RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
26 

Coquerel ou l’affaire Sophie Tissier en quelques mots

Le 30 mai 2013, profitant, dit-elle, de la présence de Jean-Luc Mélenchon à Touche pas à Mon Poste de Cyril Hanouna, Sophie Tissier fait interruption sur le plateau pour protester contre une baisse de salaire.

Mélenchon soutient aussitôt cette intermittente du spectacle, tandis que les chroniqueurs de l’émission se moquent d’elle et rient à gorge déployée ( à 18mn40). Hanouna la couvre de « ma chérie », « mon amour » l’embrasse, l’enlace. En direct. Elle rit. C’est le chef et elle a une requête à faire.
La suite ? Elle sera virée de D8. Et Hanouna devient injoignable pour elle.

12 juin 2022, candidate à Paris aux législatives sous les étiquettes « CRIC » (Pour une République de l’Intelligence Collective en 2022) et « Union Citoyenne Pour la Liberté des législatives » (présente dans 3 départements !) elle obtient 0,45 % des voix, contre 42,6% pour Rodrigo Arenas (France Insoumise, NUPES) qui sera élu au second tour avec 54,43% à la place de la député sortante macroniste.

Le 30 juin 2022, le ciel tombe sur la tête de Macron et de tous ceux qui ne sont pas fans du contrôle des comptes de la nation et éventuellement des contrôles fiscaux : Eric Coquerel est élu président de la Commission des finances.

Le 3 juillet 2022 (comptez 8 ans de réflexion) après avoir obtenu en direct le soutien de Mélenchon en 2013, Sophie Tissier affirme avoir été harcelée en 2014 par Eric Coquerel avec qui elle a dansé (dit-elle) aux « Amphis d’été » de LFI. «  Ce n’était par une agression physique violente, mais c’était quand même des gestes déplacés ». Moins pressants que ceux de Cyril Hanouna, mais bon, hein, l’opération Corbière/Garrido ayant capoté, notre classe politico-médiatique était en manque de saletés à inventer et à tartiner.

Si la basse manœuvre réussissait, si Coquerel était contraint de démissionner, un nouveau vote aurait lieu pour le remplacer et, croyez-moi, tout sera fait (tout !) pour qu’un député convenable soit élu. Un facho de chez Marine Le Pen ferait l’affaire.

Elle a un miroir, Sophie Tissier ?

Vladimir MARCIAC

URL de cet article 38109
  

Même Auteur
ESPAGNE : un livre en plein dans le mille
Vladimir MARCIAC
Jean Ortiz a publié 90 articles sur le site Le Grand Soir. Son style impeccable, son cœur à fleur de clavier, son intelligence servant sa remarquable connaissance des dossiers qu’il traite, son humour, sa fougue, sa fidélité aux siens, c’est-à-dire aux guérilleros espagnols que le monde a laissé se faire écraser par un dictateur fasciste, le font apprécier par nos lecteurs (nos compteurs de lecture le disent). Il a en poche une carte du PCF qui rend imparfaitement compte de ce qu’est pour lui le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Nous devons employer la force parce que nous sommes l’Amérique. Nous sommes la nation indispensable.

Madeleine Allbright
Secrétaire d’Etat des Etats-Unis

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.