Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Ensemble continuons !

Il faut que le score de la France Insoumise soit énorme pour que l’ensemble des médias et du monde politique soit intéressé par la prise de position du candidat Mélenchon. Tous lui tombent à bras raccourcis pour l’accuser de faire le jeu de Lepen et le conjurer de soutenir Macron.

Que d’hypocrisie, de malhonnêteté, de fiel, d’invectives n’a-t-on pas lu et entendu. Seuls, les analystes sérieux ont perçu la baisse de l’électorat du FN dans les circonscriptions qui ont porté Mélenchon à un très haut niveau ce qui témoigne de la force anti-Lepen dans le vote "France Insoumise". La campagne politique a fait mouche.

L’impact des idées de partage, d’indépendantisme, de sortie des traités européens, de nouveau protectionnisme solidaire a contré le repli sectaire, la division, le racisme distillé par la candidate frontiste. A Hénin-Beaumont, la Lepen est en perte de vitesse alors que Mélenchon augmente son score, vérifiant ainsi la pertinence de son combat sans faille.

La consultation des membres de "France Insoumise" tel que l’avait décidé Mélenchon dès le départ de sa campagne favorise le débat démocratique, unifie le mouvement, renforce les convictions de chacun sur la base d’un échange sans pareil. Je l’ai vécu dans le douzième arrondissement parisien avec la centaine de participants. Librement, sans crispations, dans l’écoute réciproque. Nous nous sommes retrouvés d’accord, quel que soit notre choix pour le 7 mai, d’accord pour mener la bataille électorale de juin avec nos candidats à la députation. Avec nos 20%, c’est prometteur pour la suite. Le résultat de la consultation sera publié le 3 mai accompagné d’une déclaration politique. Très attendue et certainement très combative.

Jean Luc Mélenchon va s’exprimer pour montrer les enjeux et les pièges placés devant nous. Les commentateurs le critiqueront ( c’est le boulot pour lequel ils sont rémunérés par les propriétaires des médias) mais l’armada des insoumis trouveront arguments pour animer leur campagne. Sans dévier de leur stratégie, les militants insoumis multiplieront leurs initiatives de rencontre avec les gens pour construire le rassemblement majoritaire du peuple dont les élections des députés marqueront une nouvelle étape. De nombreux députés insoumis entreront au parlement pour y mener la lutte émancipatrice et faire grandir l’idée de la 6e république .

Jose ESPINOSA

URL de cet article 31828
   
ESPAGNE : un livre en plein dans le mille
Vladimir MARCIAC
Jean Ortiz a publié 90 articles sur le site Le Grand Soir. Son style impeccable, son cœur à fleur de clavier, son intelligence servant sa remarquable connaissance des dossiers qu’il traite, son humour, sa fougue, sa fidélité aux siens, c’est-à-dire aux guérilleros espagnols que le monde a laissé se faire écraser par un dictateur fasciste, le font apprécier par nos lecteurs (nos compteurs de lecture le disent). Il a en poche une carte du PCF qui rend imparfaitement compte de ce qu’est pour lui le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si j’étais le président, je pourrais arrêter le terrorisme contre les Etats-Unis en quelques jours. Définitivement. D’abord je demanderais pardon - très publiquement et très sincèrement - à tous les veuves et orphelins, les victimes de tortures et les pauvres, et les millions et millions d’autres victimes de l’Impérialisme Américain. Puis j’annoncerais la fin des interventions des Etats-Unis à travers le monde et j’informerais Israël qu’il n’est plus le 51ème Etat de l’Union mais - bizarrement - un pays étranger. Je réduirais alors le budget militaire d’au moins 90% et consacrerais les économies réalisées à indemniser nos victimes et à réparer les dégâts provoqués par nos bombardements. Il y aurait suffisamment d’argent. Savez-vous à combien s’élève le budget militaire pour une année ? Une seule année. A plus de 20.000 dollars par heure depuis la naissance de Jésus Christ.

Voilà ce que je ferais au cours de mes trois premiers jours à la Maison Blanche.

Le quatrième jour, je serais assassiné.

William Blum

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
57 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.