RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Benallal MOHAMED

Un nouveau mécanisme de commerce qui met à l’écart le Dollar

Benallal MOHAMED

« La guerre et le commerce ne sont que deux moyens différents d’arriver au même but : celui de posséder ce que l’on désire » Benjamin Constans

Le système du troc réapparaît pour un raison entre l’Iran et l’union européenne suite à la peur des pays européens d’être puni comme un petit élève, par leur maître pour eux c’est un Oncle Sam qui se prétend très fort. Le traité 5+1 signé avec l’Iran sur le nucléaire avait pour objet de soustraire les sanctions économiques imposé à l Iran par la communauté internationale(ONU).Ils se sont entendus mais c’est la défection des Amériques qui ont renoncé après l’avoir avalisé. Les USA ont averti sévèrement chantage à l’appui, quiconque commercerait avec l’Iran sera sanctionné sans l’aval de l’ONU. A cet effet, l’intelligence de Union Européenne a permis d’imaginer et de créer un système de « quasi troc » pour être à l’abri et éviter des sanctions du maître « oncle SAM » d’une part et de ne pas renoncer au traité avec l’Iran pour montrer qu’il continue de soutenir le contrat fait. Ce système de troc servira de faire ; de commercer avec l’Iran en dehors de la monnaie dollar qui est bien contrôlée par les institutions financières des (...) Lire la suite »

Lettre pour cesser ce commerce macabre de l’armement a l’Arabie saoudite et Israel.

Benallal MOHAMED
C’est une hécatombe qui s’abat sur le Yémen ! Dans chaque instant de la journée au Yémen que le Bon Dieu fait ; un enfant innocent meurt à cause d’une sale guerre et d’un odieux embargo ; tout deux injustes et inhumains à la fois. Une guerre imposée par les prédateurs de ce monde, car elle enrichit les entreprises de l’ industrie de l’armement. Un silence radio, aux yeux des victimes innocentes du yemen. Tout cet arsenal de l’armement sophistiqué provient de l’occident et des Amériques que la coalition chapeauté par l’Arabie saoudite qui achète et l’utilise pour massacrer bêtement tout un peuple en toute impunité devant ce silence complice. Comment faire alors ? Quand les medias- ONG-la gardienne de la paix et les autres pays( gouvernements) qui ne veulent ni voir, ni entendre, ni écouter, ni agir devant une telle situation humanitaire dramatique que chacun de nous en tant qu’individu se sent mal dans sa peau et pense vouloir faire un geste symbolique de bonne volonté qui pourrait peut être donner (...) Lire la suite »

Un silence complet qui tue des enfants au Yémen

Benallal MOHAMED

« Quand la guerre commence c’est l’enfer qui s’ouvre »(proverbe).

Le Yémen est en guerre, elle est laissée et de coté par ceux qui normalement et moralement devront prendre en charge le coté de la concorde ONG et médias interposés et, dans un autre sens ou l’ONU, cette célèbre gardienne de la paix, elle ne sait pas du tout jouer son véritable rôle ou plutôt celui qui détient la force et le veto l’oblige de ne pas se mêler de tout ce qui se rapporte à la stratégie de l’impérialisme et du sionisme. Le Yémen est ravagé par une guerre que l’on lui a imposé pour d'autres fins bien calculés et le chaos destructif cette fois ci faisant partie de cette tactique, cette ruse ou ce nouveau plan machiavélique. Cette guerre a déjà fait des milliers de victimes civiles innocentes et, en plus de l’embargo qui le jugule et provoque des calamités certaines. La famine fait des ravages, des enfants meurent de faim et des écoliers sont massacrés et déchiquetés par des missiles étasuniens, français et anglais. Beaucoup d’enfants yéménites ne sont pas scolarisés, les infrastructures de (...) Lire la suite »

Le général Salan a institué les premiers centres de torture à Benisaf

Benallal MOHAMED
« Quand le mort repose, laisse reposer sa mémoire. » proverbe arabe Algérie 1958, une année très dure, difficile une année charnière pour la révolution algérienne et également pour le colonisateur la France. Apres le 13 mai 58 putsch ou coup d’état, les partisans de l'Algérie française ont pris le pouvoir en Algérie, forçant le gouvernement de Pierre Pflimlin, à Paris, à donner les pleins pouvoirs au général Salan. Ces événements ont eu des conséquences fâcheuses au niveau des localités régionales algériennes en l’occurrence la région de Benisaf qui va retenir plus notre attention plutôt historique par témoignages interposés. C’était en septembre 1958 que le Général Salan a débarqué sur Benisaf ou il a livré à une population arabe venue de force assister à son discours programme historique au niveau de la plage du puits dans le but d’ institutionnaliser des « paras » mais aussi la milice O.A.S afin de saper par une main de fer la résistance algérienne(FLN et ALN) entre temps il avait traité les Benisafiens de « Fellagas (...) Lire la suite »

L’arrogance des États-Unis mise à mal par la résistance

Benallal MOHAMED

« Une gouvernance qui joue d'arrogance, gagne en déchéance » (Serge Zeller).

C’est une autre belle photo, mais c’est aussi une belle romance que je vais interpréter après celle qui avait été prise à Damas ce 26 février 2010. Une belle image faisant apparaitre le trio de la résistance Nasr Allah-Bachar Al Assad et l’Iranien Mahmoud Ahmadinejad il y a de cela plus de huit ans dont la lecture politique ressemble bien à celle de ce jeudi 14 février prise au palais présidentiel Baabda du Liban entre le secrétaire d’Etat, Rex Tillerson assis sagement les doigts croisés, en attendant le « Président » Michel Aoun, une belle photo en image qu’il ne fallait pas rater, c’est une photo ou plutôt un « poster » qui ne pouvait pas être prise ailleurs, dans une capitale arabe ou européenne. Il s’agit de la première visite d’un grand chef de la diplomatie étasunienne depuis quatre ans. Le secrétaire d’Etat Rex Tillerson n’a pas été accueilli lors de sa visite au pays des cèdres par Michèle Aoun « Chef de l’Etat » et « Président » du Liban, ni par un quelconque ministre, ni par un responsable de niveau (...) Lire la suite »

Le silence des ONG, l’amblyopie de l’ONU et la sourdine des médias face au génocide au Yémen

Benallal MOHAMED

« Celui qui parle sème , celui qui écoute récolte » - proverbe persan.

Les ONG viennent d'afficher qu’ils sont bien de véritables instruments aux mains de l’impérialisme et du sionisme qui agissent en maîtres dans des structures et institutions. C’était au temps du président de la Mauritanie Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya, la France officielle de l’époque avait jeté en pâture des ONG pour faire pression sur la Mauritanie à propos de l’esclavagisme, la seule issue pour les autorités de la Mauritanie de se soustraire de ces pressions qui pouvaient lui coûter très chèr était le rétablissement des relations diplomatiques avec Israël, c’était un conseil d’ami de la France officielle pour bâtir une stratégie à long terme afin de mettre les pays arabes devant le fait accompli à commencer par la Mauritanie. Ensuite penser à l’implantation économique d’Israël dans le Maghreb. C’est à l’issue des accords d’Oslo, ratifiés en septembre 1993 par Yasser Arafat et Rabin que trois pays du Maghreb (Tunisie, Maroc et Mauritanie) avaient accepté d’établir des relations diplomatiques avec Israël, sans pour (...) Lire la suite »
13 
L’intérêt de l’Europe serait de secouer le joug des USA et de collaborer avec la Chine sur ce gigantesque projet.

La mise en œuvre de la légende de la « Route de la soie »

Benallal MOHAMED

La Chine est prête à gouverner le monde.
La chine est l’une des plus anciennes civilisations au monde, devenue aujourd’hui le premier pays exportateur et première puissance industrielle et commerciale.

La Chine est en train d’envisager de lancer le fameux projet titanesque de « la route de la soie » autoroutiers, énergétiques, ferroviaires et portuaires, selon les médias de l’Etat chinois afin de booster encore plus la croissance économique. Ce nouveau projet est originaire d’une ancienne légende qui va devenir par la force des choses une réalité contenue déjà dans l’histoire. Elle se renouvelle avec les mêmes acteurs du vieux pays. La route de la soie était le rêve des auteurs des caravanes traversant toute une longue géographie de Chine en Inde semée d’embuches pour mercantiliser des objets de valeur utiles aptes à faire face à la valeur d’échange comme les épices, les tissus, le papier. La route de la soie avait emporté avec elle la culture et les valeurs religieuses. Avant Jésus-Christ, le Bouddhisme avait emprunté la route de la soie de L'Inde vers la Chine allant jusqu’au japon de même que pour le christianisme et la religion musulmane. La route de la soie est un moyen de communication La (...) Lire la suite »