RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Pas vu à Germanopatrin-TV, et voici pourquoi

Hernando Calvo Ospina est Colombien. Il a fait des études de journalisme en Equateur, où il fut arrêté en 1985, affreusement torturé et emprisonné. Il raconte cet épisode de sa vie dans son livre « Tais-toi et respire » (2013, éditions Bruno Leprince). Voir http://www.legrandsoir.info/contre-la-torture-l-espoir.html

Résidant en France depuis 1986, père de deux enfants français, il se heurte depuis des années à une fin de non recevoir pour chaque demande de naturalisation.

Il est vrai que cet intellectuel qui collabore notamment au Monde Diplomatique et au Grand Soir (qui a publié 57 de ses articles), qui est traduit en plusieurs langues, qui a participé à la réalisation de documentaires pour ARTE et la BBC, est dans le collimateur des USA.

Souvenons-nous : en avril 2009, un Boeing 747 d’Air France qui effectue un vol régulier se voit refuser le survol du territoire des Etats-unis et doit être dérouté vers les Antilles pour cause de la présence à bord d’un terroriste : Hernando Calvo Ospina. Voir http://www.legrandsoir.info/L-homme-qui-fait-trembler-les-USA.html

Et la France atlantiste et solférinienne attend l’autorisation d’Obama pour décider si Hernando Calvo Ospina, comme Cuba, doit être rayé de la liste des terroristes.

Dans son dernier ouvrage, « Latines, belles et rebelles » (Editions Le Temps des Cerises, mars 2015, 200 pages, 15 euros), Hernando Calvo Ospina nous conte trente-trois histoires courtes de femmes, qui ne prétendent pas être leurs biographies.

À travers elles, nous dit son éditeur, ce sont plusieurs pages de l’histoire de l’Amérique latine que l’on parcourt, depuis l’arrivée des envahisseurs européens en 1492 jusqu’à nos jours. Certaines de ces femmes ne sont que peu ou pas du tout connues ; la plupart ont joué un rôle essentiel dans les luttes d’émancipation. Parmi elles, la princesse indienne Anacaona, qui s’est soulevée contre les conquérants espagnols dans l’île partagée par Haïti et la République dominicaine ; la vice-reine Bartolina qui a dirigé l’un des principaux mouvements contre la colonie espagnole en Bolivie ; la noire Marie-Jeanne Lamartinière qui a aidé à vaincre les troupes de Napoléon en Haïti ; Lucy Gonzalez, la Mexicaine qui a lutté à Chicago pour les droits des ouvrières ; Lola Lebron, qui s’est battue pour l’indépendance de Puerto Rico ; l’Uruguayenne Lucia Topolansky, la Brésilienne Dilma Rousseff ou la Nicaraguayenne Nora Astorga,qui passèrent de la guérilla à des postes de haute responsabilité d’État ; l’anonyme Ana qui a affronté l’armée des États-Unis lors de l’invasion du Panama ; l’écrivaine Gabriela Mistral ou l’artiste Chavela Vargas, lesbiennes dans un monde hypocrite ; les mères colombiennes qui font face au pouvoir au nom de leurs enfants assassinés ; ou la Cubaine Adriana Perez qui s’est battue pour la liberté de son mari et le droit d’être mère.

Les chances de voir notre ami, notre frère, Hernando Calvo Ospina présenter son livre dans un grand média libre (sic) français sont aussi minces que les risques qu’il fait courir aux USA en prenant l’avion ou les possibilités que disparaissent de sa chair et de son esprit les stigmates des tortures qu’il a subies parce qu’il ne voulait pas mentir ou se taire.

Maxime Vivas

URL de cet article 28458
  

Même Auteur
La face cachée de Reporters sans frontières - de la CIA aux faucons du Pentagone.
Maxime VIVAS
Des années de travail et d’investigations (menées ici et sur le continent américain) portant sur 5 ans de fonctionnement de RSF (2002 à novembre 2007) et le livre est là . Le 6 avril 2006, parce que j’avais, au détour d’une phrase, évoqué ses sources de financements US, RSF m’avait menacé dans le journal Métro : " Reporters sans frontières se réserve le droit de poursuivre Maxime Vivas en justice". Au nom de la liberté d’expression ? m’étonné-je. Quoi qu’il en soit, j’offre aujourd’hui au libre débat (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La pauvreté n’est pas naturelle, ce sont les hommes qui la créent et la tolèrent, et ce sont les hommes qui la vaincront. Vaincre la pauvreté n’est pas un acte de charité, c’est un acte de justice.

Nelson Mandela

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.