan (1897-1960)

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
22 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.