RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Julian Assange et la loi de la relativité générale

Si je ne devais retenir qu’un seul indice du niveau de déchéance intellectuelle et éthique de la classe dirigeante dans son ensemble, des médias dans leur écrasante majorité, et même des progressistes dont le qualificatif devrait être impérativement précédé de « pseudo », c’est en observant leur attitude dans l’affaire Julian Assange. Plus précisément, en comparant leurs arguments avec le traitement subi par Assange, et la punition extrême qu’il encourt.

En admettant sans broncher tous leurs arguments, et je dis bien tous sans exception (même s’ils sont tous, sans exception, basés sur des mensonges), il reste quand même un mystère : comment font-ils pour faire cohabiter dans leurs esprits les reproches qui lui sont faits avec la sévérité du sort qui lui a été réservé ?

Quel crime aurait-il commis qui mériterait 175 ans de prison, et peut-être la peine de mort (même si les autorités américaines jurent sur leurs grands dieux que jamais au grand jamais...)

A ceux-là, je dis :

« Julian Assange est un violeur. » S’agirait-il, dans vos esprits, de viols accompagnés de violences abominables ? Les victimes, dans vos esprits, auraient-elles été retrouvées découpées en morceaux, ou s’agirait-il d’histoires de préservatifs ?

Vous en êtes certains ? 175 ans ?

« Julian Assange aurait mis des vies en danger. » S’agirait-il, dans vos esprits, de vies innocentes ou de collaborateurs dans des guerres illégales ? Et si oui, lesquelles ? Et que signifie « en danger » ? Et pourquoi cette préoccupation incongrue pour précisément ces vies là, dans ces guerres là ?

Vous en êtes sûrs ? 175 ans ?

« Julian Assange a fait perdre Hillary Clinton. » Et ce faisant, il aurait fait gagner qui, exactement ? Hitler ou tout simplement l’autre candidat en lice, candidat officiellement investi par le deuxième parti officiel du pays ? S’il avait fait le contraire, le porteriez-vous en héros ? Pour le même « crime », mais à l’envers ?

Vous êtes sérieux ? 175 ans ?

« Julian Assange a publié des documents classifiés. » Vous voulez dire, comme le Washington Post, le New York Times, le Monde, El Pais, et des dizaines d’autres ? Savez-vous au moins ce que signifie « classifié » ? Savez-vous au moins pourquoi ils étaient supposément classifiés (la plupart ne l’étaient pas, mais ne chipotons pas) ? Savez-vous au moins ce qu’ils contenaient ?

Sans déconner ? 175 ans ?

Julian Assange a commis d’autres abominations. Comme porter des chaussettes sales (parait-il)

Vraiment ? 175 ans ?

Bon, alors, Julian Assange, en gros, n’est pas sympa, il est inconséquent, ne pense qu’à lui, n’a aucun respect pour les autres, et pleins de trucs du même style. Comme nous tous, quoi.

Mais 175 ans ?

Alors, à ceux-là, tous ceux qui sont contre la peine de mort (évidemment), tous ceux qui s’offusquent au moindre commentaire posté sur un forum qui n’est pas politiquement correct (faut être vigilant), tous ceux qui hurlent au fascisme pour un oui ou un non, je dis :

Dans cet étrange univers où vous vivez, toute idée de proportionnalité ou de mesure semble vous échapper. Toute idée de priorité semble obéir à des lois mystérieuses. Vos lumières voyagent à des vitesses subsoniques et les évidences de proximité ont été reléguées aux confins de votre espace. Vous avez démontré que "E" n’égale plus "MC au carré". Félicitations.

Par contre, cet univers là est apparemment bien en expansion. Et c’est peut-être finalement ça le plus effarant.

Viktor Dedaj
Pas besoin d’être Einstein pour comprendre

URL de cet article 36718
  

Même Auteur
Cuba sous embargo - paroles cubaines sur le blocus
Viktor DEDAJ
Instauré depuis 1962 par les États-Unis après un échec de l’invasion de l’île, le blocus non seulement pourrit la vie des Cubains mais constitue également une véritable insulte à la communauté internationale, laquelle, dans sa quasi totalité, le condamne chaque année à l’ONU depuis près de trente ans. Cette négation de la souveraineté des États et cette sanctification du droit d’ingérence par l’asphyxie constitue l’un des plus grands scandales de tous les temps. Dans le carnet de bord qu’il tient tout en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le conservatisme moderne est engagé dans un des exercices philosophiques les plus anciens qui soient : à savoir, la recherche d’une justification morale à l’égoïsme.

John Kenneth Galbraith

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.