Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

34 

Pour le CRIF tout est prétexte à semer la haine

Ils ne reculent décidément devant rien : même un hommage à une morte leur sert à attiser les haines, la violence et à alimenter de fait l'antisémitisme. Ont-ils été trop loin cette fois en refusant à certains Français ce moment de compassion et d'unité nationale au nom de leur soutien à la politique israélienne ?

"Le CRIF fait de la politique, moi j’ouvre mon coeur" .

C’est par ces mots que Daniel Knoll, fils de l’octogénaire juive rescapée de la rafle du Vel d’Hiv tuée vendredi à Paris, expliquait que la marche blanche en hommage à sa mère était ouverte à "tout le monde, sans exception" .

Ajoutant que chaque mère a le droit de vivre en paix quelle que soit sa religion : "Que ce soit une mère juive, une mère noire, une mère protestante, une mère musulmane, ce sont toutes nos mères. Elles ont droit de vivre normalement, avec amour, et on n’a pas à les tuer".

Une déclaration qui faisait écho aux propos du CRIF qui, la veille, avait honteusement renvoyé dos à dos le Front National et la France Insoumise et expliqué, par la voix de son président, qu’ils n’étaient pas les bienvenus à cette manifestation de solidarité nationale.

Ce qui rend la France Insoumise infréquentable pour le CRIF, c’est sa position à l’égard d’Israël. Et en effet, Jean Luc Mélenchon critique la politique de colonisation israélienne.

Mais pour une fois de nombreux politiciens, d’habitude si prompts à soutenir le CRIF, se sont désolidarisés de cette position de rejet. Faut-il y voir un message d’espoir ?

Le message du CRIF lui, a bien été entendu par la LDJ, la Ligue de Défense Juive, un groupe interdit en Israël et aux Etats Unis mais autorisé en France ! A peine arrivés Jean Luc Mélenchon et les Insoumis ont été pris à partie par ses nervis et ont du quitter le cortège.

"Nous avons fait notre devoir, mais les circonstances ne permettaient pas qu’on reste plus longtemps au milieu des familles et de tous ces Français qui sont là pour manifester de la compassion", a regretté le leader LFI.

Il a tenu à minimiser la portée de ces incidents. "Le sujet de la manifestation, ce n’est pas moi, c’est cette femme assassinée par des violents et des barbares et la nécessite de montrer que toute la communauté nationale serre les rangs", a-t-il déclaré en partant.

Le meilleur hommage que nous puissions rendre à Mireille Knoll c’est de continuer à combattre sans relâche le racisme, l’antisémitisme, les communautarismes et tous ceux qui prônent le rejet de l’autre à l’image du CRIF.

Claire Vérilhac

»» https://blogs.mediapart.fr/register/blog/290318/pour-le-crif-tout-est-...
URL de cet article 33128
   
Les Mondes d’Après (nouvelles d’anticipation écologique)
DIVERS
PAUL ARIES, AURÉLIEN BERNIER, FRÉDÉRIC DENHEZ, MICHEL GICQUEL, JÉRôME LEROY, CORINNE MOREL-DARLEUX, JACQUES TESTART, FRED VARGAS, MAXIME VIVAS Comment ça, y a pu d’pétrole ! ? Faut-il remplacer la Société du Travail Obligatoire par la Société du Partage Obligatoire ? Vous rêvez d’enfouir Daniel Cohn-Bendit dans un tas de compost ? Peut-on faire chanter « l’Internationale » à Dominique Strauss-Kahn ? Le purin d’ortie est-il vraiment inoffensif ? 155 pages 12 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Citoyens,

Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables. Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action ; ils sacrifieront tout à un beau discours, à un effet oratoire ou à mot spirituel. Evitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère. Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue. Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter. Citoyens, Nous sommes convaincus que si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèrent jamais comme vos maîtres.

Le Comité Central de la Garde Nationale »

Texte de l’affiche apposée avant l’élection de la Commune de Paris, 25 mars 1871.


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.