Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Que cherche Emmanuel Macron ?

La question se pose avec acuité. Depuis sept semaines, le chef de l’État refuse de répondre aux revendications des gilets jaunes. Pourtant il connaît les problèmes : pouvoir d’achat, augmentation sensible du Smic,des minima sociaux, des retraites. Pour les financer , rétablissement de l’impôt sur les fortunes. Sur le plan démocratique, mise en place du référendum d’initiative citoyenne. Mais le président reste aveugle, sourd et muet. Cherche-t-il la provocation ? Cherche-t-il un pourrissement ? Cherche-t-il la répression comme moyen de gouverner ? Je crois qu’il cherche tout ça en même temps !

Le mouvement des gilets jaunes a déjoué toutes les provocations policières. Je rappelle que les gilets jaunes ont eu neuf tués durant ces semaines. Des centaines de blessés par balles de flash-ball, coups de matraques, coups de poings. Bien sûr tous les policiers n’acceptent pas de réprimer les manifestants mais la hiérarchie aux ordres du ministère de l’intérieur les contraint à frapper. Je ne ferai pas d’amalgame car ce serait une faute politique que de mélanger les policiers extrémistes et l’ensemble de la police qui obéit au gouvernement, émanation de la République.

La violence d’État existe bel et bien tout comme la violence de la société. Pour en sortir, pour trouver des issues constructives, il existe deux solutions : elle sont politiques. Deux légitimités s’opposent. La légitimité présidentielle et la légitimité de l’Assemblée Nationale. Deux organes élus par le suffrage universel. Démission du président ou dissolution de l’Assemblée Nationale sont les deux versants qui permettraient de retrouver une autre légitimité démocratique. Laquelle sera choisie par Macron ? Difficile de répondre aujourd’hui. Mais la question demeure posée.

Je doute de l’esprit de responsabilité de Macron. Préférera-t-il le chaos à l’ordre, le désordre à l’harmonie, la violence à la paix sociale ? Sa prise de position pèsera lourd pour la suite des événements. Les gilets jaunes eux poursuivront leur lutte pour des droits nouveaux et des revendications sociales qui leur permettront de vivre mieux. Une année extraordinaire s’annonce marquée par des avancées sociales inédites.

URL de cet article 34318
   
Même Thème
Les caisses noires du patronat
Gérard FILOCHE
A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat, et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le Medef ? Gérard Filoche dénonce ce scandale du siècle au coeur du patronat français. Il soulève toutes les questions posées par ce trafic d’argent liquide qui circule depuis si longtemps au Medef et montre comment le patronat se servait de cette caisse anti-grève pour briser la fameuse concurrence libre et non faussée. Denis Gautier-Sauvagnac, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La différence entre l’homme politique et l’homme d’État est la suivante : le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.

James Freeman Clarke


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.