RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les gilets jaunes et la suite...

Les mesurettes du gouvernement ne changeront rien à la situation des salariés et des retraités et encore moins aux sans-abris, aux chômeurs et à tous ceux qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté, c’est à dire 9 millions de Français.

Augmenter artificiellement le SMIC par une prime financée par les cotisations sociales ne fait que donner d’une main ce que l’on reprend de l’autre mais rien sur les 80 milliards donnés au CICE, rien sur la taxation des multinationales qui font des bénéfices en France et ne paient pas d’impôts et rien sur l’ISF.

Les gilets jaunes ont créé un mouvement européen de grande ampleur qui ne va pas s’éteindre par un coup de baguette magique car les peuples souffrent alors que d’autres se gavent et dorment dans des draps de soie.

Macron et le gouvernement n’ont pas compris que pour relancer la machine économique, il faut augmenter les salaires et les retraites pour que les gens consomment. Comment consommer si on est accablé par les impôts et les taxes ? Consommer n’est pas synonyme de consumérisme mais simplement vouloir manger à sa faim par le fruit de son travail et vivre dignement. Cela explique que 70 à 80% de la population soutient ou a de la sympathie pour le mouvement alors que le nombre de gens qui vont aux restos du coeur augmente chaque année.

80% des revendications des gilets jaunes sont inscrits dans le programme de la FI qui allie investissement dans les énergies renouvelables avec création massive d’emplois, le référendum d’initiative citoyenne y compris la possibilité de révoquer les élus à mi-mandat. C’est le travail à faire pour convaincre de la justesse de nos idées et de notre programme. Il ne s’agit pas de récupérer mais de se placer dans une perspective d’avenir démocratique et populaire.

Le mouvement des gilets jaunes aura un impact sur les élections européennes en mai 2019 car il va se poursuivre durablement tant que le pouvoir ne cédera pas. Par contre, ce qui est à craindre est la montée de l’extrême droite. D’ailleurs, Le Pen, Dupont-Aignan et Phillipot caressent dans le sens du poil et certains gilets jaunes n’y sont pas insensibles. RN est donné en tête, ce qui se conjugue avec une montée de l’extrême droite en Europe.

Attention, DANGER !

Christian RODRIGUEZ

URL de cet article 34317
  

Le Printemps des Sayanim
Jacob COHEN
Interview de l’auteur. Pourquoi ce titre ? J’ai voulu que le terme « sayanim » apparaisse d’emblée et interpelle le lecteur. On se pose la question, et la définition se trouve juste dans les premières lignes de la 4e. La problématique est installée, sans faux-fuyants, et sans réserve. Idéalement, j’aimerais que ce terme entre dans le vocabulaire courant, dans les analyses, et dans les commentaires. Voulez-vous nous la rappeler ? Les sayanim - informateurs en hébreu - sont des juifs de la diaspora (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de vous n’importe quelle injustice commise contre n’importe qui, n’importe où dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire.

Ernesto "Che" Guevara

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.