Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Monsieur le Ministre Moncef Ben Salem, que la dignité puisse vous pousser à présenter des excuses et votre démission !

"Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre coeur n’importe quelle injustice commise (…) où que ce soit dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire " - Che Guevara

Monsieur le Ministre, que la dignité puisse vous pousser à présenter, au Peuple, des excuses et au Premier Ministre, votre démission !

Monsieur Moncef Ben Salem, Ministre Tunisien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, par vos mensonges et vos élucubrations*, vous avez dépassé les limites de l’acceptable et du ridicule, surtout de la part de celui qui se trouve à la barre de la destinée de notre Enseignement Supérieur et de notre Recherche Scientifique : Pauvre Tunisie, pauvres étudiants et pauvre Communauté Scientifique Nationale dont vous avez la charge ! De grâce, pour l’amour de Dieu, un peu de dignité pour vous même et un peu de respect pour votre Peuple, le Peuple Tunisien qui n’est plus dupe ! Ce n’est pas en répétant sans cesse que vous avez acquis, légalement, dans les règles de l’art, votre promotion au Grade de Professeur des Universités, et ce, sous forme de déclarations, tous azimuts sur les journaux ou les plateaux, et de Communiqués officiels (allant jusqu’à violer les secrets des Délibérations du Jury que vous avez désigné pour votre auto-promotion, vous qui devriez donner l’exemple !), que vous allez tromper notre Peuple ! Non, Monsieur Moncef Ben Salem, la Vérité est là , éclatante comme le soleil et comme le dit notre dicton : "On ne cache pas le soleil avec un tamis" : vous avez usurpé votre Grade de Professeur des Universités par " un abus de pouvoir assimilable à de la corruption ". Quant à la démonstration de ce présumé crime, elle est contenue dans le 6ème paragraphe [intitulé "Monsieur le Ministre, votre auto-promotion au grade de Professeur des Universités pose problèmes et questionnements ! "] de mon Article paru sur le Lien suivant :

http://www.legrandsoir.info/trop-c-est-trop-monsieur-moncef-ben-salem-...

sous le titre : "Trop c’est trop ! Monsieur Moncef Ben Salem, Ministre Tunisien de l’Enseignement Supérieur : Il est temps de partir ! ".

Monsieur Moncef Ben Salem, l’expérience a montré que ce type de recherche de notoriété académique est caractéristique d’une certaine classe de scientifico-politiques dont la figure emblématique fut (autre que "La Régente de Carthage" )**, et est encore, la Femme du "Danube de la pensée" (Elena Ceausescu), "Ingénieur-Docteur-Académicienne" , qui, dans ce but, n’a pas hésité à mentir et à tricher sur ses activités et diplômes scientifiques, dame qui fut, d’ailleurs, une collègue de votre Directeur de Thèse, le Professeur Radu Rosca, ancien coopérant roumain, ayant exercé à Gabès,

Monsieur Moncef Ben Salem, je comprends votre soif et votre mal de notoriété scientifique et politique, ambition, après tout, louable et naturelle de tout scientifique et tout politique, afin que vous puissiez accéder à la cour des grands. Mais, à ce prix, permettez-moi de prendre la liberté de vous dire que vous demeurerez seulement un assoiffé dans le monde des petits et que vous resterez dans l’Histoire comme étant « l’Homme de "l’Oued de la Pensée" ». A moins que, dans un sursaut de dignité, vous présentiez, au Peuple, des excuses et au Premier Ministre, votre démission !

Salah HORCHANI

……………………………................

* Voir, par exemple, le Lien suivant :

http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/171212/feuilleton-moncef...

** "La Régente de Carthage/Main basse sur la Tunisie" est le titre d’un livre de Nicolas Beau et Catherine Graciet (Ed. La Découverte, 2009) où les deux journalistes expliquent comment Leïla Trabelsi, alias "La Régente de Carthage" , l’épouse du Général-Président déchu Zine-el-Abidine Ben Ali, avait réussi, à la tête de son clan familial, à s’approprier, sur fond de corruption, des secteurs clefs de l’économie tunisienne. Pour faire valoir son rôle dans les Institutions Tunisiennes, elle se vantait d’avoir plusieurs Diplômes et Distinctions, académiques et autres, elle qui a passé le bac, trois fois, et échoué trois fois !

URL de cet article 18759
   
AGENDA
mardi 21 novembre 2017
mercredi 22 novembre 2017
jeudi 23 novembre 2017
vendredi 24 novembre 2017
samedi 25 novembre 2017
jeudi 30 novembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
samedi 2 décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017
Les Mondes d’Après (nouvelles d’anticipation écologique)
DIVERS
PAUL ARIES, AURÉLIEN BERNIER, FRÉDÉRIC DENHEZ, MICHEL GICQUEL, JÉRôME LEROY, CORINNE MOREL-DARLEUX, JACQUES TESTART, FRED VARGAS, MAXIME VIVAS Comment ça, y a pu d’pétrole ! ? Faut-il remplacer la Société du Travail Obligatoire par la Société du Partage Obligatoire ? Vous rêvez d’enfouir Daniel Cohn-Bendit dans un tas de compost ? Peut-on faire chanter « l’Internationale » à Dominique Strauss-Kahn ? Le purin d’ortie est-il vraiment inoffensif ? 155 pages 12 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Lesley Stahl :"Nous avons entendu dire que 500.000 enfants sont morts (en Irak). Ca fait plus qu’à Hiroshima. Et, vous savez, est-ce que cela en valait le prix ?

Secrétaire d’Etat US Madeleine Allbright : "Je pense que c’est un choix difficile. Mais le prix - nous pensons que cela en valait le prix."

Entretien télévisé sur CBS 60 minutes, Mai 1996


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.