RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
15 

Comparaison n°3 : Des médecins cubains par milliers

En France la sécu est détruite à coups de déremboursements massifs de médicaments, de forfaits à un euro par consultation, de hausse du forfait hospitalier. Au final toutes ces mesures ajoutées les unes aux autres font que 40% des français ont déjà renoncé à des soins de santé pour des raisons de coût.

Toutes ces mesures sont prises au nom de la réduction du sacro saint "trou de la sécu", un déficit créer de toutes pièces par l’exonération de cotisations sociales patronales qui représentent 33 milliards d’euros pour 2008 pour de soit disant créations d’emploi.

Le but de la manoeuvre étant que le capital s’approprie l’argent des cotisations sociales, celui-ci étant pour l’instant en dehors de l’économie capitaliste. La méthode utilisée est toujours celle du déficit provoqué pour avoir un prétexte pour privatiser (pour de détails voir la page 30 dans les cahiers de l’OCDE : la faisabilité technique de l’ajustement , qui est un pur exemple de cynisme). On se retrouvera donc avec des assurances santés qui ne rembourse pas tout les soins quand on la chance de pouvoir s’en payer une (pour plus de détails voir Sicko de Michael More)

Au point où nous en sommes en France il nous reste deux solutions : faire la révolution ou alors faire venir des médecins.

Ce qui nous amène à la seconde partie de l’article : la médecine socialiste.

La médecine socialiste

Pour aborder le thème de la médecine socialiste on aurai pu parler des dizaines de milliers de médecins cubains allant soigner gratuitement des patients à l’étranger (Venezuela, Pakistan, Haïti), des millions de patients opérés de la vue lors de la Mission Miracle , de la Brigade Henry Reeves, de Barrio Adentro.

Mais non on va simplement laisser la parole au docteur Chávez.


Allez y docteur expliquez nous.

La perversion de la médecine privée

Durant l’inauguration du centre de Haute technologie David Guendsechade, dans le secteur El Espinal de l’état de Nueva Esparta, le président Chávez offrit une simple mais brillante réflexion sur la valeur de la vie humaine pour la médecine privée. Ainsi l’a expliqué Chávez :

"La médecine privée est la perversion la plus grand qu’il y a dans le monde, je crois qu’il n’y a pas d’autre perversion plus grande. Utiliser la connaissance que vous avez comme médecins, utiliser la technologie, ce tomographe, pour générer ou pour enrichir une minorité en excluant les autres et les condamnant à mort, à la sous-vie et à la mort, je ne vois pas de dégénération plus grande que celle-là . Et ceci est le produit du modèle capitaliste, de la culture bourgeoise capitaliste.

Regardez la perversion du capitalisme et de la médecine privée. Dans le capitalisme, la maladie équivaut à un bénéfice. C’est clair, si je tombe malade et vais à une clinique c’est de l’argent. C’est à dire, que pour le capitalisme c’est plus intéressant qu’il y ait plus de maladies. Y compris à l’heure de mesurer le Produit Intérieur Brut (PIB), on mesure combien ont dépensé les gens dans les cliniques privées pour les maladies. Donc s’il y a une peste dans un pays le PIB augmentera et s’il y a une mortalité il croitra aussi parce qu’il faut faire beaucoup de cercueils avec beaucoup de bois. C’est le capitalisme. Maintenant dans le socialisme non, car le socialisme mets les choses dans le bon sens. Les maladies ne sont pas là pour se transformer en valeur, elles sont à éviter, c’est la médecine préventive."

Choisit ton camp camarade !

URL de cet article 11462
  

Même Thème
Washington contre Cuba.
Salim LAMRANI
WASHINGTON CONTRE CUBA - L’affaire des Cinq. Un demi-siècle de terrorisme, dirigé par Salim Lamrani. Edition le temps des cerises Textes de : Howard Zinn, Noam Chomsky, William Blum, Michael Parenti, Piero Gleijeses, Ignacio Ramonet, Leonard Weinglass, Wayne S. Smith, Saul Landau, Michael Steven Smith, James Petras, Jitendra Sharma, Ricardo Alarcon, Gianni Mina, Nadine Gordimer. « Les Etats-Unis n’ont jamais annexé Cuba, mais ils en ont fait une colonie virtuelle jusqu’à ce que, en janvier (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’un des plus gros mensonges officiels de notre temps est que les États-Unis et le Royaume-Uni sont en guerre contre l’islam radical. De l’Afghanistan à l’Arabie Saoudite en passant par la Syrie et la Libye, les extrémistes islamiques ont été pendant des décennies un allié vital dans leur véritable guerre : contre l’indépendance, l’unité panarabe et la souveraineté économique au Moyen-Orient.

Matt Kennard

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
22 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.