RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

La tempête se prépare !

L’acte 23 s’achève dans les fumées des lacrymos et des tirs de LBD (armes condamnées par l’ONU, par les défenseurs des droits de l’homme). Une fois encore, Macron préfère le chaos au dialogue républicain. Adossé à son ministre de l’Intérieur qui a annoncé la veille que les casseurs seraient présents. Ce qui s’est vérifié. Á croire que Castaner les a appelé en renforts pour discréditer la manifestation. Macron joue son va-tout en misant sur la répression et la violence. Plutôt que de répondre aux revendications de la population, il s’arc-boute sur son cap.

Il a utilisé l’incendie de Notre-Dame pour tenter une unité nationale factice mais Notre-Dame a livré sa révélation : l’argent ne manque pas en France et il est concentré dans les mains des privilégiés milliardaires. En un clic, un milliard est apparu. Les gilets jaunes et ceux qui n’ont pas de gilet exigent plusieurs clics pour satisfaire les besoins de la majorité du peuple. Or Macron refuse de rétablir l’impôt sur la fortune qui rapporterait 3 milliards et demi. Il refuse d’arrêter le versement du CICE (40 milliards) aux entreprises de Bernard Arnaut, de Niel, de Pinault et des autres privilégiés qui préfèrent licencier, brader l’emploi, délocaliser, spéculer contre notre nation.

Ce soir, l’évènement saute aux yeux : les couches moyennes et populaires entrent en insurrection pacifique. Le soutien de la population demeure, les gens souhaitent une autre politique sociale, fiscale, environnementale et démocratique que Macron s’obstine à refuser. Ce qui monte dans le pays c’est une colère contenue, générale, capable de ressouder le peuple français. Tous les regards se tournent vers les annonces que Macron fera jeudi. Va-t-il changer de cap ? Je ne le pense pas. Son intervention va rallumer les rancoeurs, les divisions et le désordre qu’il a créé depuis ses 20 mois de présidence. Pourtant la seule solution politique envisageable pour sortir de la crise, c’est le retour devant les électeurs par la dissolution de l’Assemblée nationale. Nouveau refus de Macron.

Ce soir les commentateurs se déchaînent. Sur LCI, la présentatrice nous parle de “ gilets ultra jaunes ”. Que ne vont-ils pas chercher pour nous salir, nous amalgamer, nous diviser ? Ils osent traiter Jérôme Rodrigues de fasciste parce qu’il a affirmé comprendre la radicalité du mouvement. Incroyable et délirant ! Certains journalistes ne se contrôlent plus. Leur discours et leurs images évitent de montrer l’importance des manifestations qui ont lieu dans tout le pays et le nombre de participants en nette remontée. Et rien sur les revendications qui sont à la base du mouvement. Je me demande si ces journaleux ne souhaitent pas attiser les braises croyant que la violence va aider Macron à grimper dans les sondages électoraux. Calcul politicien voué à l’échec.

Jeudi, la responsabilité du président est engagée. S’il veut baisser la tension sociale, il le peut en proposant un changement d’orientation politique. S’il refuse, ce qui est probable, il prendra la responsabilité de l’élargissement des luttes qui ne manqueront pas de grandir. Le 1er mai devient un moment de rassemblement et de convergence très attendu et espéré.

URL de cet article 34828
  

Leur Grande Trouille - journal intime de mes "pulsions protectionnistes"
François RUFFIN
GoodYear, Continental, Whirlpool, Parisot-Sièges... Depuis dix ans, à travers la Picardie d’abord, la France ensuite, j’ai visité des usines de robinets, de pistons, de cacao, de lave-linge, de canapés, de chips ; de yaourts, avec toujours, au bout, la défaite. Ca m’a lassé de pleurnicher. Mieux valait préparer la contre-offensive. C’est quoi, leur grande trouille, en face ? Leur peur bleue ? Il suffit de parcourir le site du MEDEF. Ou de lire leurs journaux, Le Monde, La Tibune, Les Echos : (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Aucune femme en burka (ou en hijab ou en burkini) ne m’a jamais fait le moindre mal. Mais j’ai été viré (sans explications) par un homme en costume. Un homme en costume m’a vendu abusivement des investissements et une assurance retraite, me faisant perdre des milliers d’euros. Un homme en costume nous a précipités dans une guerre désastreuse et illégale. Des hommes en costume dirigent les banques et ont fait sombrer l’économie mondiale. D’autres hommes en costume en ont profité pour augmenter la misère de millions de personnes par des politiques d’austérité. Si on commence à dire aux gens la façon dont ils doivent s’habiller, alors peut être qu’on devrait commencer par interdire les costumes."

Henry Stewart, Londres

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.