Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


En Italie, la plus grande poudrière étasunienne (Il Manifesto)

Le 8 août a fait escale dans le port de Livourne le Liberty Passion (Passion pour la Liberté) et le 2 septembre le Liberty Promise (Promesse de Liberté), qui seront suivis le 9 octobre par le Liberty Pride (Orgueil de Liberté). Les trois navires reviendront ensuite à Livourne, successivement, le 10 novembre, le 15 décembre et le 12 janvier.

Ce sont d’énormes navires Ro/Ro (Roll-On/Roll-Off, transports de véhicules, ndt), longs de 200 mètres et avec 12 ponts, pouvant chacun transporter 6500 automobiles. Ils ne transportent cependant pas des automobiles mais des chars d’assaut. Ils font partie d’une flotte étasunienne de 63 navires appartenant à des compagnies privées qui, pour le compte du Pentagone, transportent en continu des armes dans un circuit mondial entre les ports étasuniens, méditerranéens, moyen-orientaux et asiatiques.

La principale escale méditerranéenne est Livourne parce que son port est relié à la base étasunienne limitrophe de Camp Darby. L’importance de la base a été rappelée par le colonel Erik Berdy, commandant de la garnison en Italie de l’Armée des États-Unis, dans une récente visite au quotidien La Nazione de Florence.

La base logistique, située entre Pise et Livourne, constitue le plus grand arsenal étasunien hors de la mère patrie. Le colonel n’a pas spécifié quel était le contenu des 125 bunkers de Camp Darby. Celui-ci peut être estimé à plus d’un million de projectiles d’artillerie, bombes aéroportées et missiles, auxquels s’ajoutent des milliers de chars d’assaut, véhicules et autres matériels militaires. On ne peut pas exclure que dans la base il y ait eu, il y ait ou puisse y avoir dans l’avenir même des bombes nucléaires.

Camp Darby, a souligné le colonel, joue un rôle clé, en approvisionnant les forces terrestres et aériennes étasuniennes dans des délais beaucoup plus brefs que si elles étaient approvisionnées directement depuis les États-Unis. La base a fourni la majeure partie des armes pour les guerres contre l’Irak, la Yougoslavie, la Libye et l’Afghanistan. Depuis mars 2017, avec les grands bateaux qui font mensuellement escale à Livourne, les armes de Camp Darby sont transportées en continu dans les ports d’Aqaba en Jordanie, Djeddah en Arabie Saoudite et autres escales moyen-orientales pour être utilisées par les forces étasuniennes et alliées dans les guerres en Syrie, Irak et Yémen.

Dans son voyage inaugural le Liberty Passion a débarqué à Aqaba, en avril 2017, 250 véhicules militaires et d’autres matériels. Parmi les armes qui chaque mois sont transportées par mer de Camp Darby à Djeddah, il y a certainement aussi des bombes aéroportées que l’aviation saoudienne emploie (comme il résulte de preuves photographiques) pour massacrer des civils au Yémen. Il existe en outre de sérieux indices que, dans la liaison mensuelle entre Livourne et Djeddah, les grands navires transportent aussi des bombes aéroportées fournies par Rwm Italia de Domusnovas (Sardaigne) à l’Arabie saoudite pour la guerre au Yémen.

À la suite du transit d’armes accru depuis Camp Darby, la liaison par canal et par route de la base avec le port de Livourne et l’aéroport de Pise ne suffit plus. On a donc décidé une réorganisation massive des infrastructures (confirmée par le colonel Berdy), comprenant un nouvelle voie ferrée. Le plan comporte l’abattage de 1000 arbres dans une zone protégée, mais il a déjà été approuvé par les autorités italiennes. Ce n’est pas tout.

Le président du Conseil régional toscan Giani (Pd), recevant le colonel Berdy, s’est engagé à développer “l’intégration entre la base militaire étasunienne de Camp Darby et la communauté environnante”. Position substantiellement partagée par le maire de Pise Conti (Lega) et par celui de Livourne (Movimento 5 Stelle). Ce dernier, pour recevoir le colonel Berdy puis l’ambassadeur des EU Eisenberg, a hissé sur la Mairie la bannière étoilée.

Édition de mardi 11 septembre 2018 de il manifesto

Traduit de l’italien par M-A P.

»» https://ilmanifesto.it/in-toscana-la-piu-grande-polveriera-usa/
URL de cet article 33803
   
Communication aux lecteurs
Libérez Assange avant qu’il ne soit trop tard

Julian Assange est un citoyen australien qui a été détenu "arbitrairement" pendant plus de 6,5 ans et qui plus récemment a subi à ce jour plus de 231 jours de torture sous la forme d’un isolement continu. Privé de soleil, de contact avec le monde extérieur et de soins de santé adéquats. Le 5 février 2016, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a déterminé que la "détention arbitraire" de Julian Assange devait cesser et que M. Assange devait avoir droit à une indemnisation".

Lire la suite : https://www.legrandsoir.info/liberez-assange-avant-qu-il-ne-soit-trop-...


Vous avez une minute ?

Harald Welzer : Les Guerres du climat. Pourquoi on tue au XXIe siècle
Bernard GENSANE
Il s’agit là d’un ouvrage aussi important que passionnant. Les conclusions politiques laissent parfois un peu à désirer, mais la démarche sociologique est de premier plan. Et puis, disposer d’un point de vue d’outre-Rhin, en la matière, permet de réfléchir à partir d’autres référents, d’autres hiérarchies aussi. Ce livre répond brillamment à la question cruciale : pourquoi fait-on la guerre aujourd’hui, et qui la fait ? L’auteur articule, de manière puissante et subtile, les questions écologiques, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le système bancaire moderne fabrique de l’argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et, en un tour de mains, ils créeront assez d’argent pour la racheter. ôtez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais, si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits.

Sir Josiah Stamp,
Directeur de la Banque d’Angleterre 1928-1941,
2ème fortune d’Angleterre.


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
41 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.